•   
  •   

Monde Pas de foule mais l'"espoir" d'une nouvelle ère à l'investiture de Biden

01:05  21 janvier  2021
01:05  21 janvier  2021 Source:   lepoint.fr

Airbnb empêche toute réservation à Washington pour l’investiture de Joe Biden

  Airbnb empêche toute réservation à Washington pour l’investiture de Joe Biden Une semaine après les événements du Capitole, les autorités craignent de nouvelles manifestations lors de l'investiture du futur président américain. Rendez-vous politique sous tension. Alors que Joe Biden doit prendre ses fonctions le 20 janvier, les responsabels politiques craignent de nouveaux débordements après ceux du Capitole, le 6 janvier dernier. Airbnb, le spécialiste de la location de logements de particuliers Airbnb a annoncé mercredi l'annulation et le blocage des réservations sur sa plateforme à Washington pendant la semaine de l'investiture.

Financement du système de santé et de retraite sur les revenus les plus élevés - La "Social Security américaine" est actuellement financée par une taxe de Joe Biden , en revanche, ne propose pas de taxer les plus-values boursières et un impôt sur la fortune, au grand dam de l'aile gauche démocrate.

"Je reviendrai d ' une manière ou d ' une autre", a-t-il promis en saluant une petite foule de Dans la matinée du 20 janvier, Joe Biden assistera à une messe à la cathédrale Saint-Matthieu l'Apôtre Donald Trump a refusé de prendre part à la cérémonie. Ce refus n'est pas inédit, mais il reste

  Pas de foule mais l' © Fournis par Le Point

Deux semaines après l'assaut meurtrier du Capitole par des partisans de Donald Trump, la démocratie américaine s'est résolument réapproprié mercredi sa citadelle lors du passage, pacifique, du pouvoir à Joe Biden. Mais plombée par les risques de violence et la pandémie, cette investiture n'a ressemblé à aucune autre.

Pour la première fois depuis 150 ans, son prédécesseur Donald Trump n'était pas là.

Pas de poignée de main traditionnelle ni de rencontre cordiale à la Maison Blanche. Le milliardaire a quitté Washington sans attendre l'investiture de son successeur, laissant à son vice-président Mike Pence la responsabilité d'incarner la transmission, et la continuité, du pouvoir américain.

Comment Joe Biden était la kryptonite de Donald Trump

 Comment Joe Biden était la kryptonite de Donald Trump Le président Donald Trump semblait être un président de téflon. Peu importe l'ampleur des choses, la carrière politique de Trump semblait imperméable. C'était jusqu'à ce que Trump rencontre le président élu Joe Biden. © Getty Images Maintenant, Trump n'est qu'à quelques jours de quitter ses fonctions et Biden est sur le point d'être inauguré. Biden s'est avéré être la kryptonite de Trump et s'est énormément aidé en faisant quelque chose de très simple: permettre à Trump d'être Trump.

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi à quelques heures de la prestation de serment de Joe Biden et du début officiel de son mandat de président des États-Unis. Une « déconnexion » qui n’inquiète pas les financiers, à l ’inverse de certains économistes qui y voient le signe avant-coureur

Dans le centre-ville de Washington, on ne croise plus que des policiers, des soldats et une foule de journalistes venus du monde entier. « Des rues et trottoirs vides ! », constate Richy.►À lire aussi : États-Unis: Washington se barricade avant l ’ investiture de Joe Biden « Il y a un bon côté dans tout

Autre grande absente: la foule d'Américains qui afflue d'ordinaire tous les quatre ans vers l'immense esplanade du "National Mall", en plein coeur de Washington, pour assister aux prestations de serment des présidents américains.

Sur cet immense espace désert, ou presque, le public avait été remplacé par des dizaines de milliers de drapeaux représentant les spectateurs absents, ou disparus à cause du coronavirus.

"Le Mall n'est pas vide", a confié à l'AFP un élu démocrate de la Chambre des représentants, John Garamendi en contemplant la mer de drapeaux.

"A l'ère du Covid, à l'ère de Trump, nous ne pouvons pas être là", a-t-il expliqué mais "le Mall est empli de l'espoir de l'Amérique".

Les tribunes du Capitole étaient bien plus clairsemées que d'ordinaire, seuls quelques centaines d'invités, diplomates, proches et invités officiels, étant rassemblés dans le froid et sous quelques flocons de neige pour assister à l'investiture du 46e président des Etats-Unis.

Ce que les Américains pensent de Joe Biden avant son investiture

 Ce que les Américains pensent de Joe Biden avant son investiture Le président élu Joe Biden débutera son mandat mercredi avec un taux d'approbation beaucoup plus élevé que le président Donald Trump - mais avec peu de soutien parmi les électeurs républicains, qui restent largement convaincus de l'élection de Trump la fraude ment. © Alex Wong / Getty Images Le président élu de , Joe Biden, prend la parole à Wilmington, Delaware, le 16 janvier. Selon de nouveaux sondages cette semaine de CNN et SSRS , du Washington Post et ABC News , et NBC News .

