•   
  •   

Monde Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 16 au 22 novembre

14:50  23 novembre  2020
14:50  23 novembre  2020 Source:   slate.fr

Covid-19 : plus de 130 membres du Secret Service à l'isolement après les meetings de Trump

  Covid-19 : plus de 130 membres du Secret Service à l'isolement après les meetings de Trump Selon le «Washington Post», plus de 130 membres du Secret Service ont été placés à l'isolement, car contaminés au Covid-19 ou cas contact, après les nombreux déplacements de campagne de Donald Trump. © Tom Brenner / Reuters Donald Trump Les nombreuses contaminations à la Maison-Blanche se poursuivent. Selon le «Washington Post», plus de 130 membres du Secret Service, chargés d'assurer la sécurité du président américain et de son entourage, ont récemment reçu l'ordre de se placer à l'isolement car ils ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 ou qu'ils ont été considérés cas contact de collègues contaminés.

Avertissement: cette chronique non exhaustive se base sur les tweets de la semaine jugés les plus pertinents. Cette semaine commence sous les auspices des pères fondateurs de la démocratie américaine: George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln, Theodore Roosevelt et Donald

Avertissement: cette chronique non exhaustive se base sur les tweets de la semaine jugés les plus pertinents. L'homme le plus puissant du monde a une production si pléthorique que l'analyse de toutes ses productions numériques nécessiterait des jours et des nuits de décorticage et de labeur selon des

Trump lors d'un événement sur la baisse des prix des médicaments sur ordonnance à Washington, le 20 novembre 2020. | Mandel Ngan / AFP © Fournis par Slate Trump lors d'un événement sur la baisse des prix des médicaments sur ordonnance à Washington, le 20 novembre 2020. | Mandel Ngan / AFP

Avertissement: cette chronique non exhaustive se base sur les tweets de la semaine jugés les plus pertinents. L'homme le plus puissant du monde a une production si pléthorique que l'analyse de toutes ses productions numériques nécessiterait des jours et des nuits de décorticage et de labeur selon des conditions de travail dénoncées par les conventions de Genève.

Plus que quatre semaines avant le vote des grands électeurs qui scellera le sort du président sortant qui refuse de sortir.

Ivanka Trump s'indigne sur Twitter : les internautes ne lui font pas de cadeau...

  Ivanka Trump s'indigne sur Twitter : les internautes ne lui font pas de cadeau... Sur Twitter, Ivanka Trump, la fille de l'ancien président américain, a dénoncé les violences perpétrées contre les Républicains, provoquant la colère des internautes sur le réseau social. Ancienne "conseillère" privilégiée de son père, Ivanka Trump doit désormais tourner la page de la Maison Blanche. Alors que Donald Trump a été battu par Joe Biden, la femme d'affaires de 39 ans va devoir reprendre sa vie d'avant, non sans heurt.

Le résultat de Donald Trump semblait plus flamboyant qu'annoncé par les sondages, quand on a appris mercredi 4 novembre , dans la matinée C'est la Pennsylvanie, le Nevada et la Géorgie qui ont finalement permis au démocrate de l'emporter selon les résultats tombés cette semaine , après ceux

Tirage de 4 événements à venir pour cette semaine dans le monde LA BOÎTE A DON Paypal https Опубликовано: 15 нояб. 2019 г. Tirage de 4 événements à venir pour cette semaine dans le Grève générale du 5 décembre 2019 - Продолжительность: 20:34 Les chroniques d 'Aza 2 568

À LIRE AUSSI Le départ de Trump en 6 scénarios

Lundi 16 novembre

Aujourd'hui, les tweets tombent dans tous les sens, c'est un carnage. Trump revient à la charge, et il est pas content.

Most fraudulent Election in history! https://t.co/X2pRkTqWIS

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«L'Élection la plus frauduleuse de l'histoire!»

Dominion is running our Election. Rigged! https://t.co/xvwrpLpAZa

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«C'est Dominion qui gère notre élection. Truqué!»

Pour rappel, Dominion c'est l'entreprise canadienne qui gère les logiciels et les machines de vote dans de nombreux États. Aucune preuve ne vient étayer les accusations présidentielles, mais on ne va pas s'arrêter à des détails non plus.

