•   
  •   

Monde Pourquoi le procureur Mueller veut entendre Donald Trump

09:15  10 janvier  2018
09:15  10 janvier  2018 Source:   lejdd.fr

Melania et Donald Trump : un couple qui se fuyait déjà à New York...

  Melania et Donald Trump : un couple qui se fuyait déjà à New York... Le livre "Fire and Fury: Inside the Trump White House" ("Feu et fureur : chez les Trump à la Maison-Blanche") fait de grosses révélations cette semaine sur le nouveau président. On en apprend plus sur ses rapports avec sa femme, Melania. Et c'est pas la joie !I authorized Zero access to White House (actually turned him down many times) for author of phony book! I never spoke to him for book. Full of lies, misrepresentations and sources that don’t exist.

Mais si Mueller veut l’ entendre c’est parce qu’il a suffisamment d’éléments qui lui permettent de croire que le président sait des choses dans cette affaire et que le seul moyen de les rendre publique est de le faire déposer sous serment. Donald Trump pourrait bientôt être interrogé par le procureur spécial.

Donald Trump pourrait être convoqué dans les prochaines semaines par le procureur spécial Robert Mueller pour répondre à des questions très précises sur la nature de ses relations passées avec le président russe, Vladimir Poutine.

Selon plusieurs médias américains, le président des Etats-Unis pourrait être entendu dans les prochaines semaines par le procureur spécial chargé de l’affaire de la collusion russe dans l’élection présidentielle américaine.Au micro d'Europe1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau

Selon plusieurs médias américains, le président des Etats-Unis pourrait être entendu dans les prochaines semaines par le procureur spécial chargé de l’affaire de la collusion russe dans l’élection présidentielle américaine.Au micro d'Europe1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau © Reuters Selon plusieurs médias américains, le président des Etats-Unis pourrait être entendu dans les prochaines semaines par le procureur spécial chargé de l’affaire de la collusion russe dans l’élection présidentielle américaine.Au micro d'Europe1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau

Rien n’indique pour l’instant que Donald Trump est sur le point d’être inquiété par la justice dans l’enquête que mène Robert Mueller désigné par le ministère de la justice pour mener cette enquête interminable. Mais si Mueller veut l’entendre c’est parce qu’il a suffisamment d’éléments qui lui permettent de croire que le président sait des choses dans cette affaire et que le seul moyen de les rendre publique est de le faire déposer sous serment. 

Twitter explique pourquoi il ne bloquera pas Trump

  Twitter explique pourquoi il ne bloquera pas Trump Si il y a bien une personne qui fait vivre Twitter, c'est Donald Trump. Le président américain a fait de l'oiseau bleu son animal de compagnie et il lui parle dès que l'occasion se présente. S’il y a bien une personne qui fait vivre Twitter, c'est Donald Trump. Le président américain a fait de l'oiseau bleu son animal de compagnie et il lui parle dès que l'occasion se présente. Beaucoup d'utilisateurs et d'associations ont déjà demandé à Twitter de bannir ou de supprimer les tweets du président, sans succès. Mais face à la pression populaire, le réseau social a tenu à s'expliquer.

Le procureur spécial veut poser cette question à Donald Trump : « Qu'avez-vous pensé de ma nomination, qu'avez-vous fait à ce moment-là, avez-vous parlé de mettre fin à mes fonctions ? » Si Donald Trump accepte de témoigner devant Robert Mueller

Le président américain Donald Trump en meeting dans le Michigan le 28 avril 2018. REUTERS/Joshua Roberts. L’enquête du procureur spécial Mueller sur une éventuelle ingérence russe dans la Etats-Unis: que veut demander le … Les démocrates portent plainte contre …

Soit en lui soumettant des questions par écrit comme ce fut le cas pour le président Reagan dans l’affaire de l’Irangate. Soit en l’interrogeant face à face dans son bureau de la Maison-Blanche comme ce fut le cas pour le président George W. Bush dans l’affaire Valerie Plame, cette espionne de la CIA dont l’identité avait été révélée par son entourage pour nuire à son mari qui estimait que le dossier de la guerre en Irak était fabriqué de toutes pièces. Soit en l’interrogeant devant un grand jury, comme ce fut le cas pour le président Clinton dans l’affaire Monica Lewinsky.

