•   
  •   

Monde Égypte : après avoir mystérieusement disparu, deux journalistes incarcérés

23:18  21 janvier  2021
23:18  21 janvier  2021 Source:   msn.com

Egypte rouvre son espace aérien au Qatar: média d'Etat

 Egypte rouvre son espace aérien au Qatar: média d'Etat Egypte a rouvert mardi son espace aérien vers les vols qataris et permettra la reprise des vols entre les deux pays, ont annoncé mardi des sources aériennes et des médias d'Etat. © Un avion de Qatar Airways décolle à l'aéroport international Hamad, alors que le pays reprend les vols internationaux ...

À l'origine de cette crise au plus haut sommet de l'Etat, le transfert d'un nouveau-né et de sa mère atteinte du Covid de la maternité vers un centre de quarantaine. Alors que la météo était glaciale avec une température de -25 °C, cette femme a été transportée en pyjama et ne portait que des pantoufles. Égypte : après avoir mystérieusement disparu , deux journalistes incarcérés .

Deux journalistes égyptiens ont été placés en détention provisoire après avoir disparu plusieurs jours en janvier, ont indiqué jeudi 21 janvier Reporters sans frontières (RSF) et le président d’une ONG locale. « Il n’y a pas d’informations sûres sur leur actuel lieu de détention mais ils sont susceptibles d’être dans la prison de haute sécurité de Tora », où sont détenus beaucoup de prisonniers d’opinion, a dit à Gamal Eid, le président du Réseau arabe pour l’information sur les droits de l’Homme (ANHRI), une ONG locale.

En Égypte, les deux journalistes Hamdy Al-Zaeem (à gauche) et Ahmed Khalifa ont été placés en détention. © RSF En Égypte, les deux journalistes Hamdy Al-Zaeem (à gauche) et Ahmed Khalifa ont été placés en détention.

Deux journalistes égyptiens viennent d'être placés en détention provisoire pour 15 jours après avoir, tous les deux, disparus pendant plus de dix jours, dans des circonstances qui intriguent.

Le photographe indépendant Hamdy Al-Zaeem a été arrêté chez lui le 4 janvier par les forces de l'ordre et n'est réapparu que le 16 janvier. Il était alors présenté, selon Reporters sans frontières qui révèle l'information ce jeudi, à la Haute Cour de sûreté de l'Etat du Caire.

La justice a décidé de le placer en détention provisoire pour « diffusion de fausses nouvelles » et « appartenance à un groupe terroriste ».

Qld alors que les voyageurs de retour retournent en quarantaine

 Qld alors que les voyageurs de retour retournent en quarantaine Le chaos de quarantaine des hôtels © Fourni par Daily Mail Logo MailOnline Des centaines de voyageurs retournés seront à nouveau mis en quarantaine après que deux clients séjournant au même étage d'un hôtel de Brisbane ont mystérieusement attrapé le virus. Les autorités sanitaires du du Queensland sont en état d'alerte, malgré que l'État enregistre un autre jour de zéro cas de coronavirus acquis localement.

Deux journalistes égyptiens ont été placés en détention provisoire pendant quinze jours. Ils sont accusés d'être en possession de matériel audiovisuel dans le but de répandre de "fausses nouvelles". Les deux professionnels de l'information ont été arrêtés alors qu'ils filmaient un reportage sur le tramway à Alexandrie. Un journaliste cité par un média indépendant en ligne a affirmé que c'est la méthode actuellement utilisée contre les professionnels des médias en Égypte . Selon lui, tous ceux qui portent un appareil photo, même s'ils photographient un arbre, sont pris à partie.

Quatre journalistes du groupe de presse Iwacu et leur chauffeur ont été arrêtés arbitrairement le 22 octobre dans le nord-ouest du Burundi, où ils venaient enquêter sur des informations faisant état d’affrontements entre les forces de sécurité et un groupe armé dans la province de Bubanza. Antoine Kaburahe, fondateur et directeur d’Iwacu, a également dû quitter le pays après avoir été interrogé par les services du procureur, en décembre 2015, au sujet de ses liens présumés avec des militaires soupçonnés d’être responsables de la tentative de coup d’État des 13 et 14 mai 2015.

Il est désormais, selon l'ONG locale Arab network for human rights and information (ANHRI), en isolement à l'hôpital Abassya Chest Diseases.

« Il présenterait des symptômes de la Covid-19, mais aucun test n'a été réalisé pour vérifier son état. Bien que diabétique, il n'aurait pas reçu non plus les traitements dont il a besoin. Sa santé se serait fortement dégradée, au point de mettre sa vie en danger », dévoile RSF dans son communiqué.

« La police nie l'avoir détenu »

Même scénario pour Ahmed Khalifa disparu le 6 janvier. Selon le site Internet Masr360, pour lequel il travaille en tant que spécialiste des affaires sociales, « ses proches ont perdu sa trace après qu'il se soit rendu à une convocation du bureau de la sécurité intérieure du gouvernorat de Fayoum (centre du pays), où il réside », rapporte RSF.

Egypte fait des «découvertes majeures» sur le site archéologique de Saqqara

 Egypte fait des «découvertes majeures» sur le site archéologique de Saqqara Egypte a annoncé samedi la découverte d'un nouveau trésor de trésors dans la nécropole de Saqqarah au sud du Caire, dont un ancien temple funéraire.