Vérification des faits: la page de campagne de Trump contrôle sa désignation comme `` candidat politique ''

 Vérification des faits: la page de campagne de Trump contrôle sa désignation comme `` candidat politique '' Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo L'affirmation: Facebook a changé le titre de la page officielle de Trump de `` Président '' à `` Candidat politique '' © Fourni par les États-Unis AUJOURD'HUI Les nazis ont utilisé le triangle rouge pour marquer les prisonniers politiques.

Donald Trump avait, avant même cette annonce, déposé des recours dans plusieurs Etats et dénoncé de possibles fraudes. Selon lui, Donald Trump est à 100% dans son droit d'examiner les possibles irrégularités lors de la présidentielle : «Tous les bulletins légaux doivent être comptés.»

C’est désormais officiel : Donald Trump a plus tweeté qu'"Ulysse" de James Joyce… La semaine dernière, 1020 jours exactement après être entré en fonction

Samedi dernier, des marches ont été organisées en soutien à Trump, qui retweete des extraits d'échauffourées pour prouver que ses adversaires sont des brutes.

Young couple in DC followed by crowd of BLM-antifa thugs who hit them and throw liquid on them. #MillionMAGAMarch pic.twitter.com/Lqo4evvviK

— Andy Ngô (@MrAndyNgo) November 14, 2020

a #Trump supporter is pushed to the ground and robbed while not being allowed to walk out of #BlackLivesMatterPlaza as antifa and #BlackLivesMatter surround him. #MillionMAGAMarch pic.twitter.com/1xyGoXoz6b

— eric thomas (@justericthomas) November 14, 2020

BLM-antifa thugs are running around and beating people on the streets in DC. Video by @VenturaReport: pic.twitter.com/GzV5HRN3So

— Andy Ngô (@MrAndyNgo) November 14, 2020

Rudolph Giuliani, ex-maire de New York et avocat de Trump, entre sur le ring pour défendre le patron. Le président retweete des preuves irréfutables de fraude (hum):

Melania Trump mal lunée ? Ce nouveau pied-de-nez aux médias

  Melania Trump mal lunée ? Ce nouveau pied-de-nez aux médias Donald et Melania Trump restent cloîtrés à la Maison Blanche depuis l'élection présidentielle. Ils boudent la presse. Et le dernier geste de la Première dame le confirme. Donald Trump refuse catégoriquement de reconnaître sa défaite à la présidentielle américaine. Il semble déterminé à ne pas quitter la Maison Blanche et boude la presse en restant cloîtré dans ses quartiers avec son épouse Melania. Le couple a même renoncé à célébrer Thansgiving à Mar-a-Lago. Les Trump resteront à Washington. Comme son mari, Melania préfère éviter tout contact avec l'extérieur et avec les médias.

Le président américain Donald Trump a annoncé son intention de contester les résultats dans tous les Etats récemment revendiqués par Joe Biden pour fraude électorale, assurant qu'il existait «beaucoup de preuves». L'élection américaine se dirige-t-elle vers une bataille juridique de grande ampleur ?

#LeRéCAPWE du samedi 23 novembre avec Rivenzi, Ultia, Ponce et Bytell. Le RéCAP WE # 16 . LeStream Replay. Xari vs Rivenzi: Sport individuel vs Sport Collectif | Quiz United #09 - Продолжительность: 1:32: 22 LeStream Replay 9 753 просмотра.

REVEALED: Sworn Evidence Of Pervasive Voter Fraud #Affidavits Rudy Giuliani breaks it down here: https://t.co/HfvQzCHl8a pic.twitter.com/RzsVoyvVa6

— Rudy W. Giuliani (@RudyGiuliani) November 13, 2020

et plusieurs messages de l'avocat, notamment le savoureux:

The only thing that would have surprised me is if Philly didn’t cheat on a big scale in the 2020 election. It would have been the first time they missed such an opportunity in 60 years. Wake up to reality!

— Rudy W. Giuliani (@RudyGiuliani) November 16, 2020

«La seule chose qui m'aurait surpris aurait été que Philly [Philadelphie] ne triche pas à grande échelle lors des élections de 2020. Cela aurait été la première fois qu'ils rateraient une occasion pareille en soixante ans. Faites face à la réalité!»

