•   
  •   

Monde L'offensive éthiopienne sur Mekele a commencé, annonce le Leader du Tigré

15:10  28 novembre  2020
15:10  28 novembre  2020 Source:   fr.reuters.com

Ethiopie: le Tigré tire de nouveau des roquettes en région voisine Amhara

  Ethiopie: le Tigré tire de nouveau des roquettes en région voisine Amhara Des roquettes tirées par les forces du Tigré, qui affrontent l'armée fédérale éthiopienne, ont à nouveau visé la région voisine d'Amhara quelques heures après que le gouvernement central a affirmé que ses troupes se rapprochaient de Mekele, capitale de la région dissidente. Les autorités du Tigré avaient également reconnu avoir tiré le lendemain des roquettes sur Asmara, capitale de l'Erythrée voisine qui borde toute la frontière nord du Tigré, accusant les autorités érythréennes de laisser les forces d'Addis Abeba utiliser son territoire et l'armée érythréenne de leur prêter main-forte dans des combats au Tigré.

Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a ordonné jeudi, à l'issue d'un ultimatum de 72 heures, le lancement de l ' offensive finale contre les autorités dissidentes du Tigré , encerclées à Mekele , la capitale d'un demi-million d'habitants de cette région du Nord de l'Ethiopie.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, ici le 12 janvier dernier en Afrique du Sud, vient d' annoncer le lancement de " l ' offensive finale" contre les dissidents du Tigré . Il est impossible de savoir dans l'immédiat si des opérations militaires contre Mekele ont effectivement commencé , le Tigré étant

ETHIOPIE-CONFLIT:L'offensive éthiopienne sur Mekele a commencé, annonce le Leader du Tigré

L'OFFENSIVE ÉTHIOPIENNE SUR MEKELE A COMMENCÉ, ANNONCE LE LEADER DU TIGRÉ © Reuters/MAGGIE FICK L'OFFENSIVE ÉTHIOPIENNE SUR MEKELE A COMMENCÉ, ANNONCE LE LEADER DU TIGRÉ

ADDIS-ABEBA/NAIROBI (Reuters) - Le leader des forces rebelles de la région du Tigré a annoncé samedi que les forces gouvernementales éthiopiennes avaient commencé une offensive pour s'emparer de la capitale régionale, Mekele.

Le Premier ministre éthiopien avait indiqué jeudi que l'armée allait lancer la "phase finale" de son offensive dans le Tigré quelques heures après l'expiration de son ultimatum aux forces de cette région dissidente du nord du pays.

L'armée éthiopienne menace d'assiéger la capitale du Tigré

  L'armée éthiopienne menace d'assiéger la capitale du Tigré L'armée éthiopienne menace d'assiéger la capitale du Tigré L'armée éthiopienne se préparait, dimanche, à lancer une attaque de grande envergure contre Mekele, la capitale de la région séparatiste du Tigré. Un porte-parole militaire a appelé la population à fuir tant qu'il est encore temps. Une offensive de grande envergure contre Mekele, la capitale du la région du Tigré dans le nord de l'Éthiopie, serait imminente. C'est ce qu'a annoncé l'arméeUne offensive de grande envergure contre Mekele, la capitale du la région du Tigré dans le nord de l'Éthiopie, serait imminente.

MEKELE Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a ordonné hier à l'armée, à l'issue d'un ultimatum de 72 heures, de lancer l ' offensive finale contre les autorités dissidentes du Tigré , encerclées à Mekele , la capitale d'un demi-million d'habitants de cette région du Nord de l'Ethiopie.

En Éthiopie, la bataille de Mekele serait sur le point de commencer . Le Premier ministre a annoncé que l’ultimatum de 72 heures donné au TPLF et au pouvoir de la région du Tigré avait L'armée a donc reçu l'ordre de mener la « dernière phase » de l ' offensive lancée le 4 novembre dernier.


Vidéo: Guerre au Sahel : l'ombre du califat (France 24)

Le chef du gouvernement avait sommé peu avant les forces du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui gouverne cette région, de déposer les armes, faute de quoi l'armée donnerait l'assaut à Mekele, son chef-lieu, où vivent 500.000 habitants.

Debretsion Gebremichael, leader du TPLF, a déclaré à Reuters dans un SMS que Mekele était la cible de "bombardements nourris."

Billene Seyoum, la porte-parole du bureau du Premier ministre, a indiqué pour sa part que les forces éthiopiennes ne bombarderaient pas les zones civiles et que la sécurité des Ethiopiens à Mekele et dans le Tigré resteraient la priorité du gouvernement fédéral.

(Rédactions d'Addis-Abeba et de Nairobi, Gilles Guillaume pour la version française)

Ethiopie: l'armée lance son offensive sur la capitale du Tigré .
Des "tirs à l'arme lourde" ont touché samedi Mekele, la capitale de la région dissidente du Tigré (nord) où l'armée éthiopienne mène une opération militaire, ont affirmé les autorités locales, qui y sont retranchées.L'information a été confirmée à l'AFP par deux responsables humanitaires ayant des équipes dans cette ville qui comptait 500.000 habitants avant le début du conflit.

usr: 1
C'est intéressant!