•   
  •   

Monde Jean-Yves Le Drian s’inquiète d’une « dérive autoritaire » en Russie

17:07  24 janvier  2021
17:07  24 janvier  2021 Source:   nouvelobs.com

Nucléaire : Pour Jean-Yves Le Drian, il faut « dire à l’Iran que cela suffit »

  Nucléaire : Pour Jean-Yves Le Drian, il faut « dire à l’Iran que cela suffit » La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont également demandé à l’Iran de renoncer à la production d’uranium métal © Damjan Tadic / CROPIX/SIPA Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. FERMETE - La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont également demandé à l’Iran de renoncer à Jean-Yves Le Drian veut être ferme sur le dossier du nucléaire iranien. Pour cela, il va même jusqu’à utiliser un ton direct et donc peu diplomatique, plutôt inhabituel pour un ministre des Affaires étrangères.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean - Yves Le Drian , le 6 janvier au palais de l'Elysée. Le chef de la diplomatie française s'est inquiété d ' une «remise en cause de l'Etat de droit» en Russie , après des arrestations lors de rassemblements non autorisés en soutien à Navalny.

Des agents des forces de l’ordre interpellent un homme lors d ’ un rassemblement de soutien à Alexei Navalny De son côté, le ministre français des affaires étrangères, Jean - Yves Le Drian , a déclaré « Je trouve cette dérive autoritaire très inquiétante (…) La remise en cause de l’Etat de droit par ces

  Jean-Yves Le Drian s’inquiète d’une « dérive autoritaire » en Russie © Copyright 2021, L'Obs

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré dimanche que la vague d’arrestations la veille en Russie lors de manifestations à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny constituait une « dérive autoritaire » et une atteinte « insupportable » à l’Etat de droit.

« Je trouve cette dérive autoritaire très inquiétante (...) que la remise en cause de l’Etat de droit par ces arrestations-là, collectives et préventives, est insupportable », a-t-il dit dans l’émission « Questions politiques » de la radio France Inter, du groupe France Télévisions et du quotidien Le Monde.

Affaire Navalny. Ce que l’on sait de l’arrestation de l’opposant russe

  Affaire Navalny. Ce que l’on sait de l’arrestation de l’opposant russe L’opposant russe Alexeï Navalny a été arrêté dimanche dès son arrivée à Moscou depuis l’Allemagne, où il se trouvait en convalescence après son empoisonnement présumé en août. La communauté internationale a immédiatement dénoncé cette tentative du Kremlin de museler l’opposition. Cinq mois après avoir été victime d’une tentative présumée d’empoisonnement, Alexeï Navalny, 44 ans, farouche opposant au président Vladimir Poutine, a été interpellé dimanche à Moscou, dès sa descente d’avion. Le charismatique militant anti-corruption et ennemi juré du Kremlin, était accompagné de sa femme Ioulia, lorsque les policiers sont intervenus.

Violence policière et instrumentalisation de la justice vis-à-vis des manifestant·es, d'organes de presse et de l'opposition politique. Ce gouvernement a

La cellule Déméter - #5 Chronique d ' une dérive autoritaire - Продолжительность: 12:39 Le Canard Réfractaire 13 569 просмотров. Des conversations racistes de policier diffusées au grand jour | Le Bulletin Réfractaire #6 - Продолжительность: 9:19 Le Canard Réfractaire 23 960 просмотров.

Les images du somptueux « palais de Poutine » au bord de la mer Noire, dévoilées par Navalny

De son côté, la nouvelle administration du président Joe Biden a publié un communiqué lors des manifestations de samedi dans lequel les Etats-Unis « condamnent fermement l’emploi de méthodes brutales contre les manifestants et les journalistes ».

2 400 arrestations

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi en Russie à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny pour exiger sa libération, donnant lieu à plus de 2.400 arrestations, ainsi qu’à des heurts dans plusieurs grandes villes, en particulier à Moscou.

Dans la capitale, des heurts ont opposé à plusieurs reprises dans l’après-midi des policiers qui frappaient à la matraque des manifestants leur jetant généralement des boules de neige, mais aussi d’autres projectiles.