La réalité selon Trump et Giuliani:

I won the Election!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«J'ai gagné l'élection!»

Pendant ce temps, en Géorgie, on recompte car l'écart entre les deux candidats était très serré.

The Fake recount going on in Georgia means nothing because they are not allowing signatures to be looked at and verified. Break the unconstitutional Consent Decree!

Donald Trump nie toujours sa défaite et joue au golf pendant le G20 virtuel

  Donald Trump nie toujours sa défaite et joue au golf pendant le G20 virtuel Deux semaines après l'annonce de la victoire de Joe Biden, qu'il refuse toujours de reconnaître, Donald Trump a joué au golf. 1/20 DIAPOSITIVES © Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA Donald Trump jouant au golf au Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie, le 21 novembre 2020. Donald Trump jouant au golf au Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie, le 21 novembre 2020. 2/20 DIAPOSITIVES © Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA Donald Trump jouant au golf au Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie, le 21 novembre 2020.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«Le Faux comptage qui a lieu en Géorgie n'a pas de sens car ils ne permettent pas que les signatures soient regardées et vérifiées. Cassez le Jugement d'Accord inconstitutionnel!»

(Le jugement en question porte sur le mode de vérification des signatures des bulletins par correspondance. En gros, la procédure nécessite l'intervention de plusieurs personnes et l'équipe de campagne de Trump estime que les assesseurs préfèreront passer outre des signatures douteuses plutôt que d'engager ces procédures).

Point média. Trump est de plus en plus déçu par la Fox, et n'hésite pas à faire de la publicité pour sa nouvelle chaîne préférée (qui ne lésine pas sur la propagande trumpienne):

Try watching @OANN. Really GREAT!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«Essayez la chaîne @OANN. Vraiment SUPER!»

La semaine dernière Pfizer a annoncé avoir obtenu 90% d'efficacité avec son vaccin anti-Covid, talonné par le laboratoire Moderna (94,5%!) ce qui réjouit Trump qui considère ces résultats comme une victoire personnelle (sauf quand il est furieux que les labos aient fait leur annonce après l'élection exprès pour lui nuire).

Another Vaccine just announced. This time by Moderna, 95% effective. For those great “historians”, please remember that these great discoveries, which will end the China Plague, all took place on my watch!

Photos - Donald Trump : cet incroyable changement physique qu'il a opéré depuis sa défaite à l'élection !

  Photos - Donald Trump : cet incroyable changement physique qu'il a opéré depuis sa défaite à l'élection ! Au lendemain de l'élection de Joe Biden, comme nouveau président des États-Unis, Donald Trump poursuit son mandat comme si de rien n'était Enfin presque !Du blond au gris en 9 jours seulement !

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«Un autre vaccin vient d'être annoncé. Cette fois par Moderna, efficace à 95%. À l'intention des grands “historiens”, merci de vous souvenir que ces grandes découvertes, qui mettront un terme au Fléau Chinois, ont toutes eu lieu sous mon mandat!»

Et sinon, au voleur:

The Radical Left Democrats, working with their partner, the Fake News Media, are trying to STEAL this Election. We won’t let them!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«Les Démocrates de la Gauche radicale, en collaboration avec leur partenaire, les Médias Fake News, sont en train d'essayer de VOLER cette Élection. Nous ne les laisserons pas faire!»

Sinon, il paraît qu'un mystérieux virus a frappé l'Europe. Mais comme personne n'en parle, pas moyen de savoir si c'est vrai!

European Countries are sadly getting clobbered by the China Virus. The Fake News does not like reporting this!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 16, 2020

«Les pays européens sont malheureusement frappés par le Virus Chinois. Les Fake News n'aiment pas en parler!»

À LIRE AUSSI Donald Trump, quatre ans de chaos à la Maison-Blanche

Mardi 17 novembre

Pas de tweets le matin... puis soudain, démonstration de force.

I have reversed the ridiculous decision to cancel Wreaths Across America at Arlington National Cemetery. It will now go on!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 17, 2020

«J'ai retoqué la ridicule décision d'annuler Wreaths Across America au cimetière national d'Arlington. Il se poursuivra désormais!»