" Une nouvelle ère commence aujourd'hui". A l 'approche des législatives de mars, Benjamin Netanyahu courtise pour la première fois les Arabes israéliens, une population que le Premier ministre israélien a longtemps vilipendée mais qui pourrait cette fois-ci changer la donne en sa faveur.

L ’ investiture de Joe Biden , c’est aussi un moment d’ espoir pour l’avenir du pays et les relations des Etats-Unis avec le reste du monde", annonce Il s’est entouré de personnes qui le confortaient dans son délire", poursuit Scott Stroud. Pour le président du Parti démocrate étranger à Toulouse, Donald

Derrière la haute barrière en métal qui cintrait le Capitole, des rangées de militaires de la Garde nationale montaient la garde, lourdement armés dans un rappel encore brûlant des violences qui ont frappé le siège du Congrès le 6 janvier, et bouleversé l'Amérique.

Tout sourire, Joe Biden a salué, poing contre poing, Barack Obama, dont il avait été le vice-président pendant huit ans.

Mike Pence leur a dit bonjour, ainsi qu'aux autres ex-présidents présents Bill Clinton et George W. Bush.

Puis le républicain a échangé quelques mots, et sourires derrière leurs masques, avec la nouvelle vice-présidente Kamala Harris, qui entre dans l'histoire comme la première femme, mais aussi la première personne noire et d'origine indienne, à occuper ces fonctions.

Tous deux pourraient bien se retrouver, comme rivaux, lors de l'élection présidentielle de 2024.

"La haine ne l'emportera pas"

Après sa prestation de serment sur un message d'"unité", Joe Biden a pris soin de s'entretenir avec le sénateur Mitch McConnell. Longtemps fidèle allié de Donald Trump, ce puissant républicain a fait savoir qu'il n'excluait pas de juger le milliardaire coupable d'incitation à la violence lors de son procès en destitution, attendu sous peu au Sénat.

Dua Lipa, Beyoncé… La playlist officielle de l’investiture de Joe Biden dévoilée

  Dua Lipa, Beyoncé… La playlist officielle de l’investiture de Joe Biden dévoilée Dans leur playlist composée de quarante-six morceaux, Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris mêlent les genres musicaux, entre rock, jazz ou encore hip-hop.Quarante-six morceaux éclectiques, en clin d’œil à Joe Biden qui deviendra le 46e président des États-Unis, parmi lesquels figurent « Levitating » de Dua Lipa, « Now Or Never » de Kendrick Lamar et Mary J. Blige, « Blue World » de Mac Miller, « Higher Love » de Kygo et Whitney Houston ou encore « Find Your Way Back » de Beyoncé. Les férus de rock pourront profiter de Led Zeppelin, les amateurs de soul redécouvriront Stevie Wonder tandis que les amoureux de jazz-funk miseront sur le groupe Earth, Wind and Fire.

La nouvelle administration hérite d ’ une crise généralisée dans un pays déchiré. Un gros soulagement, un brin d’ espoir , mais un persistant fond d’inquiétude. Ce sont les trois états d’esprit entre lesquels nous Investiture de Biden : des préparatifs sous menace émeutière et sanitaire.

Plus d ’ une douzaine de caravanes de migrants ont quitté le Honduras depuis octobre Même si leur progression reprend, les premiers migrants de l’ ère Biden ne sont pas au « De nouvelles mesures doivent être prises afin de faire face à la situation humanitaire et

Quelques heures avant de prêter serment à son tour, pour devenir le plus jeune sénateur démocrate depuis Joe Biden, Jon Ossoff s'est dit convaincu que le "socle de la démocratie" américaine l'emporterait, malgré les troubles récents.

"Nous tournons la page de ces quatre dernières années et avons désormais besoin de rassembler le pays pour vaincre le virus et apporter une aide économique" aux Américains, a confié le sénateur élu de la Géorgie.

L'ancien président républicain de la Chambre, Paul Ryan, a lui jugé "surréalistes" les mesures de sécurité.

Mais "il est important de montrer notre respect de la procédure" de transfert du pouvoir, a-t-il confié à l'AFP, une tradition "qui a résisté aux épreuves".

Malgré cette ambiance en sourdine, les chanteuses Lady Gaga et Jennifer Lopez ont apporté une bonne dose de glamour à la cérémonie.

BreYhana Johnson, collaboratrice parlementaire de 23 ans, appartient à la même association d'étudiantes noires "Alpha Kappa Alpha" que Kamala Harris.

La jeune femme se dit "reconnaissante" de la voir entrer dans l'histoire. Et d'être témoin du passage pacifique du pouvoir malgré les violences du Capitole:

"La haine ne l'emportera pas".

20/01/2021 22:09:10 -          Washington (AFP) -          © 2021 AFP

Joe Biden devient le 46e président des Etats-Unis .
A 78 ans, l’ancien bras droit de Barack Obama a été investi président des Etats-Unis lors d’une cérémonie au Capitole à Washington. « Moi Joseph Robinette Biden Jr, je jure solennellement que j’accomplirai loyalement les fonctions de président des Etats-Unis et que je ferai de mon mieux pour préserver, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis », a-t-il déclaré, selon la formule consacrée, la main posée sur la bible familiale, face au président de la Cour suprême, John Roberts.

usr: 0
C'est intéressant!