•   
  •   

Monde Pour la première fois, Netanyahou évoque une annexion des colonies en Cisjordanie

09:15  13 février  2018
09:15  13 février  2018 Source:   nouvelobs.com

Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah

  Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah Le gouvernement souhaite notamment voir disparaître l'expression "camps de la mort polonais". Le projet de loi avait provoqué la colère d'Israël et de nombreuses critiques. Utiliser l'expression "camps de la mort polonais" sera désormais passible de trois ans de prison en Pologne. Le président polonais, Andrzej Duda, a promulgué, mardi 6 février, une loi sur la Shoah destinée à défendre la Pologne contre ceux qui l'accusent de complicité avec les crimes nazis. Le texte a provoqué des tensions, notamment avec Israël, et il a été critiqué par la France.

Ce terme « Cisjordanie » a été utilisé entre 1948 et 1967, après son annexion par le royaume de Israël prend le contrôle de la région et les premières colonies israéliennes sont implantées dans Dans certaines parties de la Cisjordanie , les colons israéliens utilisent jusqu'à 20 fois plus d'eau par

loi israélienne en terre étrangère – c’est-à-dire un pas vers l’ annexion de la Cisjordanie , territoire actuelle, représenté à la fois par une large fraction du Likoud (la formation de M. Nétanyahou ) Plus tard, le premier ministre travailliste Yitzhak Rabin, autre vrai homme d’Etat, dira que les colonies

Le Premier ministre israélien a annoncé qu'il discutait avec l'administration Trump d'une annexion des territoires occupés. La Maison-Blanche dément.

Benyamin Nétanyahou, le 3 décembre 2017 à Jérusalem. © Copyright 2018, L'Obs Benyamin Nétanyahou, le 3 décembre 2017 à Jérusalem.

La paix s'éloigne encore en Cisjordanie. Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a déclaré ce lundi 12 février qu'il discutait depuis "quelque temps" avec l'administration américaine d'une annexion des colonies des territoires occupés, selon un de ses porte-parole.

Selon ces propos rapportés, il aurait ainsi affirmé devant les députés de son parti, le Likoud :

Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël

  Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël Les autorités libanaises ont promis, mercredi, de tenter d'empêcher l'État hébreu d'ériger un mur le long de la zone frontalière, relativement calme depuis près de 12 ans. Cette "agression", selon Beyrouth, menace la stabilité de la région. Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune. En 2012, l'État hébreu a lancé la Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune.

Jérusalem - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu'il discutait depuis "quelque temps" avec l'administration Trump d' annexion des colonies de Cisjordanie occupée, ce que la Maison Blanche a réfuté dans une rare dissonance.

Deux membres du gouvernement du Premier ministre israélien se sont dits favorables à l’application de la loi israélienne dans les colonies de Cisjordanie . L’ annexion des deux tiers du territoire palestinien occupé

"Au sujet de l'application de la souveraineté israélienne [aux colonies, NDLR], je peux vous dire que ça fait quelque temps que j'en parle avec les Américains".

Appliquer la souveraineté israélienne aux colonies est considéré comme revenant à une annexion. Les propos publiquement attribués à Benyamin Netanyahou constituent la première expression de soutien de sa part à un projet défendu par de nombreux membres de son parti et de sa majorité parlementaire.

Benyamin Netanyahou a par ailleurs souligné la nécessité de coordonner l'action avec l'administration Trump car "le contact avec eux est un apport stratégique pour l'Etat d'Israël et pour les implantations", c'est-à-dire les colonies, a rapporté le porte-parole :

Guy Montagné évoque sa terrible maladie du visage

  Guy Montagné évoque sa terrible maladie du visage En 2014, Guy Montagné contractait une paralysie du visage suite à un coup de froid et un choc émotionnel. L’humoriste évoque cette affreuse maladie qui lui a gâché la vie. Ce matin, dans C’est au programme, Sophie Davant et ses équipes évoquaient une maladie peu connue du grand public et pourtant assez courante : la paralysie faciale. Un mal dont a souffert l’humoriste Guy Montagné, venu témoigner sur France 2. C’était en 2014.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a déclaré qu'il discutait depuis «quelque temps» avec l'administration Trump d' annexion des colonies de Cisjordanie occupée, ce que la Maison-Blanche a réfuté dans une rare dissonance.

C'est la première fois depuis 25 ans que le gouvernement israélien impulse un projet de colonie . Le cabinet de sécurité israélien a approuvé jeudi soir la création, pour la première fois depuis 1991, d'une nouvelle colonie en Cisjordanie occupée.

[L'annexion doit être] "une initiative gouvernementale et pas privée car il s'agit d'un processus historique".

La Maison Blanche a démenti dans la soirée ces propos, par la voix d'un de ses porte-parole, Josh Raffel : "Les Etats-Unis et Israël n'ont jamais discuté d'une telle proposition et le président reste focalisé sur son initiative de paix israélo-palestinienne", assure ce dernier.

"Un vol organisé", dénoncent les Palestiniens

Pour autant, ces propos ont été prononcés alors que l'administration américaine est supposée présenter à une date indéterminée un plan pour ranimer l'entreprise de paix, moribonde. Le président Donald Trump a reconnu dans un entretien publié dimanche par le quotidien Israel Hayom ne "franchement pas (savoir) si nous allons même avoir des pourparlers".

Une telle annexion compliquerait encore davantage la recherche de la paix avec les Palestiniens et la solution à deux Etats, c'est-à-dire la création d'un Etat palestinien coexistant avec Israël. Cette solution reste la référence de l'ONU et d'une grande partie de la communauté internationale.

L'autorité palestinienne n'a d'ailleurs pas tardé à réagir, dénonçant tout projet d'annexion comme un "vol de terres organisé" avec la "complicité" américaine. Les propos attribués à Netanyahou constituent "le dernier diktat israélien en date et confirment la complicité américaine avec les projets colonialistes israéliens", écrit le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat.

Entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est, plus de 600.000 colons israéliens vivent une coexistence souvent conflictuelle avec près de 3 millions de Palestiniens. La colonisation est illégale au regard du droit international. La communauté internationale considère également illégale l'annexion de Jérusalem-Est, dont Israël s'est emparé en 1967.

Emma Smet, la fille de David Hallyday, évoque à demi-mot l’héritage de Johnny Hallyday (PHOTO) .
Sur Instagram, Emma Smet s’est exprimée – sans trop en dire – sur l’héritage de son grand-père, Johnny Hallyday. La fille de David Hallyday, déshérité par le rockeur, semble dépassée et assez affectée par la situation. Du haut de ses 20 ans, Emma Smet est emportée malgré elle dans l’affaire de l’héritage de Johnny Hallyday. Depuis que la succession de son grand-père a été rendu publique et que Laura Smet a contre-attaqué, la guerre est déclarée au sein du clan Hallyday.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!