Pour Thanksgiving, Donald Trump file au golf

  Pour Thanksgiving, Donald Trump file au golf L'espace de quelques heures, Donald Trump s'est de nouveau rendu en Virginie, dans le Trump National Golf Club, pour s'adonner à son hobby favori.Donald Trump arrivant au Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie, le 26 novembre 2020.

Les autorités militaires administrant le cimetière avaient décidé d'annuler un grand événement prévu en décembre, impliquant des milliers de personnes, où des vétérans devaient fleurir des tombes de soldats. Trump en a décidé autrement, et il a eu gain de cause.

Mais retournons au thème de la semaine/du mois/de l'année.

THIS SAYS IT ALL! https://t.co/zZSspsJPe9

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 17, 2020

«ÇA DIT TOUT!»

S'exclame Trump en commentaire d'un tweet des autorités électorales canadiennes expliquant qu'au Canada, les bulletins sont en papier et comptés manuellement, sans l'aide de l'entreprise Dominion, le nouvel ennemi juré de Trump. Dominion est une entreprise canadienne (mais dont le siège social est aux États-Unis).

Trump, comme le petit garçon du Sixième sens, voit des gens morts.

“DEAD PEOPLE VOTED” https://t.co/y6WRvCBykc

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 17, 2020

«DES MORTS ONT VOTÉ!»

La semaine dernière, c'était Mark Esper, le secrétaire à la Défense; aujourd'hui, c'est au tour de Chris Krebs, le patron de l'agence chargée de la sécurité des élections, de prendre la porte. Il faut dire qu'il l'a un peu cherché puisqu'il a déclaré la semaine dernière que cette élection présidentielle avait été «la plus sécurisée de l'histoire des États-Unis». Et puis quoi encore.

The recent statement by Chris Krebs on the security of the 2020 Election was highly inaccurate, in that there were massive improprieties and fraud - including dead people voting, Poll Watchers not allowed into polling locations, “glitches” in the voting machines which changed...

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

...votes from Trump to Biden, late voting, and many more. Therefore, effective immediately, Chris Krebs has been terminated as Director of the Cybersecurity and Infrastructure Security Agency.

Ivanka Trump moquée : ces affiches cruelles apparues à New York

  Ivanka Trump moquée : ces affiches cruelles apparues à New York Après quatre ans à la Maison-Blanche, Ivanka Trump et son mari Jared Kushner devraient retrouver leur quotidien dans le très chic Upper East Side de New York. Un retour du couple dans la Grosse Pomme loin de faire l'unanimité.Sur des troncs d'arbre, le portrait de la fille de Donald Trump est affiché en grand avec la mention "Not wanted" comme le rapporte le duo comique The Good Liars sur son compte Twitter. Difficile de faire plus explicite. Ivanka Trump décidera-t-elle de renoncer à sa vie d'avant ? La question se pose. Son père, qui possède bon nombre de biens immobiliers à New York, notamment la célèbre Trump Tower pourrait décider de ne pas y résider le temps que l'orage passe.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«La récente déclaration de Chris Krebs au sujet de la sécurité de l'Élection de 2020 était extrêmement inexacte, dans la mesure où il y a eu des inconvenances et des fraudes massives –notamment des morts qui ont voté, des Scrutateurs interdits d'entrée dans des bureaux de vote, des “bugs” dans les machines à voter qui ont transformé des voix pour Trump en voix pour Biden, des votes tardifs et bien plus. Par conséquent, Chris Krebs a été relevé de ses fonctions de directeur de l'agence de Sécurité de Cybersécurité et de l'Infrastructure, avec effet immédiat.»

L'heure est venue de se lancer quelques fleurs (et de cogner sur les autres).

The only thing secure about our 2020 Election was that it was virtually impenetrable by foreign powers. On that, the Trump Administration takes great credit. Unfortunately, the Radical Left Democrats, Dominion, and others, were perhaps more successful!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«La seule chose fiable dans notre Élection de 2020 est qu'elle était pratiquement impénétrable par des puissances étrangères. L'Administration Trump s'en attribue le mérite à juste titre. Hélas, les Démocrates de la Gauche Radicale, Dominion et d'autres ont pu avoir plus de succès!»

