•   
  •   

Monde L’étonnante histoire de la passation des codes nucléaires entre Joe Biden et Donald Trump

01:15  21 janvier  2021
01:15  21 janvier  2021 Source:   ouest-france.fr

Ivanka Trump prête à trahir son père Donald Trump pour "sauver sa réputation" ?

  Ivanka Trump prête à trahir son père Donald Trump pour Selon une source interrogée par le Daily Mail, Ivanka Trump aurait l'intention de se rendre à l'investiture de Joe Biden, le 20 janvier prochain. Une information démentie par certains. Depuis l'attaque du Capitole le 6 janvier dernier, qu'il a personnellement encouragé, Donald Trump subit les foudres de l'opposition comme de son propre camp. A quelques jours de la fin de son mandat, des voix s'élèvent même pour demander au futur ex-président américain, désormais banni de Twitter, de démissionner. Et cette méfiance se déplace également du côté de sa famille.

Donald Trump et Joe Biden poursuivent le bras de fer autour des résultats de la présidentielle américaine. Joe Biden a obtenu plus de 270 grands En cas de victoire des démocrates dans ces deux duels, le Sénat serait équitablement distribué entre les deux partis et il reviendrait alors, comme

Codes promo. Formation professionnelle. A tout de suite. Elections américaines 2020 en direct : Joe Biden s’approche de la victoire à la présidentielle, l’écart se resserre en Lorsque Donald Trump avait refusé de s'engager à une transition du pouvoir pacifique, cela avait été balayé par le leader de

Joe Biden lors de sa cérémonie d'investiture, à Washington, le 20 janvier. © Melina Mara / Pool / Reuters Joe Biden lors de sa cérémonie d'investiture, à Washington, le 20 janvier.

Avec l’absence de Donald Trump à l’investiture de Joe Biden, le gouvernement a dû trouver une solution pour la passation des codes nucléaires. Et elle est très surprenante.

Les codes nucléaires ont été remis mercredi, comme il se doit, au nouveau président des États-Unis Joe Biden, mais pour la première fois de l’Histoire, ce transfert habituellement discret a nécessité une chorégraphie en deux temps.

Parce que Donald Trump a refusé de participer à la cérémonie de son successeur, fait sans précédent depuis 150 ans, le transfert des codes qui se fait habituellement discrètement, sur la tribune de l’investiture, a nécessité cette année deux exemplaires du « football » nucléaire, cette valise contenant tous les éléments nécessaires à une frappe nucléaire, et qui accompagne le président américain en toutes circonstances.

Comment Joe Biden était la kryptonite de Donald Trump

 Comment Joe Biden était la kryptonite de Donald Trump Le président Donald Trump semblait être un président de téflon. Peu importe l'ampleur des choses, la carrière politique de Trump semblait imperméable. C'était jusqu'à ce que Trump rencontre le président élu Joe Biden. © Getty Images Maintenant, Trump n'est qu'à quelques jours de quitter ses fonctions et Biden est sur le point d'être inauguré. Biden s'est avéré être la kryptonite de Trump et s'est énormément aidé en faisant quelque chose de très simple: permettre à Trump d'être Trump.

Joe Biden n’a pas eu besoin d’attendre les résultats définitifs pour découvrir que Donald Trump ne sera pas disposé à faciliter la période de transition qui Joe raedle / afp. Obstacle inhabituel. Joe Biden compte dans son entourage de nombreux spécialistes des rouages de l ’Etat fédéral, certains

Des partisans de Donald Trump se rassemblent pour contester les premiers résultats du vote devant le centre électoral du comté de Maricopa, à Phoenix Le candidat démocrate est pour le moment assuré de remporter 253 grands électeurs, et Donald Trump 214. Il en reste donc 71 à départager.

Deux valises nucléaires

Mercredi matin, lorsqu’il s’est envolé de la base militaire d’Andrews, près de Washington, pour rejoindre sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, Donald Trump était encore président et à ce titre, suivi d’un aide militaire transportant le fameux « football ». Il possédait encore une petite carte en plastique contenant les codes nucléaires, surnommée le « biscuit ».

Mais au même moment à Washington, un autre aide militaire, porteur d’une autre valise et d’un autre « biscuit », a pris place sur la tribune érigée sur les marches du Capitole pour l’investiture de Joe Biden.

Et à midi pile, alors que traditionnellement, l’aide militaire du président sortant donne la valise à l’aide militaire du nouveau président, le « biscuit » de Donald Trump a simplement été désactivé, comme une carte de crédit arrivant à expiration.

États-Unis. Une investiture, une procédure de destitution : semaine historique à Washington

  États-Unis. Une investiture, une procédure de destitution : semaine historique à Washington Les États-Unis s’apprêtent à vivre une semaine sous haute tension, au cours de laquelle Joe Biden prêtera serment pour devenir le 46e président américain, tandis que Donald Trump fera face à une procédure de destitution avant de quitter la Maison blanche. Pour maîtriser les partisans des deux camps, la garde nationale a mobilisé près de 100 000 hommes.Comment panser les plaies d’une Amérique à cran ? À l’ouverture d’une semaine historique, le camp Biden a dévoilé sa feuille de route pour sortir les États-Unis de leurs crises économique, sociale et sanitaire, sans être trop ralenti par la procédure de destitution de Donald Trump.

Le camp de Joe Biden a qualifié sa prise de parole de « scandaleuse, sans précédent et fausse ». Pourquoi les résultats de la présidentielle ne sont pas encore connus. Le Congrès divisé entre Sénat républicain Désormais, il existe deux chemins de victoire pour Joe Biden et Donald Trump , selon

Donald Trump vient de sortir de la Maison Blanche, accompagné de la première dame, Melania Trump . Le président monte désormais à bord Le programme de la journée d'investiture : Joe Biden assiste, mercredi matin, à un office religieux avec les chefs du Congrès, républicains et démocrates, à

Et un nouveau « biscuit » attribué à Joe Biden a été activé à Washington, donnant officiellement au 46e président des États-Unis le pouvoir absolu de faire usage de l’arme nucléaire.

Donald Trump n’a plus les codes nucléaires

Même si c’était une première, l’échange n’a pas posé de problème logistique car l’exécutif américain dispose en permanence de trois « footballs » : un qui suit le président, un dans les bureaux du vice-président au cas où il arriverait quelque chose au président, et un en réserve.

Au lendemain de l’assaut mené par des partisans de Donald Trump contre le Congrès, la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi s’était inquiétée du fait qu’un « président instable » use de son droit exclusif à ordonner une frappe nucléaire.

Et un ancien ministre de la Défense, William Perry, a appelé Joe Biden à « se débarrasser du football », jugeant le système actuel « antidémocratique, dépassé, inutile et extrêmement dangereux ».

Accord de Paris, port du masque, arrêt du mur… Voici les premières mesures prises par Joe Biden .
Joe Biden est devenu mercredi le 46e président des États-Unis. Sans perdre de temps, il a immédiatement signé 17 mesures pour marquer la rupture avec le mandat de Donald Trump qui aura déchiré les Américains et bousculé le monde. Quelles sont-elles ?Joe Biden est arrivé à la Maison Blanche mercredi après avoir solennellement prêté serment sur les marches de ce même Capitole. Dans une ville de Washington aux allures de camp retranché pour éviter de nouveaux débordements, le démocrate a quitté sa limousine pour franchir les derniers mètres à pied entouré par sa famille.

usr: 0
C'est intéressant!