•   
  •   

Monde Des pays de l'UE s'inquiètent de la lenteur de livraison des vaccins

16:35  15 janvier  2021
16:35  15 janvier  2021 Source:   fr.reuters.com

Vaccin : ces accords secrets Etats-labos qui inquiètent

  Vaccin : ces accords secrets Etats-labos qui inquiètent Le collectif qui regroupe des familles de victimes du Covid-19 souhaite connaître les engagements d’indemnisation pris par les Etats de l’Union européenne (UE) envers les entreprises pharmaceutiques, en cas de problème avec les vaccins. Malgré son succès, la course effrénée aux vaccins contre le Covid-19 n’est pas sans risque. Sur le plan sanitaire, mais aussi financier.

Coronavirus - Vaccination : les médecins libéraux dénoncent des lenteurs et des blocages. Jacques Battistoni a plaidé pour "rapprocher le vaccin des patients", avec "une distance qui " Le pays doit tout faire pour préserver ses soignants qui sont au front", a-t-il justifié, en particulier pour les médecins

Informations de base sur les pays membres de l 'Union européenne : capitale, superficie, population, date d'adhésion, monnaie, espace Schengen, système politique, chef d'Etat, chef de gouvernement, date des prochaines élections, hymne national, fête nationale, langue officielle, indicatif téléphonique

SANTE-CORONAVIRUS-UNION-VACCINS:Des pays de l'UE s'inquiètent de la lenteur de livraison des vaccins

DES PAYS DE L'UE S'INQUIÈTENT DE LA LENTEUR DE LIVRAISON DES VACCINS © Reuters/KARINA HESSLAND DES PAYS DE L'UE S'INQUIÈTENT DE LA LENTEUR DE LIVRAISON DES VACCINS

par Francesco Guarascio

BRUXELLES (Reuters) - Plusieurs pays de l'Union européenne se plaignent de recevoir des quantités inférieures aux attentes de vaccins contre le COVID-19 inférieures aux attentes et déplorent des incertitudes sur les livraisons à venir, a-t-on appris de plusieurs sources au sein de l'Union.

Alors que le vaccin développé par Pfizer et BioNTech a commencé à être distribué dans l'UE fin décembre et celui de Moderna cette semaine, un tiers environ des 27 pays membres ont évoqué des quantités disponibles "insuffisantes" lors d'une réunion en vidéo des ministres de la Santé mercredi, selon une personne qui a assisté aux discussions.

Les pays pauvres recevront des vaccins dans les semaines à venir, promet l'OMS

  Les pays pauvres recevront des vaccins dans les semaines à venir, promet l'OMS Interrogée sur la date à laquelle les pays africains à faible revenus pourraient profiter des quelque deux milliards de doses de vaccins contre le Covid-19 prévues dans le cadre du programme Covax, l'OMS a répondu jeudi 7 janvier que les doses commenceront a être livrées « probablement vers la fin janvier ou sinon, certainement début ou mi-février ».Les pays les plus pauvres vont commencer à recevoir leurs premières doses de vaccins contre le Covid-19 entre la fin janvier et la mi-février, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un de ces pays est l’Inde, où la Fondation Bill & Melinda Gates et leur empire de vaccins sont sous les feux des projecteurs, une instance contre eux est actuellement Cette parodie n’a pas été découverte jusqu’à ce qu’une équipe de militants de la santé de l ’organisation non gouvernementale SAMA, une

Ce 13 janvier, en Bulgarie comme dans tous les autres pays de l ' UE seront réceptionnés les premiers lots des vaccins de "Moderna", le deuxième vaccin anti-Covid autorisé par la Commission européenne.

Ces pays ont aussi mis en cause le manque de certitudes sur les livraisons futures, a ajouté cette personnes, sans désigner aucun pays.

La Belgique a déjà déclaré s'attendre à ne recevoir en janvier que la moitié environ des doses prévues du vaccin Pfizer-BioNTech en raison d'un problème logistique et la Lituanie dit avoir été informée cette semaine que ses livraisons seraient réduites de moitié jusqu'à la mi-février.

"Le fabricant nous a dit que les réductions concernaient toute l'UE" a déclaré à Reuters vendredi le porte-parole du ministère de la Santé lituanien, Vytautas Beniusis.

L'Italie a reçu des quantités inférieures aux attentes début janvier mais le problème semble en passe d'être réglé, a précisé un responsable italien.

Feds publie la liste de distribution des vaccins contre les coronavirus et peint l'image du déploiement pour les mois à venir

 Feds publie la liste de distribution des vaccins contre les coronavirus et peint l'image du déploiement pour les mois à venir © Michael Bell / La Presse canadienne Heather Witzel-Garnhum, infirmière clinicienne, injecte au Dr Jeffrey Betcher, responsable des soins intensifs, le COVID-19 Pfizer-BioNTech vaccin à l'hôpital général de Regina à Regina le 15 décembre 2020. Le gouvernement fédéral a publié sa liste de livraison du vaccin contre le coronavirus , avec les dates d'expédition prévues qui décrivent exactement le nombre de doses de chaque vaccin que les provinces et territoires peuvent attendre, et quand.