(Si on veut chercher la petite bête, on peut y lire le sous-entendu qu'en 2016, sous l'administration précédente, des puissances étrangères ont pu interférer avec le processus électoral et influencer le résultat de l'élection, ce qui est exactement ce dont Trump s'est défendu pendant quatre ans).

Wow! Michigan just refused to certify the election results! Having courage is a beautiful thing. The USA stands proud!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Wow! Le Michigan vient juste de refuser de certifier les résultats des élections! Le courage est une merveilleuse chose. Les USA sont un pays fier!»

C'est faux. Tous les comtés du Michigan ont certifié les résultats, et le comité de certification de l'État doit se réunir le lundi 23 novembre pour la certification globale. Trump a probablement confondu avec le comité du comté de Wayne, le plus grand de l'État, dont le 17 novembre deux des quatre membres, des Républicains, ont commencé par refuser la certification avant de finir par se ranger du côté de leurs collègues démocrates.

Enfin, Trump applique le dicton espagnol: le bébé qui ne pleure pas n'aura rien à téter (ou on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même). Rendez-lui le Michigan.

Flip Michigan back to TRUMP. Detroit, not surprisingly, has tremendous problems! https://t.co/RHhuoSMICg

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Rendez le Michigan à TRUMP. Sans surprise, Détroit a d'énormes problèmes!»

À LIRE AUSSI Une grande partie des États-Unis aime vraiment Trump, et c'est le plus inquiétant

Mercredi 18 novembre

Autant tuer le suspense tout de suite: ce n'est pas encore cette semaine que le président rendra les armes.

...AND I WON THE ELECTION. VOTER FRAUD ALL OVER THE COUNTRY! https://t.co/9coP3R44UQ

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«...ET J'AI GAGNÉ L'ÉLECTION. FRAUDE ÉLECTORALE DANS TOUT LE PAYS!»

Le comté de Wayne revient sur le tapis. Deux des membres du comité de certification du comté de Wayne, des Républicains, qui avaient refusé de certifier les résultats des élections puis avaient finalement accepté de le faire, ont tenté de revenir sur leur décision et d'annuler leur vote –notamment, pour l'une des deux, après avoir reçu un coup de téléphone du président.

Wrong! At first they voted against because there were far more VOTES than PEOPLE (Sad!). Then they were threatened, screamed at and viciously harassed, and were FORCED to change their vote, but then REFUSED, as American patriots, to sign the documents. 71% MESS. Don’t Harass! https://t.co/n5frpesHfD

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Faux! D'abord ils ont voté contre [la certification des résultats] parce qu'il y avait beaucoup plus de BULLETINS que d'ÉLECTEURS (Triste!). Ensuite ils ont été menacés, on leur a crié dessus et ils ont été victimes d'un harcèlement cruel, et ils ont été FORCÉS à changer leurs votes, mais ils ont REFUSÉ, en bons patriotes américains, de signer les documents. 71% DE BAZAR. Ne harcelez pas!»

(Comment ça, tout n'est pas clair?).

Et ça continue...

This was a rigged election. No Republican Poll Watchers allowed, voting machine “glitches” all over the place (meaning they got caught cheating!), voting after election ended, and so much more! https://t.co/YDh7A7wxLW

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Cette élection était truquée. Aucun Scrutateur Républicain autorisé, des “bugs” des machines à voter partout (ce qui veut dire qu'ils ont été pris en train de tricher!), des votes après la fin de l'élection, et tant d'autres choses!»

... encore...

They didn’t even allow Republican Observers into the building to watch. A terrible insult to our Constitution! https://t.co/Q8RgaTs6ev

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Ils n'ont même pas autorisé les Scrutateurs Républicains dans les bâtiments pour qu'ils observent. Une terrible insulte à notre Constitution!»

... et encore.

THEY WOULD’NT LET REPUBLICAN POLL WATCHERS INTO THE COUNTING ROOMS. UNCONSTITUTIONAL!!!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«ILS N'ONT PAS VOULU LAISSER ENTRER LES SCRUTATEURS RÉPUBLICAINS DANS LES SALLES DE DÉPOUILLEMENT. INCONSTITUTIONNEL!!!»