Mueller est sur la piste d’une possible tentative d’obstruction à la justice

Le procureur Mueller est persuadé, probablement par les témoignages de personnages clefs qu’il a déjà entendu, que le candidat Donald Trump puis le président qu’il est devenu a été mois au courant des contacts entre son équipe et certains intermédiaires russes. Notamment lors de cette fameuse réunion à la Trump Tower en juin 2016 au cours de laquelle une avocate russe et un lobbyiste pro-russe ont proposé au fils de Donald Trump de révéler des informations compromettantes sur Hillary Clinton. Mais aussi sur les contacts pris entre le général Michael Flynn et le sénateur Jeff Sessions avec des diplomates russes avant qu’ils ne deviennent respectivement conseiller à la sécurité nationale et ministre de la Justice.

États-Unis: l'ex-conseiller de Trump s'excuse pour ses propos dans un livre scandale

  États-Unis: l'ex-conseiller de Trump s'excuse pour ses propos dans un livre scandale Stephen Bannon expliquait que Donald Trump Jr. avait commis une « trahison » et un acte « antipatriotique » en rencontrant une avocate russe durant la campagne… © Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA Les gros titres des tabloïds new-yorkais le 4 janvier étaient consacrés aux propos de Stephen Bannon sur le fils de Donald Trump, l'accusant de trahison. Mea-culpa. Stephen Bannon, l’ex-conseiller du président américain Donald Trump, a exprimé dimanche ses « regrets » pour ses déclarations dans un livre polémique dans lequel il critique le fils aîné du président, Donald Trump Jr.

Cela fait des mois que Robert Mueller joue au chat et Donald Trump à la souris. Le procureur veut entendre le président américain mais la Maison Blanche. S'il passe au stade supérieur et émet une assignation à comparaître, on pourrait entrer dans une longue bataille juridique.

Après l’inculpation de 19 personnes et un an d’enquête, le procureur spécial Robert Mueller veut maintenant entendre le témoignage de Donald Trump . Que savait-il des connexions russes de certains membres de son équipe de campagne ?

Rien n’indique à ce stade que le candidat ou le président n’ait donné des ordres précis pour se prêter à cette fameuse collusion avec les Russes. En revanche, Mueller est sur la piste d’une possible tentative d’obstruction à la justice de la part du président ou de son entourage. La plupart des juristes qu’il a recrutés dernièrement sont des spécialistes de ce délit et l’affaire du limogeage du limogeage du patron du FBI James Comey ainsi que la récusation du ministre de la Justice dans cette affaire lui paraissent hautement suspectes. 

Ce rendez-vous avec le président, par correspondance ou en face à face, est donc crucial. Soit le contenu de ce interrogatoire donnera une nouvelle dimension à cette enquête, avec de possibles inculpations à la clef. Soit il mènera le procureur dans une impasse, ce qui pourrait mettre un terme à ce feuilleton interminable.

Pour 100 000 dollars, vous pouvez dîner avec Donald Trump et fêter son premier anniversaire à la Maison Blanche .
Les dollars collectés iront dans les caisses du parti et de la campagne présidentielle de Donald Trump. © Fournis par Francetv info Donald Trump va célébrer en grande pompe le premier anniversaire de sa présidence. Le président américain va organiser un grand dîner, samedi, dans son luxueux club privé de Mar-a-Lago, en Floride. Ce repas présidentiel est aussi l'occasion d'une levée de fonds. Le ticket d'entrée pour deux convives commence à 100 000 dollars, indique l'agence Bloomberg, vendredi 19 janvier. Soit un peu plus de 80 000 euros.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!