•   
  •   

Monde Etats-Unis: une filiale de Google poursuit Uber en justice

20:15  05 février  2018
20:15  05 février  2018 Source:   rfi.fr

Apple : la justice US enquête sur le bridage d'anciens iPhones

  Apple : la justice US enquête sur le bridage d'anciens iPhones Le département américain de la Justice et la SEC veulent savoir si Apple a enfreint la législation boursière dans sa communication sur le ralentissement volontaire d'anciens modèles.Après la justice française, les autorités américaines s'intéressent à leur tour à l'affaire du bridage volontaire des performances de certains anciens iPhones par Apple.

Waymo accuse un de ses anciens dirigeants d'être parti en 2015 en emportant des milliers de documents sur la voiture autonome afin de fonder sa propre entreprise. Or cette start-up a été rachetée au prix fort par Uber qui a donc, par la même occasion

Apple : la justice US enquête sur le bridage d'anciens iPhones. Jeune fille sincère, fidèle, cultivée, bonne vivante. La filiale de Google , Waymo, considérée comme l'une des entreprises Or, Uber est déjà poursuivi aux Etats - Unis pour utilisation de logiciels illégaux.

Un procès à grand spectacle s'ouvre ce lundi 5 février à San Francisco. Waymo anciennement Google-car accuse Uber de lui avoir volé ses recherches technologiques sur les futures voitures autonomes. Waymo réclame un milliard de dollars à Uber.

La filiale de Google, Waymo, accuse Uber de lui avoir volé des documents liés à ses recherches sur la voiture autonome. © REUTERS/Brendan McDermid La filiale de Google, Waymo, accuse Uber de lui avoir volé des documents liés à ses recherches sur la voiture autonome.

Waymo accuse un de ses anciens dirigeants d'être parti en 2015 en emportant des milliers de documents sur la voiture autonome afin de fonder sa propre entreprise. Or cette start-up a été rachetée au prix fort par Uber qui a donc, par la même occasion, pris possession de ces documents confidentiels.

"Les banques sont accros aux frais"

  Quand le fondateur de BankMobile, une banque sans agence qui cartonne auprès des étudiants américains, échange avec le patron de la Société Générale, lors d'un entretien croisé au Paris Fintech Forum, le résultat est décoiffant. Extraits. © Fournis par La Tribune Le modèle de coûts des agences bancaires est vulnérable aux assauts des startups de la Fintech, a souligné le fondateur de BankMobile, banque qui a conquis 1,8 million d'étudiants aux Etats-Unis depuis son lancement il y a trois ans.

Une décision de la cour suprême californienne pourrait forcer les entreprises comme Uber faisant massivement appel à des "indépendants" à les requalifier en salariés. Remettant ainsi en cause tout leur modèle économique.

Un procès à grand spectacle s'ouvre ce lundi 5 février à San Francisco. Waymo anciennement Google -car accuse Uber de lui avoir volé ses recherches technologiques sur les futures voitures autonomes.

La filiale de Google, Waymo, considérée comme l'une des entreprises les plus avancées dans le domaine de la voiture autonome, va devoir prouver que le vol de documents était intentionnel, qu'ils contenaient bien des informations secrètes qui ont effectivement fini entre les mains intéressées de Uber.

Le procès, qui promet d'être technique et compliqué, devrait durer trois semaines. Cette affaire tombe mal pour Uber qui, depuis le départ de son ancien patron, tente de se refaire une image plus positive.

C'est la tâche à laquelle s'est attelé le nouveau patron de l’entreprise qui doit, en outre, préparer pour 2019 l'entrée en bourse de la plate-forme de véhicules avec chauffeur. Or, Uber est déjà poursuivi aux Etats-Unis pour utilisation de logiciels illégaux.

États-Unis: deux policiers jugés dans un retentissant procès pour corruption .
Aux Etats-Unis, la justice a reconnu ce lundi 12 février deux policiers de Baltimore coupables de racket et d’association de malfaiteurs, lors d’un procès pour corruption très médiatisé. C’est le tribunal de Baltimore qui jugeait ce lundi cette rocambolesque affaire mêlant huit officiers de la Gun trace task force, une unité d’élite censée traquer les armes disséminées dans les quartiers pauvres de ce grand port de la côte Est des Etats-Unis. C’est le tribunal de Baltimore qui jugeait ce lundi cette rocambolesque affaire mêlant huit officiers de la Gun trace task force, une unité d’élite censée traquer les armes disséminées dans les quartiers pauvres de ce grand port de la côte Est des Etats-Unis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!