•   
  •   

Monde A Tel-Aviv, des milliers d'Israéliens réclament la démission de Netanyahou

23:30  16 février  2018
23:30  16 février  2018 Source:   parismatch.com

Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah

  Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah Le gouvernement souhaite notamment voir disparaître l'expression "camps de la mort polonais". Le projet de loi avait provoqué la colère d'Israël et de nombreuses critiques. Utiliser l'expression "camps de la mort polonais" sera désormais passible de trois ans de prison en Pologne. Le président polonais, Andrzej Duda, a promulgué, mardi 6 février, une loi sur la Shoah destinée à défendre la Pologne contre ceux qui l'accusent de complicité avec les crimes nazis. Le texte a provoqué des tensions, notamment avec Israël, et il a été critiqué par la France.

Au moment où des milliers d ’ Israéliens appelaient à sa démission au cœur de Tel - Aviv , Nétanyahou embarquait dans l’avion l’emmenant en France, pour un déjeuner de travail dimanche avec Emmanuel Macron

Des milliers d ' Israéliens marchent contre la «corruption» du gouvernement de Benyamin Nétanyahou , le 9 décembre, à Tel - Aviv . presse israélienne – à s’étendre de la place Habima au très bourgeois boulevard Rothschild pour réclamer la démission du Premier ministre, mais bien moins

Quelques milliers d'Israéliens ont réclamé vendredi à Tel-Aviv la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahou lors de la première manifestation depuis que la police a recommandé son inculpation pour corruption.

Les manifestants, venus en couple avec leurs enfants pour nombre d'entre eux, se sont rassemblés dans une ambiance enjouée près du Théâtre national en brandissant sous le soleil des pancartes avec le portrait de M. Netanyahou barré en jaune de l'inscription "Crime Minister" en anglais.

Après les métallos, les fonctionnaires allemands veulent une hausse de salaire

  Après les métallos, les fonctionnaires allemands veulent une hausse de salaire Outre-Rhin, la victoire récente des métallos galvanise les fonctionnaires, qui réclament une hausse de salaire de 6%. Et pourraient lancer des grèves à forte répercussion. © REUTERS/Hannibal Hanschke Les fonctionnaires allemands ont pour méthode de déclencher des grèves d'avertissement au cours de leurs négociations (photo d'illustration). Les salariés allemands en veulent plus. Alors que IG Metall, le puissant syndicat de la métallurgie, vient d'arracher une hausse de 4,3% des salaires, les fonctionnaires emboîtent le pas et réclament à leur tour 6%.

A Tel - Aviv , le samedi 9 décembre, des milliers de manifestants étaient réunis pour réclamer la démission du premier ministre Benyamin Netanyahou . Quid des appels à la démission lancés au mégaphone par des milliers d ’ Israéliens samedi soir à Tel - Aviv ?

Quelques milliers d ' Israéliens ont réclamé vendredi à Tel - Aviv la démission du premier ministre Benjamin Netanyahu. «Menteur, menteur», ont scandé les manifestants quand l'un des orateurs a tourné en dérision les protestations d'innocence constantes de M. Netanyahu.

"Bye Bye Bibi", proclamaient d'autres posters en hébreu, employant le surnom du Premier ministre.

"Menteur, menteur", ont scandé les manifestants quand l'un des orateurs a tourné en dérision les protestations d'innocence constantes de M. Netanyahou.

Un porte-parole de la police a chiffré les manifestants à environ un millier.

Tel-Aviv, la capitale économique, culturelle et libérale d'Israël, est depuis des mois le théâtre d'une manifestation hebdomadaire réclamant l'inculpation et le départ de M. Netanyahou, au pouvoir depuis près de douze ans au total.

Le rassemblement de vendredi est le premier depuis que la police a annoncé mardi avoir réuni assez de preuves pour inculper M. Netanyahou pour corruption dans deux affaires.

Notre-Dame-des-Landes : des milliers d'opposants attendus sur la ZAD pour fêter l'abandon du projet d'aéroport

  Notre-Dame-des-Landes : des milliers d'opposants attendus sur la ZAD pour fêter l'abandon du projet d'aéroport Dans une ambiance carnavalesque, des militants anti-NDDL venus de toute la France doivent déambuler dans la ZAD, accompagnés de fanfares et de chars. © Fournis par Francetv info "L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, c'est fini." Des milliers d'opposants sont attendus, samedi 10 février, sur la ZAD pour fêter "la victoire de l'abandon" de ce projet quinquagénaire et réaffirmer leur détermination à gagner une deuxième bataille, celle de la gestion collective des terres.