Décidément, le Michigan est le cheval de bataille de prédilection du président cette semaine. La formule: annoncer qu'il y a eu triche dans une grande ville et que par conséquent, tout l'État lui revient de droit. Malin!

In Detroit, there are FAR MORE VOTES THAN PEOPLE. Nothing can be done to cure that giant scam. I win Michigan!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«À Détroit, il y a BIEN PLUS DE BULLETINS QUE D'ÉLECTEURS. Rien ne peut être fait pour purger cette arnaque géante. Je gagne le Michigan!»

The Great State of Michigan, with votes being far greater than the number of people who voted, cannot certify the election. The Democrats cheated big time, and got caught. A Republican WIN!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 18, 2020

«Le grand État du Michigan, avec des bulletins bien plus nombreux que le nombre de gens qui ont voté, ne peut certifier l'élection. Les Démocrates ont triché honteusement, et se sont fait prendre. Une VICTOIRE pour les Républicains!»

Enfin une petite leçon de néologisme, avec la transformation du nom de l'entreprise honnie, Dominion (celle qui fabrique logiciels et machines de vote) en verbe. Toute ressemblance phonétique avec le verbe «to demonize» (diaboliser) est probablement fortuite.

"Dominion-izing the Vote" https://t.co/ZOFsgDXsuH

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 19, 2020

«Dominion-izing the Vote.»

Jeudi 19 novembre

Aujourd'hui, quelques tweets pour expliquer à ceux qui dormaient depuis le 3 novembre que l'élection est truquée et qu'il a gagné.

Ensuite, on passe aux bonnes nouvelles!

VACCINES ARE COMING FAST!!!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 19, 2020

«LES VACCINS ARRIVENT À TOUTE VITESSE!!!»

Et un petit coup de pied dans les tibias des «Médias» en passant.

THE COVID DRUGS NOW AVAILABLE TO MAKE PEOPLE BETTER ARE AMAZING, BUT SELDOM TALKED ABOUT BY THE MEDIA! Mortality rate is 85% down!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 19, 2020

«LES MÉDICAMENTS POUR LE COVID DISPONIBLES AUJOURD'HUI POUR SOIGNER LES GENS SONT INCROYABLES MAIS LES MÉDIAS EN PARLENT RAREMENT! Le taux de mortalité a baissé de 85%!»

Monomanie, allégorie.

Voter Fraud in Detroit is rampant, and has been for many years!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 19, 2020

«La fraude électorale est galopante à Détroit, et ce depuis de nombreuses années!»

Important News Conference today by lawyers on a very clear and viable path to victory. Pieces are very nicely falling into place. RNC at 12:00 P.M.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 19, 2020

«Importante Conférence de Presse aujourd'hui par des avocats sur une voie très nette et viable vers la victoire. Les pièces du puzzle se mettent gentiment en place. Sur RNC à midi.»

Cette conférence de presse restera dans les annales de l'échec à plusieurs titres. Notamment parce qu'elle n'a rien prouvé du tout, mais surtout parce qu'on a pu y voir et entendre Rudolph Giuliani évoquer des thèses complotistes à tire-larigot tout en suant de grosses gouttes de transpiration marron dégoulinant de sa teinture toute fraîche (il y a un coiffeur qui ne doit pas faire le fier à Washington).

Petit retour sur la gueule de bois post-électorale, alors que tous les bulletins n'étaient pas encore comptés.

Look at this in Michigan! A day AFTER the election, Biden receives a dump of 134,886 votes at 6:31AM! https://t.co/CTDaWTNs29 pic.twitter.com/nSmc2olraF

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 20, 2020

«Regardez ça au Michigan! Un jour APRÈS l'élection, Biden reçoit un lot de 134.886 bulletins à 6h31 du matin!»

À LIRE AUSSI Même sur son lit de mort, Trump refusera de concéder la défaite

Vendredi 20 novembre

Rien ne laisse plus supposer que Trump pourrait admettre sa défaite. Lui, son équipe, ses avocats et une bonne partie des Républicains (pas tous, certains commençant à afficher publiquement leur gêne et leur opposition au discours présidentiel) sont désormais trop enfoncés dans cette réalité parallèle dans laquelle il est impossible de se dédire ou de reconnaître qu'on s'est trompé.

