•   
  •   

Monde Dernière dinde graciée à la Maison-Blanche pour Donald Trump

17:05  25 novembre  2020
17:05  25 novembre  2020 Source:   parismatch.com

Ivanka Trump s'indigne sur Twitter : les internautes ne lui font pas de cadeau...

  Ivanka Trump s'indigne sur Twitter : les internautes ne lui font pas de cadeau... Sur Twitter, Ivanka Trump, la fille de l'ancien président américain, a dénoncé les violences perpétrées contre les Républicains, provoquant la colère des internautes sur le réseau social. Ancienne "conseillère" privilégiée de son père, Ivanka Trump doit désormais tourner la page de la Maison Blanche. Alors que Donald Trump a été battu par Joe Biden, la femme d'affaires de 39 ans va devoir reprendre sa vie d'avant, non sans heurt.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump , gracie la dinde "Peas" (petits pois) lors de la traditionnelle cérémonie de Thanksgiving à la Maison Blanche .

© MANDEL NGAN Donald Trump accorde sa grâce présidentielle à la dinde "Maïs", aux côtés de la Première dame Melania, le 24 novembre 2020 à Washington. C'était son jour de chance: la dinde "Corn" ("Maïs") a été sauvée de la casserole par le président américain Donald Trump lors de la

Donald et Melania Trump ont participé, pour la dernière fois, à la traditionnelle grâce de dinde de Thanksgiving à la Maison-Blanche.

Il y a deux ans, lors de la traditionnelle grâce pour Thanksgiving d'une dinde à la Maison-Blanche, Donald Trump avait plaisanté : «Le vainqueur de ce vote a été décidé par une élection juste et ouverte menée sur le site de la Maison-Blanche. C'était une élection juste. Malheureusement, Carrots a refusé de concéder et a demandé un recompte. Mais nous en sommes arrivés à une conclusion : Carrots, je suis désolé de te le dire, mais le résultat n'a pas changé. C'est dommage pour Carrots.» À l'époque, le président américain plaisantait après que la dinde Peas avait été choisie par les internautes pour être graciée -même si, depuis quelques années, les deux dindes ont la vie sauve. Mais cette boutade a une saveur particulière cette année puisque, 22 jours après l'élection présidentielle, Donald Trump refuse de concéder sa défaite.

S'il a bien donné le feu vert à une instance gouvernementale pour organiser la transition du pouvoir avec la future administration de Joe Biden, le président sortant compte bien se battre jusqu'au bout : «Souvenez-vous, le GSA a été super, et Emily Murphy a fait un super boulot, mais le GSA ne détermine pas qui sera le prochain Président des États-Unis», a-t-il tweeté mardi. Qu'importe si la Géorgie et la Pennsylvanie ont certifié leurs résultats et la victoire de Joe Biden, Donald Trump compte bien aller jusqu'à la Cour suprême, où il espère que les trois juges qu'il a nommés depuis quatre ans feront preuve de fidélité et lui permettront de l'emporter. Corn et Cob pourraient ne pas être les seules à bénéficier d'une grâce présidentielle : Donald Trump envisagerait sérieusement de gracier Michael Flynn, son ancien conseiller mis en examen pour avoir menti au FBI sur ses contacts avec l'ambassadeur russe durant la campagne de 2016.

Un Thanksgiving perturbé

Prenant la parole lors de l'événement de mardi, le milliardaire a salué la bonne santé du Dow Jones, qu'il brandit régulièrement comme une preuve de la bonne santé de l'économie américaine. Il a également félicité son épouse Melania Trump, qui a contribué à la rénovation du Rose Garden. Le tout sous les yeux d'Ivanka Trump et Jared Kushner, sa fille et son gendre, venus avec leurs enfants Arabella, Joseph et Theodore, qui ont pu caresser Corn et Cob, élevés par le président de la Fédération nationale de la dinde Ron Kardel, avant la grâce. Les deux conseillers, qui préparent déjà leur retour à une vie hors de la Maison-Blanche, n'ont pas pris la parole.

Épargnées, Corn et Cob iront vivre au sein de l'Université de l'Iowa et ne finiront pas sur une table lors du repas de Thanksgiving, jeudi. Cette tradition américaine majeure sera, elle aussi, perturbée par la pandémie de Covid-19. Les autorités sanitaires ont déconseillé les retrouvailles familiales afin d'endiguer la progression du virus qui a fait plus de 259 000 morts aux États-Unis.

AUSSI SUR MSN: Présidentielle américaine : Comment va se passer la transition entre Trump et Biden?

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Ivanka Trump moquée : ces affiches cruelles apparues à New York .
Après quatre ans à la Maison-Blanche, Ivanka Trump et son mari Jared Kushner devraient retrouver leur quotidien dans le très chic Upper East Side de New York. Un retour du couple dans la Grosse Pomme loin de faire l'unanimité.Sur des troncs d'arbre, le portrait de la fille de Donald Trump est affiché en grand avec la mention "Not wanted" comme le rapporte le duo comique The Good Liars sur son compte Twitter. Difficile de faire plus explicite. Ivanka Trump décidera-t-elle de renoncer à sa vie d'avant ? La question se pose. Son père, qui possède bon nombre de biens immobiliers à New York, notamment la célèbre Trump Tower pourrait décider de ne pas y résider le temps que l'orage passe.

usr: 2
C'est intéressant!