Cette carte vous autorise à séjourner dans d'autres pays de l 'Union européenne ( UE ). Elle est valable 10 ans et renouvelable. Vérifié le 01 janvier 2021 - Direction de l 'information légale et administrative (Premier ministre).

Cet article recense les pays du monde, quel que soit leur statut : reconnus par l'ONU, par un ou plusieurs autres pays , ou même auto-proclamés. De nombreuses publications donnent une liste des pays du monde

Une porte-parole de Pfizer a assuré que les livraisons se poursuivaient "selon le calendrier convenu". La production ne connaît aucun problème mais les dates prévues constituent des objectifs et sont donc susceptibles d'être modifiées, a-t-elle ajouté.

DES LIVRAISONS MAL RÉPARTIE ?

Une autre source au sein de l'UE a déclaré à Reuters que lors d'une deuxième réunion mercredi, un représentant de la Commission avait expliqué que les livraisons seraient limitées au moins jusqu'en mars et que la production n'augmenterait de manière notable qu'en septembre.

Un porte-parole de la Commission s'est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Pfizer et BioNTech ont signé avec l'UE des contrats prévoyant la livraison de jusqu'à 600 millions de doses de leur vaccin cette année, dont 75 millions au deuxième trimestre, les volumes prévus pour les trois premiers mois de l'année n'ayant pas été précisés publiquement.

Covid-19. Les maires de Dijon et Besançon dénoncent la « carence de l’État » pour les vaccins

  Covid-19. Les maires de Dijon et Besançon dénoncent la « carence de l’État » pour les vaccins François Rebsamen et Anne Vignot ont critiqué « la carence de l’État central » dans la livraison des vaccins contre le Covid-19. Leurs villes font partie des plus affectées contre le virus. Les maires de Dijon, François Rebsamen, et de Besançon, Anne Vignot, deux des villes les plus affectées en France par le Covid-19, ont dénoncé samedi 16 janvier « la carence de l’État central » dans la livraison des vaccins.

François Bayrou, haut-commissaire au Plan, maire MODEM de Pau était l'invité de la matinale de Radio Classique - Le Il a estimé qu'il était «facile de vacciner», selon lui il n'y a pas de problème d'organisation logistique de la vaccination mis à part «la disponibilité des vaccins » par les laboratoires.

Pourquoi la livraison des vaccins contre le Covid-19 est un immense défi logistique. « Si les Américains avaient réussi à produire un vaccin [efficace], cette catastrophe liée au coronavirus n’aurait pas eu lieu dans leur pays où 4 000 personnes sont mortes en une journée, a-t-il déclaré lors d’un

Moderna, de son côté, s'est engagé à livrer 10 millions de doses d'ici fin mars, puis 35 millions de doses au deuxième trimestre et autant au troisième. Quatre-vingts millions de doses supplémentaires doivent être livrées avant la fin de l'année, mais sans qu'un calendrier détaillé ait été publié.

Les fabricants de vaccins n'ont pas précisé non plus les calendriers de livraison par pays, sachant que chaque Etat membre doit être approvisionné au prorata de son poids dans la population totale de l'UE.

Pfizer explique que ces informations sont confidentielles mais a reconnu vendredi que l'augmentation en cours de ses capacités de production pourrait avoir un impact sur les livraisons fin janvier et début février, avant une hausse "significative" fin février et en mars.

Chez Moderna, un porte-parole a déclaré qu'"à ce stade, nous pouvons simplement confirmer que les doses seront distribués sur la base du prorata entre les pays de l'UE".

Dans l'immédiat, cette proportionnalité ne semble pourtant pas respectée: l'Allemagne, qui compte 83 millions d'habitants, prévoit de recevoir quatre millions de doses du vaccin Pfizer-BioNTech d'ici fin janvier alors que la Roumanie, avec une population quatre fois inférieure, n'en attend que 600.000 et la Bulgarie, dix fois moins peuplée, à peine 60.000.

(Avec Andrius Sytas à Vilnius, Tsevetelia Tsolova à Sofia, Radu Marinas à Bucarets et Elvira Pollina à Milan; version française Marc Angrand, édité par Nicolas Delame)

Ne minimisez pas l'ARNm: les experts disent que la nouvelle technologie pourrait changer le paysage des vaccins .
Lorsque des sociétés pharmaceutiques comme Pfizer et Moderna ont appris à intégrer avec succès la technologie de l'ARN messager dans un vaccin COVID-19, les experts disent qu'ils ont probablement ouvert la porte à un changement significatif dans le futur de la vaccination. © Fourni par La Presse canadienne Le jalon dans le développement de vaccins a été franchi avec enthousiasme de la plupart, mais le rythme apparemment rapide et l'approche novatrice suscitent l'hésitation chez les autres.

usr: 0
C'est intéressant!