Quelques milliers d ' Israéliens ont réclamé vendredi à Tel - Aviv la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu La décision d'inculpation appartient à présent au procureur général, et pourrait prendre des mois. Même inculpé, M. Netanyahu ne serait pas tenu légalement de démissionner.

Quelques milliers d ’ Israéliens ont réclamé vendredi à Tel - Aviv la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la première manifestation depuis que la police a recommandé son inculpation pour corruption.

"Il n'y a aucune limite à la honte que ce Premier ministre corrompu fait rejaillir sur le peuple", a lancé l'un des orateurs, le militant Abi Binyamin. "Nous viendrons ici aussi longtemps qu'il le faudra".

Bien qu'anticipées de longue date, les recommandations de la police ont provoqué un tumulte politique. La décision d'inculpation appartient à présent au procureur général, Avichai Mandelblit, et pourrait prendre des mois.

Même inculpé, M. Netanyahou ne serait pas tenu légalement de démissionner. Mais la pression que susciterait son inculpation pose d'ores et déjà la question de son avenir à la tête du gouvernement.

Des cadeaux en échange de faveurs financières ou personnelles?

Dans l'une des enquêtes, M. Netanyahou est soupçonné d'avoir essayé de conclure un accord avec le plus grand quotidien payant israélien pour une couverture favorable de son action.

Donald Trump n'est «pas certain qu'Israël cherche à faire la paix» avec la Palestine

  Donald Trump n'est «pas certain qu'Israël cherche à faire la paix» avec la Palestine Dans un entretien au quotidien Israel Hayom, réputé proche de Benyamin Nétanyahou, le président américain fait part de ses doutes sur la possibilité de relancer les négociations entre l'État hébreu et les Palestiniens. © JONATHAN ERNST/REUTERS Donald Trump à la Maison Blanche, le 9 février 2018 Donald Trump commencerait-il à douter de sa capacité à promouvoir l'«accord ultime» entre l'État hébreu et les Palestiniens? Dans un entretien accordé en milieu de semaine dernière au quotidien Israël Hayom, le président américain admet benoîtement: «Franchement, je ne sais même s'il va y avoir des négociations, nous verr

Samedi 9 décembre, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Tel Aviv . Elles demandaient la démission du Premier ministre israélien , Benyamin Netanyahou .

Des milliers d ’ Israéliens ont envahi les rues de Tel - Aviv , samedi, afin de participer à une manifestation contre la corruption et réclamer la démission du premier ministre Benyamin Nétanyahou .

Dans l'autre dossier, la police suspecte M. Netanyahou et des membres de sa famille d'avoir reçu de la part de richissimes personnalités pour un million de shekels (environ 230 000 euros) de cigares de luxe, bouteilles de champagne et bijoux, en échange de faveurs financières ou personnelles.

M. Netanyahou n'a cessé de déclarer son innocence. Il a affirmé sa ferme intention de rester aux commandes.

L'opposition a réclamé sa démission. Mais tous les chefs de sa coalition, sur laquelle repose le gouvernement considéré comme le plus à droite de l'histoire d'Israël, sont restés solidaires pour l'instant, au moins jusqu'à la décision du procureur général.

Ce dernier n'est pas lié par les recommandations de la police. Bien qu'ancien collaborateur au cabinet du Premier ministre, il a déclaré jeudi qu'inculper ce dernier ne lui poserait "aucun problème" si les preuves et la loi l'exigeaient.

Selon trois sondages publiés depuis mardi, entre 45 et 50% des Israéliens estiment que M. Netanyahou devrait soit démissionner, soit de se mettre en retrait temporairement, entre 40 et 43% d'entre eux pensant le contraire.

Pour 48% d'entre eux, il est corrompu ou très corrompu, selon une enquête d'opinion publiée vendredi par le quotidien Maariv.

Israël : le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem avancé à mai .
Initialement évoqué pour 2019, le déplacement de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem interviendra en mai pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l'Etat hébreu, fêté le 14. Les Palestiniens dénoncent une provocation. © AHMAD GHARABLI/AFP L'actuel consulat américain de Jérusalem est considéré comme l'un des bâtiments qui pourrait accueillir les locaux de la future ambassade. Le symbole est chaudement salué par Israël.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!