•   
  •   

Monde Afghanistan: le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée

17:15  30 novembre  2020
17:15  30 novembre  2020 Source:   lepoint.fr

Les talibans sont à l'offensive. Tenir les militants à distance: frappes aériennes américaines, alors même que les bases ferment et que les troupes partent.

 Les talibans sont à l'offensive. Tenir les militants à distance: frappes aériennes américaines, alors même que les bases ferment et que les troupes partent. KANDAHAR, Afghanistan - Les attaques des talibans à l'extérieur de cette grande capitale provinciale ont commencé ce mois-ci avec peu de choses inhabituelles: des tirs sporadiques d'armes légères sur des avant-postes militaires. Rapidement, cependant, les coups de feu se sont transformés en un barrage d'artillerie lourde qui a permis à des milliers de combattants talibans de se déverser dans le district d'Arghandab.

Une attaque revendiquée par les talibans a visé les bureaux des services de renseignements ce jeudi à Ghazni , en Afghanistan . Elle a fait au moins 18 Près d'une vingtaine d'insurgés équipés d' armes automatiques et de lance-roquettes ont participé à l ' attaque et ont été tués après trois heures de

La confusion règne sur la situation de la ville de Ghazni , située dans le centre de l ’ Afghanistan , à 200 kilomètres au sud de Kaboul. De la fumée venant de la capitale provinciale de Ghazni après le début de l 'assaut lancé par les talibans, le 10 août 2018.

  Afghanistan: le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée © Fournis par Le Point

L'armée afghane a abattu le taliban ayant planifié l'attentat dimanche dans la province de Ghazni (est) contre une de ses bases qui a coûté la vie à au moins 30 soldats, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

"Le cerveau de l'attaque terroriste d'hier (dimanche) contre la base (de Ghazni) a été tué, aux côtés de sept autres terroristes" dans une frappe aérienne survenue dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Dénommé Hamza Waziristani, cet homme était un taliban originaire du Waziristan, une région pakistanaise frontalière de l'Afghanistan, a précisé à l'AFP Fawad Aman, le porte-parole du ministère de la Défense.

lancent une attaque à la roquette alors que Pompeo s'apprête à rencontrer les talibans, le gouvernement afghan

 lancent une attaque à la roquette alors que Pompeo s'apprête à rencontrer les talibans, le gouvernement afghan Les insurgés People à Kaboul, Afghanistan , s'est réveillé au son des roquettes tirées par les insurgés samedi alors que les familles se précipitaient vers les écoles pour vérifier leurs enfants et leurs proches. © Omar Sobhani / Reuters Des policiers montent la garde après que des roquettes ont frappé des zones résidentielles à Kaboul, en Afghanistan, le 21 novembre 2020.

L ' attaque , qui a visé une base militaire, n'a pas été revendiquée. Au moins 30 membres des forces afghanes ont été tués dans un attentat-suicide à la voiture piégée contre une base de l ' armée , le 29 novembre au matin dans la province de Ghazni à l’est de l ' Afghanistan , selon des responsables

A L'hôpital de Ghazni , les couloirs, le moindre espace est utilisé pour soigner les blessés nombreux selon les médias afghans qui citent des sources La confusion continue de régner sur le sort de Ghazni , coupée du reste du pays alors que les talibans ont également attaqué des postes de police

Cette attaque, menée par un kamikaze qui a foncé avec un Humvee bourré d'explosifs à l'intérieur de la base, est une des plus meurtrières ayant visé les forces afghanes ces derniers mois.

Elle n'a pas été revendiquée par les talibans. Ceux-ci s'abstiennent en général d'endosser la responsabilité des attaques qu'ils sont accusés de mener à travers le pays.

Les talibans ont arrêté de cibler les forces américaines dans le cadre de l'accord signé en février à Doha, au Qatar, avec les États-Unis.

Mais ils n'ont cessé depuis d'intensifier leurs attaques contre les forces afghanes, surtout dans les zones rurales, malgré l'ouverture en septembre à Doha de pourparlers de paix avec le gouvernement afghan.

Les autorités afghanes imputent la dégradation de la situation aux talibans, qui chercheraient ainsi à peser sur les négociations, pour lesquelles les progrès sont lents.

Alors que Pompeo rencontre les talibans, les craintes de sécurité en Afghanistan grandissent après au moins huit tués dans une attaque à la roquette

 Alors que Pompeo rencontre les talibans, les craintes de sécurité en Afghanistan grandissent après au moins huit tués dans une attaque à la roquette Kaboul a été secoué par un barrage de roquettes qui a tué au moins huit personnes et en a blessé des dizaines, soulevant des problèmes de sécurité en Afghanistan avant un retrait prévu Les troupes américaines du pays. © WAKIL KOHSAR / Getty Images Des gens inspectent une maison endommagée après que plusieurs roquettes ont atterri à Khair Khana, au nord-ouest de Kaboul, le 21 novembre 2020. Des roquettes ont atterri près de la zone verte fortement fortifiée.

Des soldats afghans montent la garde dans la ville de Ghazni , le 12 août 2018. Une trentaine de terroristes, dont plusieurs membres d’al-Qaïda ont été tués dans des frappes aériennes jeudi 14 mars dans le sud de l ’ Afghanistan , selon une déclaration du ministère de la Défense afghan .

La province de Ghazni , au centre de l ' Afghanistan , victime de l ' attaque des talibans ce 9 août 2018. Quelques tirs sporadiques continuaient de retenir à Ghazni dans la nuit de vendredi à samedi. Les forces spéciales afghanes y mènent depuis des opérations de nettoyage, à la recherche d'insurgés.

Le groupe État islamique a également revendiqué ces dernières semaines des attaques sanglantes dans la capitale, dont celles contre l'université de Kaboul et un autre centre éducatif, qui ont fait au total plus de 50 morts.

Dans le même temps, les troupes américaines continuent de quitter le pays. Washington s'est engagé à retirer toutes ses troupes d'Afghanistan d'ici mi-2021 en échange de garanties sécuritaires, aux termes de l'accord de Doha.

Le Pentagone a annoncé mi-novembre le retrait de quelque 2.000 soldats d'Afghanistan d'ici au 15 janvier: cinq jours avant la prise de fonctions du président élu Joe Biden, il n'en restera alors plus que 2.500.

30/11/2020 13:32:27 -          Kaboul (AFP) -          © 2020 AFP

Les forces afghanes tuent le cerveau taliban de l'attaque de la base de l'armée .
Les forces afghanes ont tué le cerveau taliban d'un attentat suicide à la voiture piégée qui a fait au moins 30 morts parmi les membres du personnel de sécurité, ont annoncé lundi des responsables. © STR L'attaque a été l'une des plus meurtrières depuis des mois contre les forces gouvernementales en Afghanistan Hamza Waziristani a été tué dans une frappe aérienne durant la nuit dans la province orientale de Ghazni où le bombardier a frappé dimanche une base militaire afghane.

usr: 1
C'est intéressant!