S'il y a peu de doute que le déni du président relève d'un problème psychiatrique qui remonte à loin (pour mieux le comprendre, lire l'excellent livre de sa nièce, Mary Trump: Trop et jamais assez), il y a fort à parier qu'une partie de son entourage déploie l'énergie du désespoir. En vue: les élections de janvier en Géorgie qui décideront de la couleur du Sénat, et le soutien des plus de 71 millions d'Américains qui ont voté pour Trump à l'horizon des élections de mi-mandat de 2022.

We have great support on the Election Hoax! https://t.co/ChpkuZvc4s

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 20, 2020

«On est très soutenus pour l'Arnaque Électorale!»

A Rigged Election! https://t.co/dAviFrkEP4

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 20, 2020

«Une élection truquée!»

... tweete rageusement le président en publiant un extrait de la conférence de presse de ses avocats tenue la veille.

Ce vendredi est un jour de tweets comme les autres, ponctué d'invectives, d'assurance de victoire et de graphiques prouvant le «trucage» de élections.

Will use these charts in court case. The Election was a HOAX. Thank you Justin! https://t.co/9Ue7ysDIVb

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 20, 2020

«J'utiliserai ces graphiques devant les tribunaux. L'Élection était une ARNAQUE. Merci Justin!»

The great @FoxNews daytime ratings CRASH will only get worse! https://t.co/GdOWwV7EOY

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 20, 2020

«Le grand EFFONDREMENT des audiences de @FoxNews en journée n'ira qu'en s'aggravant!»

Aujourd'hui, Trump tient une conférence de presse (sans questions de la presse) sur le thème des nouvelles règlementations sur les prix des médicaments, qui se transforme rapidement en tribune contre «Big Pharma», les médias et «Big Tech» qui ont comploté contre lui pour lui voler l'élection, et où il explique que sans lui, il n'y aurait pas eu de vaccin, et que les labos ont décidé d'annoncer leurs vaccins après les élections exprès pour l'enfoncer. Et la campagne électorale? «Je l'ai gagnée, au fait.»

"The campaign, which I won by the way" -- Trump pic.twitter.com/MzDj49YZJG

— Aaron Rupar (@atrupar) November 20, 2020

Samedi 21 novembre

Aujourd'hui, business as usual:

Massive voter fraud will be shown! https://t.co/F0iGNXtXZP

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Une fraude électorale massive sera révélée!»

Donald Jr. a été testé positif au Covid-19 (apparemment sans symptômes).

My son Donald is doing very well. Thank you!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Mon fils Donald va très bien. Merci!»

Trump assiste à un petit bout de G20 (virtuel, cette année), puis part jouer au golf.

Mais sur twitter, la journée n'est jamais finie.

Big voter fraud information coming out concerning Georgia. Stay tuned!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Des informations sur une grande fraude électorale en Géorgie sur le point de sortir. Restez connectés!»

En Géorgie, les bulletins ont été recomptés car l'écart entre les deux candidats était minime (moins de 0,5%). Le résultat restant le même, Trump a le droit de redemander un recomptage du recomptage (à ses frais cette fois). Et c'est reparti.

Un mot gentil pour le véritable vainqueur des élections?

Joe Biden was a total disaster in handling the H1N1 Swine Flu, would never have produced a Vaccine in record time (years ahead of schedule), and would do a terrible job of Vaccine delivery - But doesn’t everybody already know that!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Joe Biden a été une véritable catastrophe dans la gestion de la Grippe Porcine H1N1, il n'aurait jamais produit un Vaccin en un temps record (des années à l'avance) et serait nul pour livrer le Vaccin –mais ça, tout le monde le sait déjà!»

Le président tient à informer ses abonnés que le Covid-19 touche aussi le reste du monde –et heureusement qu'il est là pour en parler parce que s'il fallait compter sur les médias...

