•   
  •   

Monde En Algérie, les hôpitaux sont sous pression face à la recrudescence des contaminations au coronavirus

17:25  26 novembre  2020
17:25  26 novembre  2020 Source:   lemonde.fr

L'Algérie accrochée au Zimbabwe, mais qualifiée pour la CAN

  L'Algérie accrochée au Zimbabwe, mais qualifiée pour la CAN Zimbabwe 2-2 Algérie Buts : Musona (43e) et Dube (82e) pour le Zimbabwe // Delort (34e) et Mahrez (38e) pour l'Algérie Yes, they CAN. Championne Yes, they CAN.

1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie . En hausse par rapport au bilan d’hier (1005), le nombre des contaminations annoncé ce mardi par le porte-parole du comité scientifique, Djamel

Coronavirus : en France, de nouveaux hôpitaux «activés» mais pas de fermeture de frontière. Le G20 a certes promis des mesures pour faire face aux risques, «mais cette fois, les marchés ne pourront pas se reposer sur des anticipations de nouvelles mesures de la part des banques centrales

Le pays connaît une fin d’année mouvementée, marquée par l’augmentation alarmante des cas de Covid-19 et l’absence du président, lui-même atteint.

Devant un hôpital d’Alger, en mars 2020. © Fournis par Le Monde Devant un hôpital d’Alger, en mars 2020.

« Le fil d’actualité de mes réseaux sociaux ressemble à une rubrique nécrologique », s’alarme Narimene, une étudiante de 22 ans. « Quand ce n’est pas des avis de décès, ce sont des personnes qui cherchent une place à l’hôpital ou de l’oxygène pour un proche malade », poursuit cette jeune femme qui vit à Alger.

Depuis le début du mois de novembre, l’Algérie connaît une recrudescence des cas de cCovid-19. Le 17 novembre, les chiffres ont même atteint un record en dépassant le seuil des 1 000 contaminations par jour. Depuis le premier cas enregistré en février, le pays déplore officiellement un peu plus de 2 300 décès et 77 000 contaminations.

Covid-19 : que donne la stratégie adoptée par la Suède, longtemps montrée en exemple ?

  Covid-19 : que donne la stratégie adoptée par la Suède, longtemps montrée en exemple ? Depuis le début de la pandémie, la Suède mène une stratégie moins stricte que les autres pays européens pour lutter contre le coronavirus. Mais face à la recrudescence des contaminations, le pays nordique a dû pour la première fois prendre des mesures contraignantes. La méthode suédoise a-t-elle réellement été payante ? La Suède a adopté une stratégie unique en Europe face à l’épidémie de Covid-19. Contrairement à ses voisins européens, le pays nordique n’a jamais imposé de restrictions, telles que le port du masque, ou instauré un confinement ou un couvre-feu pour enrayer la circulation du virus.

Coronavirus : Le bilan aux Etats-Unis… Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est passé sous les 30.000, selon les chiffres publiés ce mercredi par Santé Emmanuel Macron a réaffirmé mardi un objectif de 5.000 contaminations quotidiennes avant de lever les mesures de confinement

Face à la propagation du nouveau coronavirus , les pays construisent ou aménagent en urgence des hôpitaux supplémentaires. D'autres ont également recours aux

L’absence du président Tebboune plonge l’Algérie dans la léthargie

Les grandes villes du nord sont les plus touchées par cette reprise de la pandémie. A Alger, les CHU sont sous pression depuis plusieurs jours et certains professionnels de santé estiment que les chiffres officiels sont bien en deçà de la réalité vécue sur le terrain. Rien qu’à Alger et sa banlieue, « on peut avoir 10 000 à 15 000 nouveaux cas par jour », affirme le professeur Reda Djidjik, chef de service d’immunologie au CHU de Béni Messous, interrogé par le site d’information en ligne TSA.

Folles rumeurs

Le service de réanimation de ce CHU, situé dans l’ouest de la capitale, est « saturé et dépassé », avertit le professeur Reda Malek Hamidi. « Les malades qui arrivent aux urgences de pneumologie et qui ont besoin d’une oxygénothérapie n’ont pas trouvé de place », expliquait le médecin le 19 novembre.

La Russie franchit le cap des 2 millions de contaminations au coronavirus

  La Russie franchit le cap des 2 millions de contaminations au coronavirus La Russie franchit le cap des 2 millions de contaminations au coronavirus © Reuters/MAXIM SHEMETOV LA RUSSIE FRANCHIT LE CAP DES 2 MILLIONS DE MOSCOU (Reuters) - La Russie a franchi jeudi le cap des deux millions de personnes contaminées par le coronavirus depuis le début de l'épidémie avec une progression record des nouveaux cas et des décès enregistrés sur 24 heures. Le dernier bilan quotidien communiqué par les autorités russes fait état de 23.610 nouvelles infections et 463 morts liées au Covid-19. Le pays compte désormais 2.015.

