•   
  •   

Monde Donald Trump nie toujours sa défaite et joue au golf pendant le G20 virtuel

14:40  23 novembre  2020
14:40  23 novembre  2020 Source:   parismatch.com

Covid-19 : plus de 130 membres du Secret Service à l'isolement après les meetings de Trump

  Covid-19 : plus de 130 membres du Secret Service à l'isolement après les meetings de Trump Selon le «Washington Post», plus de 130 membres du Secret Service ont été placés à l'isolement, car contaminés au Covid-19 ou cas contact, après les nombreux déplacements de campagne de Donald Trump. © Tom Brenner / Reuters Donald Trump Les nombreuses contaminations à la Maison-Blanche se poursuivent. Selon le «Washington Post», plus de 130 membres du Secret Service, chargés d'assurer la sécurité du président américain et de son entourage, ont récemment reçu l'ordre de se placer à l'isolement car ils ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 ou qu'ils ont été considérés cas contact de collègues contaminés.

À défaut d'admettre la vague bleue, Donald Trump passe son week-end sur le green. Samedi et dimanche, le président américain s'est rendu en Virginie, à Sterling, pour jouer au golf au sein du Tru - Topic Donald Trump nie toujours sa FUT 20. League of Legends. Pokémon Épée / Bouclier.

Le président américain Donald Trump a fait une brève apparition samedi lors du sommet virtuel du G 20 , essentiellement pour y évoquer son bilan selon Donald Trump , qui continue de nier sa défaite à l’élection présidentielle américaine, a pris la parole vers 7 h 45, peu après le discours d’ouverture du

Deux semaines après l'annonce de la victoire de Joe Biden, qu'il refuse toujours de reconnaître, Donald Trump a joué au golf.

À défaut d'admettre la vague bleue, Donald Trump passe son week-end sur le green. Samedi et dimanche, le président américain s'est rendu en Virginie, à Sterling, pour jouer au golf au sein du Trump National Golf Club. Il s'y était déjà rendu les deux week-ends précédents, y compris celui au cours duquel la victoire de Joe Biden en Pennsylvanie lui a permis de franchir la barre des 270 grands électeurs pour être élu.

Mais pratiquer son sport favori n'a pas suffi à détendre le milliardaire. Dimanche, il a renouvelé ses accusations de fraude électorale massive que ses avocats n'ont toujours pas plaidé devant les tribunaux en raison de l'absence de preuves. «Dans certains États-clés, il y a eu bien plus de votes que de gens ayant voté, et dans de grandes proportions. Cela ne compte-t-il vraiment pas? Arrêt des Scrutateurs, votes pour des gens qui n'en ont aucune idée, de faux bulletins et bien plus. Un comportement si choquant. Nous gagnerons!», a-t-il martelé.

Des attaques contre l'accord de Paris

«Dans quel autre domaine que la politique pouvez-vous perdre une affaire où un grand nombre d'électeurs, bien plus que vous en avez besoin pour faire basculer la Pennsylvanie, sont privés du droit de vote? Les Scrutateurs ont été éjectés des salles de dépouillement. Les gens qui sont allés voter découvrant qu'ils avaient déjà voté grâce à un faux bulletin -rentrez à la maison!», a-t-il également écrit, répétant une nouvelle fois des accusations qui n'ont pas été étayées par des preuves. Ces deux messages, comme de nombreux autres, sont désormais marqués d'un avertissement de la part de Twitter, précisant qu'ils sont «contestés».

Pendant sa session de golf de samedi, le G20 virtuel avait lieu, organisé depuis l'Arabie saoudite, et le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel prenaient la parole pour évoquer la pandémie de Covid-19. «Je viens d'arriver au G20 Virtuel. J'y étais aussi hier (tôt), mais certains des Médias Fake News ne l'ont pas rapporté correctement -comme d'habitude. Mon discours est disponible (ils ont dit que je n'avais pas donné de discours)», a-t-il écrit dimanche, alors que son discours n'avait pas encore été publié par l'organisation du G20 ni par la Maison-Blanche, précise CNN.

Il a en effet pris la parole lors du sommet organisé à distance. Et pour sa dernière participation à un G20, le président américain a de nouveau attaqué l'accord de Paris sur le climat, dont il a retiré la signature américaine -et que Joe Biden a promis de ratifier dès son arrivée à la Maison-Blanche. «L'accord de Paris n'a pas été créé pour sauver l'environnement, il a été créé pour tuer l'économie américaine. Je refuse de céder des millions d'emplois américains et d'envoyer des trillions de dollars aux pires pollueurs et aux criminels environnementaux, et c'est ce qui serait arrivé.»

Melania Trump : les enfants de Donald Trump blacklistés du dîner de Thanksgiving à la Maison-Blanche ? .
Ce n’est pas nouveau, entre Mélanie Trump et les enfants aînés de Donald Trump, le torchon a toujours brûlé. Aux commandes des dernières festivités de la famille à la Maison Blanche avant le grand départ, la First Lady aurait tout simplement blacklisté ses beaux-enfants du dîner de Thanksgiving. A la Maison Blanche, c’est Melania Trump qui commande. Très discrète, voire effacée en public, préférant se cacher derrière son imposant époux, la Première dame est pourtant une femme de poigne en coulisses qui déteste quand les choses ne se déroulent pas comme elle le souhaite.

usr: 1
C'est intéressant!