•   
  •   

Monde Guatemala: Des manifestants incendient le bâtiment du Congrès

15:00  22 novembre  2020
15:00  22 novembre  2020 Source:   fr.reuters.com

Un autre ouragan devrait frapper l'Amérique centrale

 Un autre ouragan devrait frapper l'Amérique centrale Les évacuations des zones côtières du Honduras sont en cours, car un deuxième ouragan en autant de semaines devrait frapper l'Amérique centrale. © Getty Images Certaines parties du Honduras se remettent toujours de la dévastation causée par l'ouragan Eta au début du mois Les prévisionnistes disent que la tempête tropicale Iota devrait se renforcer en un "ouragan majeur" lorsqu'elle frappera le Honduras et le Nicaragua dimanche.

© Johan ORDONEZ Un manifestant devant le Congrès en feu dans la ville de Guatemala le 21 novembre 2020. Des flammes gigantesques ravageaient l'intérieur du bâtiment , dont la façade était constellée de © Orlando ESTRADA Des manifestants paradent devant un abribus incendié , dans

Les manifestants exigeaient le départ du président Alejandro Giammattei, coupable selon eux d'avoir donné son aval au budget controversé de près de 13 milliards de dollars, le plus important de l'histoire du pays, voté au Congrès . Peu avant, le vice-président du Guatemala lui-même, Guillermo Castillo

GUATEMALA-MANIFESTATIONS:Guatemala: Des manifestants incendient le bâtiment du Congrès

GUATEMALA: DES MANIFESTANTS INCENDIENT LE BÂTIMENT DU CONGRÈS © Reuters/LUIS ECHEVERRIA GUATEMALA: DES MANIFESTANTS INCENDIENT LE BÂTIMENT DU CONGRÈS

GUATEMALA (Reuters) - Des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place principale de la ville de Guatemala samedi pour manifester contre les coupes budgétaires décidées par le gouvernement, incendiant le bâtiment du Congrès.

Agitant des drapeaux guatémaltèques et brandissant des pancartes demandant "Giammattei, démission", les manifestants ont appelé le président Alejandro Giammattei a opposer son veto au budget adopté mercredi dernier.

Nigeria: l'armée nie avoir tiré sur des manifestants pacifiques

  Nigeria: l'armée nie avoir tiré sur des manifestants pacifiques L'armée nigériane a nié avoir tiré à balles réelles sur des manifestants pacifiques, déclarant samedi devant une commission d'enquête que seules des balles à blanc avaient été tirées face aux foules rassemblées à Lagos malgré un couvre-feu en octobre dernier. Le mouvement #endSARS contre les violences policières a secoué le Nigeria tout au long du mois d'octobre et dégénéré en émeutes contre le pouvoir, violemment réprimées par les forces de l'ordre.

Pour les articles homonymes, voir Guatemala (homonymie). Le Guatemala , ou Guatémala , en forme longue la république du Guatemala , en espagnol : República de Guatemala , est un pays d'Amérique centrale entouré par le Mexique, le Belize, la mer des Caraïbes, le Honduras

Des centaines de Guatémaltèques ont mis le feu samedi au Parlement du Guatemala pour protester contre le budget 2021, a constaté un journaliste de l'AFP. Depuis la rue on voyait les flammes à l'intérieur du Parlement, et la Croix-Rouge du Guatemala soignait des gens intoxiqués par la fumée

Avec 99,7 milliards de quetzals (10,8 milliards d'euros), le budget a augmenté la dette publique tout en réduisant le financement des soins de santé, de l'éducation, des droits de l'homme et du système judiciaire, scandalisant la population, des étudiants aux chefs d'entreprise.

"Le Congrès s'est alloué plus d'argent pour ses repas qu'il n'en a alloué aux pauvres", déclare Diego Herrera, un étudiant de 25 ans.


Vidéo: La colère monte contre le président du Guatemala : le parlement incendié (Dailymotion)

Alors que la plupart des manifestants étaient rassemblés calmement sur la place principale, d'autres contestataires ont incendié le bâtiment du Congrès.

Vingt-deux personnes ont été interpellées, a déclaré un porte-parole du tribunal.

Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International, a demandé que des enquêtes soient menées sur ces arrestations, que des vidéos diffusées sur les médias sociaux montrent comme ayant été violentes.

"Multiples plaintes pour mauvais traitements, usage excessif de la force, utilisation de gaz lacrymogènes par la police guatémaltèque", a-t-elle écrit sur Twitter.

Une porte-parole de l'hôpital général de San Juan de Dios, a annoncé que 14 personnes étaient soignées pour des blessures et des intoxications au gaz lacrymogènes après des affrontements entre manifestants et forces de polices.

(Sofia Menchu; version française Camille Raynaud)

Bélarus: nouvelle manifestation de l'opposition qui change de tactique .
L'opposition bélarusse était de nouveau dans la rue dimanche pour réclamer le départ du président Alexandre Loukachenko, privilégiant désormais la multiplication de petits rassemblements à l'habituelle grande marche organisée dans le centre de la capitale Minsk. Comme chaque dimanche, le centre-ville de Minsk était bouclé, plusieurs stations de métro fermées et le réseau internet mobile limité. La police anti-émeutes était elle déployée en nombre, accompagnée de véhicules blindés et de canons à eau.

usr: 6
C'est intéressant!