La pression continue à baisser également en réanimation, avec un total de 4 136 patients Covid en réa et soins intensifs Coronavirus : L'Italie enregistre 25.853… Objectif de 5 000 contaminations quotidiennes. Comme depuis début novembre, le taux de positivité des tests (proportion du nombre

Le président de la Commission médicale de l'Assistance publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) a La Russie a recensé un record de 491 décès liés au coronavirus pour un total de 37 031 morts depuis le début de 8h30. Face à la hausse de la pauvreté, les associations d'aide alimentaire en flux tendu.

Ce contexte de tension dans les hôpitaux a fait naître de folles rumeurs, dont l’une concernant la fermeture, pour cause de surcharge, du CHU Mustapha Pacha, le plus grand hôpital du pays situé en centre-ville d’Alger. L’information a rapidement été démentie par le directeur de l’hôpital.

Coronavirus : l’Algérie adopte de nouvelles restrictions face à une situation « préoccupante »

Vidéo: Covid-19 et vaccins : un espoir pour l'économie et les marchés ? (France 24)

Cette fausse nouvelle vient s’ajouter aux nombreuses spéculations concernant l’état de santé du président Abdelmadjid Tebboune, lui-même atteint et soigné en Allemagne depuis le 28 octobre. L’absence de communication transparente sur l’évolution de sa maladie rappelle de sombres heures à une population toujours marquée par les derniers mandats de l’ancien président Bouteflika, affaibli par un accident vasculaire cérébral.

Coronavirus: les hôpitaux d'Athènes se préparent "au pire"

  Coronavirus: les hôpitaux d'Athènes se préparent La saturation des hôpitaux de Thessalonique, deuxième ville grecque, accroît la pression sur les services de santé d'Athènes qui craignent une"Nous ne sommes pas encore au pic de la pandémie en Grèce, la situation pourrait s'aggraver et la pression sera pire", s'inquiète Andréas Plemmenos, qui gère l'un des plus grands hôpitaux de la banlieue balnéaire d'Athènes.

Coronavirus : "Le masque doit être gratuit pour tous à l 'école", estime… Outre les mesures de distanciation sociale et le protocole sanitaire destinés à lutter contre la pandémie de coronavirus , cette rentrée scolaire s'accompagnera de plusieurs nouveautés.

Le nombre de contaminations au Covid-19 en Belgique était de 3.298 cas quotidiens en moyenne sur la période de référence du 14 au 20 novembre, soit une baisse de 33% par rapport Au total, depuis le début de l’épidémie en mars, 559.902 personnes ont été testées positives au coronavirus en Belgique.

Pénurie de tests PCR

Les autorités algériennes ne fournissent pas non plus d’indication sur le nombre de tests PCR effectués quotidiennement. Le pays, qui ne pratique pas de dépistage massif, fait actuellement face à une pénurie de réactifs. Dans les hôpitaux publics, l’accès au test PCR n’est pas systématique et quand un patient bénéficie du dépistage, les résultats mettent parfois plusieurs jours à arriver.

« Neuf jours pour mon père, médecin, contaminé au Covid-19 », lâche Redouane, un jeune homme dont le père officie à l’hôpital public de Blida, à 50 kilomètres à l’ouest de la capitale, l’une des régions les plus touchées en Algérie.

Coronavirus : l’Algérie durcit les mesures de confinement

Face à la dégradation de la situation, les autorités ont restreint certaines activités économiques et imposé un couvre-feu dans plusieurs provinces. Elles ont également annoncé l’importation de centaines de milliers de tests PCR dans les prochains jours. Mais, dans l’urgence, beaucoup de patients se tournent vers les structures privées, où le prix d’un test varie entre 12 000 et 18 000 dinars (78 et 117 euros).

Sahel, Algérie, Rwanda...Emmanuel Macron s'exprime sur sa diplomatie vis-à-vis de l'Afrique

  Sahel, Algérie, Rwanda...Emmanuel Macron s'exprime sur sa diplomatie vis-à-vis de l'Afrique Dans une interview au magazine "Jeune Afrique", le président français évoque notamment la lutte contre le terrorisme au Sahel, le passé colonial de la France, mais aussi ses relations avec les chefs d'Etat algérien, guinéen et ivoirien. © Fournis par Franceinfo De l'Algérie au Rwanda en passant par le Sahel, Emmanuel Macron a défendu sa diplomatie vis-à-vis de l'Afrique dans un entretien, publié vendredi 20 novembre, par Jeune Afrique (article pour les abonnés).

Ce tarif, qui s’approche du salaire national minimum garanti (le smic algérien), est jugé excessif. Les tests PCR « devraient être facturés au maximum 8 000 à 9 000 dinars [52 à 59 euros] », a estimé Lotfi Ben Bahmed, ministre de l’industrie pharmaceutique lors d’une intervention à la radio publique.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Comment les hôpitaux de différentes régions du pays sont aux prises avec le COVID-19 .
Les hôpitaux d'au moins 25 États font face à une pénurie critique d'infirmières, de médecins et d'autres membres du personnel au milieu de la pandémie croissante du coronavirus , selon une étude récente de Stat News. Grâce aux thérapies et aux leçons du printemps, les hôpitaux peuvent sauver plus de vies. © Crédit: CBSNews 1606311015654.png Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo Mais comme le nombre de cas monte en flèche, certains hôpitaux sont en crise.

usr: 0
C'est intéressant!