•   
  •   

Monde Google sommé de s'expliquer après le licenciement d'une chercheuse noire

12:55  05 décembre  2020
12:55  05 décembre  2020 Source:   rfi.fr

Une délicieuse fête de films culinaires

 Une délicieuse fête de films culinaires Aux États-Unis, c'est la semaine de Thanksgiving, et une semaine très inhabituelle. Avec la pandémie de coronavirus en cours qui entrave les voyages et les familles repensant leurs célébrations à la recherche de la sécurité, les vacances définies par une fête semblent différentes pour beaucoup de gens. © Nordisk Film La fête qui guérit, de la fête de Babette. Mais c'est toujours un régal, même si c'est sur Zoom.

Depuis une semaine, Google est le théâtre d ' une violente polémique sur la diversité au sein des entreprises de nouvelles technologies. James Damore a été renvoyé après la médiatisation de son texte. «Nous soutenons le droit de nos employés de s 'exprimer, et une bonne part des arguments de

L'équipe de gestion du contenu de wikiHow examine soigneusement le travail de l'équipe éditoriale afin de s 'assurer que chaque article est en conformité Si vous avez été congédié d ' un emploi précédent, vous pourrez avoir peur lors d ' un entretien, car vous devez expliquer les circonstances de l'incident à

Le siège californien de Google à Mountain View. © AP - Marcio Jose Sanchez Le siège californien de Google à Mountain View.

Plus de 1 200 employés de Google et plus de 1 500 universitaires et membres de la société civile ont demandé ce vendredi 4 décembre des explications au géant américain du numérique à propos du licenciement d'une chercheuse noire travaillant sur les questions d'éthique liées à l'intelligence artificielle.

Ses supérieurs ont accepté sa démission, sauf qu'elle ne l'a jamais donnée. Voilà ce que Timnit Gebru a tweeté ce mercredi. L'affaire, explique-t-elle, fait suite à sa plainte auprès d'un groupe interne à Google du fait que la firme californienne « réduise au silence les voix marginalisées ».

Comment amener Google à explorer votre site Google ou d'autres sites Web et à améliorer vos performances de recherche

 Comment amener Google à explorer votre site Google ou d'autres sites Web et à améliorer vos performances de recherche Lorsque Google explore votre site Web, il catalogue toutes les mises à jour, garantissant que votre site apparaît dans tous les résultats de recherche pertinents. Pour que Google explore votre site Google ou votre site Web personnel après l'avoir mis à jour, vous devez soumettre une demande. L'exploration capture et indexe un site à un moment donné, garantissant que les moteurs de recherche disposent de la version la plus récente de votre site.

Paramètres de recherche. Historique Web. Google disponible en : English Gaeilge. Solutions publicitaires À propos de Google Google .ie.

Un militant de la Ligue de défense noire africaine (LDNA), une association qui se présente comme luttant contre la négrophobie et le racisme, a pour sa part décidé de passer à l'action, en se rendant sur le lieu de travail de Romain Espino afin de réclamer son licenciement .

Selon Timnit Gebru, Google lui a reproché certains « aspects » du courriel envoyé à ce groupe interne, qui seraient « en contradiction avec ce qu'on attend d'un manager chez Google ».

Selon la radio publique américaine NPR, la chercheuse avait aussi confié à ce groupe avoir reçu l'ordre de rétracter un article scientifique sur l'éventuelle utilisation d'une intelligence artificielle pour imiter des propos haineux ou biaisés.

Liberté académique

Justifiant la demande de rétractation dans un courriel rendu public, le chef du département intelligence artificielle de Google, Jeff Dean, a expliqué que l'article n'avait pas atteint les niveaux d'exigence en vue d'une publication. Trop tard, ce licenciement a déjà provoqué un tollé.

Iran. Une chercheuse australo-britannique relâchée de prison en échange de trois Iraniens

  Iran. Une chercheuse australo-britannique relâchée de prison en échange de trois Iraniens La chercheuse australo-britannique Kylie Moore-Gilbert condamnée pour espionnage au profit d’Israël a été libérée après deux ans de détention « traumatisante » en Iran, dans le cadre d’un échange de prisonniers avec trois Iraniens liés à un projet d’attentat à Bangkok. Après plus de 800 jours de prison, Kylie Moore-Gilbert, cette chercheuse spécialiste du Moyen-Orient libérée après deux ans de détention en Iran a expliqué ce jeudi 26 novembre que son départ d’Iran était « doux amer » en dépit des « injustices » subies.

Un entrepôt contenant des munitions et des substances chlorées, préparées par Des scientifiques américains de l'université de l'Arizona ont confirmé que l'immunité après une infection par le La série noire se poursuit pour la police française. Après l ’agression violente de deux policiers en surveillance

Le licenciement d ’ un Googler, qui a publié un mémo sexiste critiquant la politique de diversité de l’entreprise, a créé une controverse qui prend de plus en plus d’ampleur chez Google et partout dans le monde. Julian Assange ainsi que de nombreuses autres personnes ont aussi exprimé leur soutien.

En plus d'explications concernant cet article, les plus de 2 700 signataires de la pétition mise en ligne dès jeudi demandent un engagement « sans équivoque » de Google à respecter l'intégrité scientifique et la liberté académique.

Présence des personnes noires dans l'IA

Militante en faveur de plus de diversité, Timnit Gebru a co-fondé le groupe « Black in AI », dont l'objectif est d'accroître la présence de personnes noires dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Américaine d'origine éthiopienne, elle a notamment étudié la propension des technologies de reconnaissance faciale à faire des erreurs d'identification de personnes de couleur.

Son licenciement intervient alors que Google a été sommé ce mercredi par une agence fédérale américaine de répondre à des accusations de surveillance à l'encontre de ses employés militants.

À lire aussi : La justice américaine lance son offensive contre Google

Plus de 1000 employés de Google ont signé une pétition exigeant des réponses de la part des dirigeants après l'éviction d'un éminent éthicien de l'IA .
Timnit Gebru, codirigeant de l'équipe d'intelligence artificielle éthique de Google. Plus de 1 000 employés de Google ont signé une pétition concernant le départ de Timnit Gebru , éminent éthicien de l'IA de . Plus de 1 500 autres noms universitaires et industriels y ont également apposé leur nom. La pétition demande à Google d'expliquer pourquoi un document de recherche co-écrit par Gebru a été rejeté par la direction.

usr: 2
C'est intéressant!