•   
  •   

Monde Tunisie, Saied, exhorte les manifestants à la retenue le 4e jour

12:20  19 janvier  2021
12:20  19 janvier  2021 Source:   aljazeera.com

Révolution en Tunisie : 10 ans après la chute de Ben Ali, peu d’avancées sociales

  Révolution en Tunisie : 10 ans après la chute de Ben Ali, peu d’avancées sociales Alors que la Tunisie s’apprête à marquer les 10 ans de la chute de Ben Ali, le pays fait face à un chômage endémique, encore aggravé par la crise du Covid-19. Un appel à la liberté qui a raisonné à travers toute la région. Dix ans ont passé depuis le mouvement de contestation populaire qui a conduit, le 14 janvier, à la fuite du président Ben Ali. Pourtant, cet événement d’une ampleur inédite en Tunisie, et qui avait lancé une vague de soulèvements à travers le monde arabe, n’a pas permis les avancées sociales tant espérées par la jeunesse.

Le président de

Les manifestants en Tunisie ont protesté pour la quatrième journée consécutive contre l'aggravation de la crise sociale et économique dans le pays alors que le président s'est présenté à un rassemblement et leur a dit d'arrêter.

a group of people performing on stage in front of a crowd: Long touted as the Arab Spring’s lone success story, Tunisians increasingly sense the revolution has failed to deliver on its promises [Fethi Belaid/AFP] Bloquant des rues et mettant le feu à des barricades lundi, les manifestants se sont affrontés avec la police qui a répondu en tirant des gaz lacrymogènes. Les manifestants ont pillé des magasins et jeté des pierres et des cocktails Molotov sur des bâtiments officiels et des entreprises dans certaines régions. Le président du

, Kais Saied, s'est rendu à Ariana, une ville près de la capitale Tunis, et a demandé aux gens de ne pas laisser les autres profiter de leur colère et de leur pauvreté.

L’Afrique des musées: Le musée national du Bardo en Tunisie

  L’Afrique des musées: Le musée national du Bardo en Tunisie Le musée national du Bardo à Tunis, en Tunisie, est considéré comme l’un des plus grands musées sur le continent africain et l’un des plus beaux du monde. Dix ans après la révolution tunisienne du 14 janvier 2011, cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015 au Bardo et un an après le début de la pandémie du Covid-19, quels sont aujourd’hui les enjeux du musée ? Entretien avec Fatma Naït Yghil, historienne, archéologue, spécialiste de l’époque romaine, et directrice du musée national du Bardo. RFI : Quel est le côté unique du musée national du Bardo ? Fatma Naït Yghil : Il est unique par sa riche collection de mosaïques.

«A travers vous, je veux parler à tout le peuple tunisien, je connais l'état de pauvreté et je sais aussi qui exploite votre pauvreté. Ne laissez personne exploiter votre misère, n'attaquez pas la propriété privée ou publique. Nous vivons aujourd'hui à cause de valeurs morales et non à cause du vol ou du pillage », a déclaré Saied à une foule.

Des Tunisiens en colère contre le taux de chômage élevé et la crise financière dans la nation nord-africaine manifestent depuis vendredi à Kasserine, Tunis et plusieurs autres villes.

Les manifestants ont crié: «Dissolvez le parlement, dissolvez le parlement» lundi.

Le ministère de la Défense a déployé l'armée dans certaines régions pour protéger les propriétés privées et publiques. Il a annoncé que les troupes mèneraient des patrouilles conjointes avec les forces de sécurité dans les régions de Siliana, Kasserine, Sousse et Bizerte, où des affrontements avec la police ont éclaté.

La Tunisie arrête plus de 600, déploie des troupes après les émeutes

 La Tunisie arrête plus de 600, déploie des troupes après les émeutes Plus de 600 personnes ont été arrêtées et des troupes ont été déployées après une troisième nuit consécutive d'émeutes dans plusieurs villes tunisiennes, ont annoncé lundi des responsables.

Le ministère de l'Intérieur a déclaré que les autorités avaient procédé à 630 arrestations liées aux violences de dimanche seulement.

Le 10e anniversaire du printemps arabe

L'organisme de surveillance des droits humains Amnesty International a appelé à la retenue, citant des images montrant des agents battant et traînant des personnes qu'ils avaient arrêtées, et a déclaré que les autorités devraient libérer immédiatement Hamza Nassri Jeridi, un militant des droits de l'homme arrêté lundi.

«Les forces de sécurité doivent immédiatement s'abstenir d'utiliser une force inutile et excessive pour disperser les manifestants dans la capitale et dans plusieurs gouvernorats contre la marginalisation, la violence policière, la pauvreté et le manque de possibilités d'emploi», a-t-il déclaré.

Tunisie a commémoré jeudi le 10e anniversaire de la fuite en exil de l'autocrate à la poigne de fer Zine El Abidine Ben Ali, après une révolte populaire qui annonçait des soulèvements pro-démocratie, des conflits et une guerre dans la région lors de ce qui est devenu le printemps arabe.

Longtemps présenté comme la seule réussite du printemps arabe, les Tunisiens ont de plus en plus le sentiment que la révolution n’a pas tenu ses promesses, y compris le développement des régions rurales et moins industrialisées de l’intérieur.

Malgré de nombreuses élections démocratiques, les manifestations continuent d'éclater, en particulier dans les régions du centre et du sud où le chômage des jeunes atteint 30% et le niveau de pauvreté est supérieur à 20%.

Selon le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, plus de 1 000 manifestations ont eu lieu rien qu'en novembre. Des mois de manifestations de sit-in ont paralysé la production de pétrole et de phosphate, une ressource clé, coûtant des milliards de dollars en recettes publiques perdues.

Le parlement tunisien approuve le remaniement ministériel au milieu des manifestations .
Par Tarek Amara et Angus McDowall © Reuters / ZOUBEIR SOUISSI Manifestations antigouvernementales à Tunis TUNIS (Reuters) - Le parlement tunisien a approuvé mardi un remaniement ministériel qui a aggravé le conflit entre le Premier ministre ministre et le président, alors que des centaines de personnes ont protesté devant le parlement lourdement barricadé contre les inégalités sociales et les abus de la police.

usr: 0
C'est intéressant!