•   
  •   

Monde Le Japon et l'Inde font alliance contre la Chine dans le développement de la 5G

12:50  01 décembre  2020
12:50  01 décembre  2020 Source:   01net.com

Une meilleure bromance? Comment un administrateur de Biden pourrait stimuler l'économie indienne

 Une meilleure bromance? Comment un administrateur de Biden pourrait stimuler l'économie indienne Mumbai, Inde - Le Premier ministre indien Narendra Modi a félicité le président élu américain Joe Biden. © Certains analystes s'attendent à ce que le président élu Joe Biden abaisse les tarifs imposés par l'administration Trump ...

Le Japon a dévoilé les délais du lancement du réseau de téléphonie mobile de sixième génération. D’après le rapport de l ’agence nippone Nikkei, le Japon a l'intention de développer une stratégie de développement de la 6G et d'étendre les infrastructures du réseau d'ici 2030.

Permettant de transmettre beaucoup plus rapidement que la téléphonie mobile actuelle de très grandes quantités de données, la 5 G promet le développement de technologies futuristes, voiture autonome, chirurgie à distance, usine automatisée et objets connectés.

Face à la domination technologique d’une Chine souvent perçue comme une menace par ses voisins les plus proches, l’Inde et le Japon se serrent les coudes.

Le Japon et l'Inde font alliance contre la Chine dans le développement de la 5G © 01net.com Le Japon et l'Inde font alliance contre la Chine dans le développement de la 5G

Il n’y a pas qu’aux USA et en Europe que les équipements 5G chinois sont automata non grata : le Japon et l’Inde préparent un accord bilatéral pesant plusieurs centaines de millions d’euros centré autour des technologies. L’accord qui devrait être signé entre les deux ministères des Télécommunications des deux états prévoit notamment une introduction de la 5G en Inde, la construction d’une liaison fibre optique sous-marine entre les deux états ou encore la planification de la 6G, prévue pour 2030.

Le haut diplomate chinois en visite à Tokyo, en Corée, au milieu des tensions régionales

 Le haut diplomate chinois en visite à Tokyo, en Corée, au milieu des tensions régionales Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi doit se rendre mardi à Tokyo, marquant le premier voyage de ce type depuis que le Japon a choisi un nouveau dirigeant en septembre. Sa visite intervient au milieu des inquiétudes croissantes concernant l’assertivité croissante de Pékin dans la région.

Fait intéressant, Goh fait l’éloge du Partenariat Trans-Pacifique (TPP), du partenariat économique global régional (RCEP) et de l ’Initiative de la Ceinture et de la Nous avons pris note de la déclaration du Premier ministre Abe. Au cours du développement de la ceinture et de la route, la Chine est

« CHINE INDIENNE ». Lors de ses treize années passées à la tête de l ’Etat du Gujarat – en qualité de chief minister (premier ministre) – M. Modi n’a jamais fait mystère du respect que lui inspirait le modèle chinois de développement , en particulier son succès dans la mise en place de plateformes

Pour l’Inde, ce partenariat s’inscrit dans une dynamique de combat face à la Chine. En juin dernier, les deux ennemis ont échangé des tirs et perdu des soldats de leur armée régulière dans la province indienne du Jammu-et-Cachemire, un territoire montagneux dont la partie est revendiquée par la Chine. Sur fond de pressions chinoises de plus en plus fortes – souvent taxée d’impérialistes – notamment au travers de son projet de nouvelle route de la soie et de montée du nationalisme hindou en Inde, les deux pays sont à couteaux tirés, mais l’avantage technologique est largement en faveur de la Chine. Ce qui a mené l’Inde à bannir de nombreuses applications (TikTok, QQ, etc.) et équipements (Huawei, etc.) chinois sur le territoire.

Contrairement à ce qui certaines apparences pourraient le laisser penser, le deal n’est pas à sens unique. Si la partie infrastructure et équipements est pourvue par des groupes japonais (NEC, Olympus, Rakuten, SoftBank), l’Inde fournira en retour du savoir-faire logiciel, notamment en matière de cybersécurité ou de numérisation des services gouvernementaux. Deux domaines dans lesquels le Japon a du retard et peu de main-d’œuvre qualifiée.

Source : Nikkei Asia

L'Inde et le Pakistan échangent des barbes sur la `` résolution de l'OCI '' sur le Cachemire .
Le Pakistan et l'Inde ont échangé des barbes sur une "résolution unanime" adoptée par l'Organisation de la coopération islamique (OCI) qui critiquait la décision de New Delhi de dépouiller le Cachemire sous administration indienne de son statut spécial en août dernier. © août dernier, l'Inde a dépouillé l'autonomie limitée de la région himalayenne et l'a placée sous le contrôle direct ...

usr: 2
C'est intéressant!