•   
  •   

Monde Migrants noyés dans la Manche: l’enquête sur le naufrage avance

02:45  30 octobre  2020
02:45  30 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Naufrage dans la Manche: la justice veut "identifier le conducteur"

  Naufrage dans la Manche: la justice veut Quatorze migrants, rescapés du naufrage qui a fait quatre morts mardi dans la Manche, "ont été ou sont en train d'être entendus", en garde à vue, afin d'identifier de potentiels responsables dont le pilote, a indiqué mercredi le procureur de Dunkerque. Mardi, deux enfants de 5 et 8 ans, une femme et un homme avaient trouvé la mort en tentant de rejoindre les côtes anglaises à bord d'un bâteau de "pêche-promenade", "rigide et à moteur", selon lesMardi, deux enfants de 5 et 8 ans, une femme et un homme avaient trouvé la mort en tentant de rejoindre les côtes anglaises à bord d'un bâteau de "pêche-promenade", "rigide et à moteur", selon les premiers éléments de l'enquête.

dans . la .

Une enquête est menée par le procureur de la République de Dunkerque afin d’identifier les causes de ce naufrage . L ’ enquête , confiée à la police des La trentaine de kilomètres qui séparent la Côte d’Opale française des falaises calcaires de Douvres, visibles par temps clair sur la côte britannique

Policiers français autour de migrants interpellés près des côtes de Calais par la gendarmerie maritime alors qu'ils tentaient de traverser la Manche ( Photo d'illustration). © BERNARD BARRON / AFP Policiers français autour de migrants interpellés près des côtes de Calais par la gendarmerie maritime alors qu'ils tentaient de traverser la Manche ( Photo d'illustration).

On en sait désormais un peu plus sur le naufrage d'un bateau de migrants dans la Manche, qui a lieu mardi 27 octobre. Selon les autorités françaises, qui mènent toujours l’enquête, il a coûté la vie à quatre membres d'une famille kurde iranienne, ainsi que deux autres passagers.

C’est toute une famille qui a été emportée dans les eaux entre la France et le Royaume-Uni. Les parents et leurs deux enfants de 8 et 6 ans venus de l’ouest de l’Iran, ont été retrouvés morts. Le troisième, un enfant d’un an est toujours porté disparu.

Naufrage de migrants dans la Manche : le bilan s’alourdit avec trois personnes disparues

  Naufrage de migrants dans la Manche : le bilan s’alourdit avec trois personnes disparues Le bilan s’élève désormais à sept morts, dont quatre faisaient partie d’une même famille. Ils se sont retrouvés piégés dans le cockpit du bateau lorsqu’il a coulé. Le naufrage mardi dans la Manche d’un bateau de migrants a tué quatre membres d’une même famille kurde iranienne, dont le troisième et plus jeune enfant a également été porté disparu, avec deux autres passagers, a indiqué jeudi le parquet de Dunkerque.

Une enquête est en cours pour identifier les causes de ce drame. C’est un nouveau drame dans la Manche : quatre morts, dont deux enfants de 5 et 8 ans, ont perdu la vie, après le naufrage de leur bateau en route vers les côtes anglaises, a fait savoir la préfecture du Nord, mardi 27 octobre.

Le bilan, encore provisoire, du naufrage dans la Manche mardi matin d’un bateau convoyant une vingtaine de migrants vers les côtes anglaises s’est alourdi à quatre morts.

Ces victimes ont été piégées dans le cockpit, quand ce bateau de pêche à moteur qui les transportait a chaviré et coulé. C’est le pire drame migratoire survenu jusqu’ici dans les eaux de la Manche.

Tenter d’identifier le pilote du bateau

Quatorze des quinze rescapés, tous majeurs ou adolescents de plus de 16 ans, ont été interrogés en France. Le dernier est toujours en train d’être soigné. Les enquêteurs cherchent à identifier le pilote du bateau, un homme qui risque des poursuites pour homicides et violences involontaires.

Les tentatives de traversée de la Manche se multiplient depuis 2018. Entre janvier et la fin août de cette année, 6 200 personnes auraient essayé ce passage, selon des chiffres officiels.

►À lire aussi : Manche: Londres préoccupé par l'afflux de bateaux de migrants venus de France

Après l'attentat de Nice, Lampedusa de nouveau au centre de l'attention .
L'assaillant est arrivé par cette petite île italienne qui est l'une des portes d'entrée des migrants en Europe. Après l'attentat de Nice, l'île italienne de Lampedusa fait de nouveau parler d'elle. «L'assaillant (un Tunisien de 21 ans, NDLR) est arrivé le 20 septembre sur l'île de Lampedusa, en Italie, puis à Bari le 9 octobre», a indiqué jeudi Jean-François Ricard, le procureur national antiterroriste.Que faut-il savoir sur Lampedusa, une petite île italienne de 6000 habitants ? À l'occasion de ce nouvel attentat, nous faisons le point.

usr: 0
C'est intéressant!