The Fake News is not talking about the fact that “Covid” is running wild all over the World, not just in the U.S. I was at the Virtual G-20 meeting early this morning and the biggest subject was Covid. We will be healing fast, especially with our vaccines!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Les Fake News ne parlent pas du fait que le “Covid” se déchaîne dans le Monde entier, pas juste aux U.S. J'étais au G20 Virtuel tôt ce matin et le plus gros sujet, c'était le Covid. Nous allons guérir vite, surtout avec nos vaccins!»

Vous avez dit médias?

The Media is just as corrupt as the Election itself!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 21, 2020

«Les Médias sont tout aussi corrompus que l'Élection elle-même!»

Why is Joe Biden so quickly forming a Cabinet when my investigators have found hundreds of thousands of fraudulent votes, enough to “flip” at least four States, which in turn is more than enough to win the Election? Hopefully the Courts and/or Legislatures will have....

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 22, 2020

....the COURAGE to do what has to be done to maintain the integrity of our Elections, and the United States of America itself. THE WORLD IS WATCHING!!!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 22, 2020

«Pourquoi est-ce que Joe Biden forme un Cabinet si vite alors que mes enquêteurs ont trouvé des centaines de milliers de bulletins frauduleux, suffisamment pour “retourner” au moins quatre États, ce qui à son tour est plus que suffisant pour remporter l'Élection? Espérons que les tribunaux et/ou les Parlements auront le COURAGE de faire ce qui doit être fait pour conserver l'intégrité de nos Élections, et les États-Unis d'Amérique eux-mêmes. LE MONDE NOUS REGARDE!!!»

(En effet. Et c'est dur de ne pas juger, pour être honnête.)

Dimanche 22 novembre

Le petit mot positif du matin.

Au-dessus du tweet épinglé d'Elizabeth Harrington, porte-parole du Comité républicain (en date du 11 avril 2019) qui clame: «Je ne me lasse pas de gagner», Trump renchérit: «...et moi non plus!»

  Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 16 au 22 novembre © Fournis par Slate

Contrairement à Joe Biden, Trump ne va pas à la messe le dimanche matin, mais il retweete une citation biblique à la place, subtil message à l'intention des truqueurs d'élections?

“The eyes of the Lord are in every place, keeping watch on the evil and the good.” (Proverbs 15:3)

— Franklin Graham (@Franklin_Graham) November 21, 2020

«“Les yeux de l'Éternel sont partout, observant les méchants et les bons (Proverbes 15:3)”»

Il en profite pour publier un petit rectificatif au milieu de la quinzaine de tweets et retweets du jour, à destination des mauvaises langues qui trouveraient qu'il ne travaille pas assez:

Just arrived at Virtual G20. Was here yesterday also (early), but some of the Fake News Media failed to report it accurately - as usual. My speech is available (they said I didn’t make a speech).

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) November 22, 2020

«Je viens juste d'arriver au G20 Virtuel. J'y étais aussi hier (tôt) mais certains médias Fake News n'ont pas été fichus d'en parler correctement –comme d'habitude. Mon discours est disponible (ils ont dit que je n'avais pas fait de discours).»

Puis il part jouer au golf.

  Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 16 au 22 novembre © Fournis par Slate Retrouvez l'actualité de l'élection présidentielle américaine chaque mercredi soir dans Trump 2020, le podcast d'analyse et de décryptage de Slate.fr en collaboration avec l'Ifri et TTSO.

Ivanka Trump moquée : ces affiches cruelles apparues à New York .
Après quatre ans à la Maison-Blanche, Ivanka Trump et son mari Jared Kushner devraient retrouver leur quotidien dans le très chic Upper East Side de New York. Un retour du couple dans la Grosse Pomme loin de faire l'unanimité.Sur des troncs d'arbre, le portrait de la fille de Donald Trump est affiché en grand avec la mention "Not wanted" comme le rapporte le duo comique The Good Liars sur son compte Twitter. Difficile de faire plus explicite. Ivanka Trump décidera-t-elle de renoncer à sa vie d'avant ? La question se pose. Son père, qui possède bon nombre de biens immobiliers à New York, notamment la célèbre Trump Tower pourrait décider de ne pas y résider le temps que l'orage passe.

usr: 1
C'est intéressant!