•   
  •   

Monde Areva : la fin du cauchemar finlandais

20:50  11 mars  2018
20:50  11 mars  2018 Source:   lefigaro.fr

L'Etat finlandais prend 3,3% de Nokia

  L'Etat finlandais prend 3,3% de Nokia Solidium, l'organisme gérant les investissements de l'Etat finlandais, a annoncé mardi avoir acquis cette année sur le marché une participation de 3,3% dans Nokia pour environ 844 millions d'euros afin de renforcer le caractère finlandais de l'équipementier télécoms."Les facteurs attrayants pour nous sont la forte position de marché de l'entreprise conjuguée à une large expertise technologique (...) Conformément à notre mandat, nous renforçons et stabilisons la propriété nationale de cette entreprise très importante au niveau national", a déclaré Antti Makinen, le directeur général de Solidium.

L'accord conclu dimanche, qui sera définitivement signé d'ici la fin du mois, porte au total à 8 milliards d'euros environ le coût pour Areva de son cauchemar finlandais .

Après des années de fortes tensions entre Areva et l’électricien finlandais Teollisuuden Voima Oyj (TVO), les deux sociétés sont en train de mettre la dernière main à un accord sur L’accès à la totalité de l’article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous. EPR : épilogue du feuilleton finlandais d’ Areva .

Le champion français de l'atome et son client finlandais TVO ont officialisé dimanche avoir signé un accord soldant leur litige autour de la construction de l'EPR d'Olkiluoto. Alors que TVO réclamait 2,6 milliards d'euros, Areva ne devra s'acquitter «que» de 450 millions. La signature définitive du règlement est prévue fin mars.

figarofr © MARTTI KAINULAINEN/AFP figarofr

Areva et son client finlandais TVO sont enfin parvenus à un règlement global de leur litige. Les deux groupes ont officialisé dimanche avoir signé un accord qui solde l'ensemble de leurs contentieux passés. Pour le groupe français, l'addition est salée: 450 millions d'euros. Mais elle était attendue, et apparaît comme un moindre mal au regard des 2,6 milliards que TVO réclamait dans le cadre d'un arbitrage international.

Le Chalet : cauchemar en montagne fin mars sur France 2

  Le Chalet : cauchemar en montagne fin mars sur France 2 France 2 vous donne rendez-vous au Chalet à compter du lundi 26 mars à 20h55. L'action de cette fiction en 6 x 52 minutes, réalisée par Camille Bordes-Resnais, se situera à Valmoline, un petit hameau du fin fond des Hautes-Alpes. Durant la période estivale, treize invités s'y retrouvent pour des vacances au calme, en pleine nature. A peine ont-ils passé le pont, qu’un énorme rocher s'effondre et bloque le passage derrière eux. Isolé, les vacanciers se retrouvent pris au piège. Le massacre peut dès lors commencer Qui est l'auteur des crimes ? Et qui sera la prochaine victime ? Là-haut, tout le monde est susceptible de se faire descendre Ce thriller sous tension, tourné durant l'été 2016 entre Chamonix, Bozel et Bry-sur-Marne, se présente comme un slasher dans la veine de la franchise Scream. Dans ce village coupé du monde, les meurtres pourraient trouver - comme souvent - leur explication dans le passé.

Après des années de conflit, Areva SA et Siemens, membres du consortium en charge de la construction de la centrale nucléaire d'Olkiluoto 3 (OL3) en Finlande, ont enfin signé avec l'électricien finlandais Teollisuuden Voima Oyj (TVO)

Le visage des États-Unis à la fin de la Première Guerre mondiale. Le siège du groupe Areva , quartier de la Défense, à Paris. Reuters/路透社. Areva , l ’ancien fleuron du nucléaire français, n'a plus guère aujourd'hui que son nom pour briller.

Un cauchemar à 8 milliards d'euros

L'accord conclu dimanche, qui sera définitivement signé d'ici la fin du mois, porte au total à 8 milliards d'euros environ le coût pour Areva de son cauchemar finlandais. Tout a commencé en 2003, quand le champion français de l'atome a vendu à TVO le premier exemplaire de son nouveau réacteur, l'EPR, et s'est pour l'occasion improvisé maître d'œuvre du chantier. Ni la construction, ni le dialogue avec l'autorité de sûreté finlandaise ne se sont passés comme prévu. La facture initiale de 3 milliards d'euros a explosé. Les délais aussi. L'EPR, actuellement en phase d'essais à chaud, devrait finalement être mis en service commercial en mai 2019.

Ce contrat pour la centrale d'Olkiluoto, OL 3, est le premier responsable de la déroute d'Areva, dont les comptes ont subi année après année, la saignée de ses surcoûts. On connaît la fin de l'histoire: quasi-faillite et sauvetage aux frais du contribuable français. Depuis quelques semaines, Areva n'existe d'ailleurs plus. La partie réacteurs a repris le nom de Framatome et est désormais contrôlée par EDF. Les activités du cycle du combustible sont devenues Orano. Areva reste une coquille presque vide, un centre de traitement pour compte de l'État français des litiges du passé.

Bruxelles veut taxer les Harley, le Bourbon et les jeans Levi's

  Bruxelles veut taxer les Harley, le Bourbon et les jeans Levi's L'Union européenne prépare des mesures de représailles aux taxes sur l'acier et l'aluminium annoncées jeudi par Donald Trump. Les premiers produits visés seraient les motos Harley-Davidson, l'alcool Bourbon et les jeans Levi's.La porte-parole du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a ainsi indiqué vendredi devant des journalistes allemands que ces mesures concerneraient les produits américains phares que sont les motos Harley-Davidson, l'alcool Bourbon et les vêtements Levi's.

Areva , le géant français du nucléaire - désormais scindé en plusieurs entités -, règle un litige qui complique depuis des années sa restructuration. Il va verser 450 millions d'euros à l'opérateur finlandais TVO, suite au retard du chantier de l'EPR de troisième génération d'Olkiluoto. http

Un nouveau report a été annoncé pour la mise en service de l’EPR d’Olkiluoto, désormais prévue en mai 2019, et non à la fin de 2018. Le chantier du réacteur nucléaire finlandais d’ Areva n’en finit plus d’accuser du retard.

L'argent public français a priori épargné

L'accord à 450 millions d'euros négocié par le président d'Areva Philippe Varin, et son directeur général Philippe Soulié, devrait pouvoir être financé par la structure sans nouvel appel à l'argent public. C'est donc, selon la société, «un très bon accord». Il sécurise aussi l'avenir. TVO renonce en effet également à son recours contre le feu vert de Bruxelles à la restructuration sur fonds d'État du groupe nucléaire.

L'essentiel, pour la filière nucléaire française et pour TVO, est désormais que l'EPR fonctionne. L'accord de dimanche prévoit qu'EDF mettra à disposition une dizaine de spécialistes de haut niveau pour accompagner l'électricien finlandais une fois démarrée l'exploitation du réacteur géant.

Paris et Helsinki surveillent Nokia .
Le spécialiste des réseaux voit les deux gouvernements durcir leur politique vis à vis de sa stratégie ...Le gouvernement français garde un oeil sur Nokia. Le comité de suivi des engagements du groupe finlandais suite au rachat d'Alcatel-Lucent s'est réuni hier à Bercy pour un point d'étape. L'entreprise estime que l'objectif de porter ses effectifs de R&D en France à 2.500 personnes sera atteint l'été prochain, tandis que l'engagement d'employer 4.200 personnes devrait être rempli d'ici la fin du semestre en cours.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!