•   
  •   

Monde Les principaux responsables turcs proches d'Erdogan testés positifs pour le COVID-19

22:00  31 octobre  2020
22:00  31 octobre  2020 Source:   aljazeera.com

France rappelle l'envoyé après l'empannage d'Erdogan à Macron

 France rappelle l'envoyé après l'empannage d'Erdogan à Macron France a déclaré samedi qu'il rappelait son envoyé en Turquie pour des consultations après les commentaires du président turc Recep Tayyip Erdogan suggérant que son homologue français Emmanuel Macron avait besoin d'un bilan de santé mentale que Paris a condamné comme inacceptable.

Deux hauts responsables turcs qui travaillent en étroite collaboration avec le président turc ont déclaré avoir été testés positifs pour le COVID-19.

İbrahim Kalın wearing a suit and tie: Ibrahim Kalin, Erdogan's spokesman, said he had light COVID-19 symptoms and was nearing the end of treatment [File: Guray Ervin/Al Jazeera] © Ibrahim Kalin, le porte-parole d'Erdogan, a déclaré qu'il présentait des symptômes légers du COVID-19 et approchait de la fin du t ... Ibrahim Kalin, le porte-parole d'Erdogan, a déclaré qu'il présentait des symptômes légers du COVID-19 et approchait de la fin du traitement [Fichier : Guray Ervin / Al Jazeera]

Le porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan, Ibrahim Kalin, a déclaré samedi qu'il présentait des symptômes légers du COVID-19 et approchait de la fin du traitement.

Erdogan met en doute « la santé mentale » de Macron, l’Elysée dénonce des propos « inacceptables »

  Erdogan met en doute « la santé mentale » de Macron, l’Elysée dénonce des propos « inacceptables » Le courroux français s’est traduit par le rappel immédiat de l’ambassadeur de France à Ankara, un acte diplomatique rare.Le courroux français se traduit par le rappel immédiat de l’ambassadeur de France à Ankara, un acte diplomatique rare, semble-t-il pour la première fois de l’histoire des relations diplomatiques franco-turques. L’acte, dit l’entourage d’Emmanuel Macron, se veut « un signal très fort ».

Il n'a pas dit depuis combien de temps il était malade.

Ses commentaires sont intervenus quelques heures après que le ministre de l'Intérieur, Suleyman Soylu, a déclaré que lui, sa femme et sa fille avaient tous été testés positifs après s'être sentis mal lundi. Ils sont traités dans un hôpital.

«Heureusement, nous sommes un peu meilleurs», dit-il.

Soylu a été critiqué en avril pour avoir annoncé le premier verrouillage du coronavirus d'un week-end en Turquie deux heures seulement avant son entrée en vigueur, conduisant à des scènes de chaos sur les marchés. Le président a rejeté sa démission.

Les deux hommes rencontrent régulièrement Erdogan, qui se rendait samedi à Izmir pour inspecter les dégâts causés par un tremblement de terre qui a tué plus de 30 personnes en Turquie et en Grèce.

Le dirigeant turc, dont l'entourage est régulièrement testé pour le virus, n'a montré aucun signe de maladie et maintient un calendrier punitif qui comprend souvent plusieurs discours télévisés quotidiens. Le ministre turc de la Santé

, Fahrettin Koca, a signalé samedi 75 nouveaux décès dus au COVID-19 et 2213 nouveaux cas confirmés.

Le nombre de morts dans le pays dans la pandémie s’élève désormais à 10 252, tandis que le nombre total de cas s’élève à 375 367.

du parti d'Erdogan meurt du virus .
Un politicien turc ISTANBUL (AP) - Un politicien turc du parti au pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan est mort du coronavirus. © Fourni par Associated Press Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, portant un masque pour aider à se protéger contre la propagation du coronavirus, salue les membres de son parti au pouvoir réunis dans un stade, à Kayseri, en Turquie, le samedi 24 octobre 2020.

usr: 0
C'est intéressant!