•   
  •   

Monde Manifestations en Pologne contre le durcissement de la loi sur l'avortement

09:35  18 janvier  2018
09:35  18 janvier  2018 Source:   rfi.fr

Pologne: le chef du gouvernement limoge des ministres controversés

  Pologne: le chef du gouvernement limoge des ministres controversés Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a limogé ce mardi 9 janvier plusieurs ministres de premier plan controversés du gouvernement conservateur. Un remaniement qui pourrait viser à améliorer les relations entre Varsovie et l'Union européenne, avant une rencontre avec le chef de la Commission européenne dans la soirée. Ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Environnement, de la Santé et du Numérique Ce remaniement Ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Environnement, de la Santé et du Numérique...

Avec notre correspondant à Varsovie, Damien Simonart. En signe de guerre, des manifestantes ont maquillé des traits noirs sous leurs yeux comme le font les soldats à l'armée. Anna, la trentaine, est devenue une militante active du droit à l ' avortement depuis que les conservateurs au pouvoir ont failli

Des manifestations similaires, de moindre envergure, ont eu lieu dans une cinquantaine de villes de province, dont Cracovie, Lodz, Wroclaw et Szczecin, selon les médias locaux. Lire aussi: La Pologne s’apprête à limiter drastiquement l ’ avortement . Si l’amendement à la loi actuelle – fruit d’un

Les Polonais sont descendus dans la rue dans une cinquantaine de villes du pays. A Varsovie, ils étaient environ un millier pour réclamer la suppression d'un projet citoyen visant à interdire l'IVG même si le foetus présente une maladie irréversible. Dans la très catholique Pologne, il y a de fortes chances que le projet aboutisse.

Des manifestants pro-avortement ont défilé à Varsovie le 17 janvier 2018. © REUTERS/Kacper Pempel Banner Des manifestants pro-avortement ont défilé à Varsovie le 17 janvier 2018.

Avec notre correspondant à Varsovie,  Damien Simonart

En signe de guerre, des manifestantes ont maquillé des traits noirs sous leurs yeux comme le font les soldats à l'armée. Anna, la trentaine, est devenue une militante active du droit à l'avortement depuis que les conservateurs au pouvoir ont failli l'interdire totalement en 2016.

Tunisie: De nouveaux heurts et des centaines d'arrestations

  Tunisie: De nouveaux heurts et des centaines d'arrestations Plus de 600 personnes ont été arrêtées… © FETHI BELAID / AFP Un véhicule de la police tunisienne endommagée lors des manifestations le 11 janvier 2018. Des heurts ont eu lieu pour une troisième nuit consécutive entre forces de l’ordre et jeunes dans plusieurs villes de Tunisie, où plus de 600 personnes ont été arrêtées depuis ce lundi, a indiqué ce jeudi le ministère de l’Intérieur.Les autorités ont toutefois jugé que l’intensité des violences, alimentées par la grogne sociale qui perdure depuis des années, avait diminué.

L’accès à l ’ avortement : le débat n’est pas qu’irlandais. Par Marie Casadebaig. Diffusion : lundi 21 mai 2018. Manifestations en Pologne contre le durcissement de la loi sur l ' avortement .

Autres pays d'Europe[modifier | modifier le code]. En Pologne , l ' avortement est autorisé et gratuit durant la période communiste[81]. Néanmoins, le 23 septembre 2016, le parlement polonais étudie le durcissement de cette loi pour n'autoriser l ' avortement que si la vie de la femme enceinte est en

« Ce serait plus simple de faire mes valises et quitter le pays que j'aime et où je suis née, mais je ne rends pas les armes », dit Anna.

En revanche, pour Karolina, 19 ans, l'émigration est une option très sérieuse. « Je n'imagine pas vivre dans un pays qui me retire mes droits fondamentaux. Je vais émigrer dans un pays qui m'offrira une vie meilleure, par exemple au Benelux ou en Scandinavie. »

Si le Parlement vote le projet restrictif en matière d'IVG, les Polonaises ne pourront avorter légalement que si leur vie est en danger ou si la grossesse résulte d'un viol ou d'un inceste. Pour Adrian Zandberg, leader de gauche, c'est de la barbarie. « Ce que les députés du PiS et les fondamentalistes religieux veulent introduire en Pologne, cela revient à ramener notre pays au 19e siècle. »

Avec la majorité absolue des conservateurs au Parlement, il y a toutefois de fortes chances pour que le projet soit voté.

Après la Hongrie et la Pologne, l'Europe menace la Roumanie .
La Commission européenne vient de mettre en garde la Roumanie de ne pas mettre en œuvre une réforme de la justice adoptée le mois dernier qui serait trop indulgente vis-à-vis des élus ou des dirigeants accusés de corruption. Au micro d’Europe 1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau © Reuters La Commission européenne vient de mettre en garde la Roumanie de ne pas mettre en œuvre une réforme de la justice adoptée le mois dernier qui serait trop indulgente vis-à-vis des élus ou des dirigeants accusés de corruption.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!