Mais elles semblent mystérieusement avoir depuis disparues . Ce sont les étoiles que le projet Vasco recherche. Il a identifié 800 candidates. Derrière l’une d’entre elles se cache peut-être un phénomène naturel rare ou… une civilisation extraterrestre avancée. Le Panoramic Survey Telescope and Rapid Response System (Pan-STARRS) à Hawaï ou le Zwicky Transient Facility (ZTF) du mont Palomar (Californie, États-Unis) par exemple. Le champ de vision ultra-large de ce dernier lui permet de balayer la Voie lactée deux fois par nuit.

Le journaliste , qui a en outre été collaborateur du site islamiste Al-Shaab interdit en Égypte depuis 2014, avait critiqué sur le site d'Al-Jazeera la gestion de la pandémie de Covid-19 par le gouvernement égyptien, selon un communiqué du CPJ publié lundi soir. «Le journaliste égyptien Aamer Abdelmonem a déjà une santé fragile, et le détenir pendant une pandémie mondiale met carrément en danger sa vie», a dit Sherif Mansour, responsable CPJ pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Selon la fille de Abdemonem, Mariam Aamer, qui s'est exprimée sur le site internet d'actualité local Darb, inaccessible


Vidéo: Affaire Le Tan: Le principal accusé avoue – 19/01 (BFMTV)

LIRE AUSSI> 50 journalistes tués en 2020, selon Reporters sans frontières

Il est de nouveau apparu, 13 jours plus tard, devant le même tribunal que son confrère, pour écoper des mêmes accusations et condamnations. « La police a nié l'avoir détenu, selon une avocate, Yasmine Hossam, qui a témoigné sur sa page Facebook. Ahmed Khalifa avait récemment rédigé des articles sur les nombreuses protestations concernant les retards de versement des salaires de certaines entreprises du pays », explique RSF.

L'ONG dénonce « deux disparitions forcées en l'espace de quelques jours qui montrent à quel point les journalistes sont traités au mépris du droit international ».

La responsable du bureau Moyen-Orient à RSF, Sabrina Bennoui, s'agace que « les autorités maintiennent les journalistes en détention mais en plus, elles ne se préoccupent même plus d'en notifier leurs proches et de leur donner les motifs de l'arrestation. »

L'Égypte et les Émirats arabes unis reprennent leurs premiers vols au Qatar après le blocus

 L'Égypte et les Émirats arabes unis reprennent leurs premiers vols au Qatar après le blocus Les premiers vols directs entre le Qatar et deux des pays faisant l'objet du blocus - l'Égypte et les Émirats arabes unis - ont pris leur envol lundi après la fin d'une crise régionale de trois ans et demi plus tôt ce mois-ci. © Selon les statistiques officielles, près de 300 000 Égyptiens appellent le Qatar chez eux, et nombre d'entre eux n'ont pas pu ...

Li Zehua, un journaliste citoyen chinois, avait mystérieusement disparu il y a deux mois après avoir diffusé des vidéos décrivant la situation dans la ville chinoise de Wuhan. Il a réapparu cette semaine, expliquant sur YouTube avoir été placé en quarantaine. Critique du pouvoir dans un premier temps, son ton a depuis radicalement changé… Nous vous en parlions il y a quelques jours : plusieurs Chinois un peu trop bavards sur la crise du coronavirus ont été sanctionnés, réduits au silence ou ont tout simplement disparu depuis quelques semaines.

Le journaliste d’Al Jazeera Badr Mohamed Badr, en détention préventive depuis mars 2017 pour “appartenance à un groupe terroriste” et “diffusion de fausses nouvelles”, avait disparu depuis le 3 décembre 2019. Le journaliste égyptien Badr Mohamed Badr, emprisonné depuis plus de deux ans, a comparu devant un juge le 25 février après avoir disparu pendant trois mois, alors qu’il aurait dû être libéré.

30 journalistes emprisonnés, selon RSF

« Il n'y a pas d'informations sûres sur leur actuel lieu de détention mais ils sont susceptibles d'être dans la prison de haute sécurité de Tora, où sont détenus beaucoup de prisonniers d'opinion », a dit à l'AFP, Gamal Eid, le président du Réseau arabe pour l'information sur les droits de l'Homme (ANHRI).

LIRE AUSSI> L’Egypte met en prison des utilisatrices de TikTok pour « incitation à la débauche »

Déjà emprisonné en 2016 pour des accusations similaires, le photographe avait été libéré en juin 2018. Depuis cette date, il était sous contrôle judiciaire.

Le pays le plus peuplé du monde arabe étend la répression contre toute forme de dissidence depuis l'arrivée à la tête de l'Etat de Abdel Fattah al-Sissi en 2013.

Selon RSF, 30 journalistes sont emprisonnés en Égypte. Le pays occupe la 166e place sur 180 pays, dans le classement de la liberté de la presse 2020 établi par l'ONG.

Côtes-d’Armor : Un homme recherché après s’être évadé de garde à vue .
L’individu s’est fait la belle lundi en fin d’après-midi alors qu’il était entendu par les gendarmes de Quintin © Google Street View L'individu s'est évadé lundi en fin d'après-midi de la gendarmerie de Quintin dans les Côtes-d'Armor. EVASION - L’individu s’est fait la belle lundi en fin d’après-midi alors qu’il était entend Après deux jours de recherches infructueuses, d’importants moyens vont de nouveau être déployés ce mercredi dans les Côtes-d’Armor pour tenter de retrouver un homme qui s’est évadé lors de sa garde à vue.

usr: 3
C'est intéressant!