Le dernier accord sur les armes nucléaires entre les États-Unis et la Russie est sur le point d'expirer. Biden veut l'étendre. Le président du

 Le dernier accord sur les armes nucléaires entre les États-Unis et la Russie est sur le point d'expirer. Biden veut l'étendre. Le président du , Joe Biden, prévoit de prolonger de cinq ans le dernier accord nucléaire entre les États-Unis et la Russie, selon un responsable américain, évitant potentiellement la fin de l'ère du contrôle des armements moderne et la possibilité d'une nouvelle course aux armements entre les plus grandes puissances nucléaires du monde. © Patrick Smith / Getty Images Le président de , Joe Biden, parcourt le parcours du défilé inaugural abrégé le 20 janvier 2021, à Washington, DC.

Tout pour le président, des miettes pour L’assemblée et rien pour le peuple ! Cyril Hanouna enfile un gilet jaune en direct !

Jean - Yves le Drian . Passeports Benalla : une enquête préliminaire étouffoir ? Depuis quelques jours, la bien-pensance a adopté une nouvelle cause : le retour des Français et des Françaises partis faire la guerre en Irak et Dérive autoritaire : police et justice outils indispensables du macronisme.

« Je trouve aussi que le succès des manifestations sur l’ensemble du territoire russe est impressionnant », a relevé le chef de la diplomatie française. « La démarche (d’Alxeï Navalny) mérite beaucoup de respect. Il a l’audace de ses actes », a ajouté Jean-Yves Le Drian, interrogé sur la décision de l’opposant de rentrer le 17 janvier en Russie, après cinq mois de convalescence en Allemagne suite à un empoisonnement présumé dont il accuse le Kremlin, en sachant qu’il serait arrêté dès sa descente d’avion.

10 choses à savoir sur Alexeï Navalny, l’opposant qui défie Poutine

La représsion des manifestations pèse sur le dialogue engagé par le président Emmanuel Macron avec la Russie depuis 2019, même s’il reste nécessaire, a pointé Jean-Yves Le Drian.

« C’est une dérive très préoccupante et qui remet un peu en cause la volonté de confiance et de sécurité que l’on peut avoir à l’égard de la Russie », a-t-il dit.

Arrestations en Russie: Le Drian dénonce la "dérive autoritaire" russe

  Arrestations en Russie: Le Drian dénonce la Arrestations en Russie: Le Drian dénonce la "dérive autoritaire" russePARIS (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé dimanche la "dérive autoritaire" de la Russie dans la gestion des manifestations qui se sont tenues à travers le pays pour réclamer la libération de l'opposant Alexeï Navalny.

L’étudiant en histoire pointe du doigt une " dérive autoritaire du préfet" et estime que Christophe Castaner ne remplit plus son rôle au sein du gouvernement. L’Angevin ne supporte plus le silence du ministre de l’Intérieur, dont le rôle est pourtant de communiquer avec les Français.

Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos Le ministre de la défense, Jean - Yves Le Drian , se rend en Inde vendredi pour une possible signature de ce contrat de 7 à 8 milliards d’euros. Le modèle démocratique indien est menacé par la dérive autoritaire du gouvernement

Sanctions

« Malgré tout la Russie ne va pas déménager (..) la géographie est têtue, la Russie est notre voisin et nous avons des questions de sécurité et de confiance » à discuter avec elle, a-t-il poursuvi.

Il faut que des « formes de discussions puissent avoir lieu tout en étant extrêmement clair et extrêmement ferme sur la dérive autoritaire que nous constatons », a insisté le ministre, reconnaissant au passage que « çà n’avance pas beaucoup » en la matière depuis 2019.

Les dirigeants européens ont sanctionné en octobre plusieurs hauts responsables russes pour l’empoisonnement de l’opposant afin de manifester clairement leur volonté de faire respecter le droit international.

Plusieurs d’entre eux ont par ailleurs demandé l’adoption de nouvelles sanctions contre la Russie si les appels à libérer l’opposant restent lettre morte.

« Il faut rendre opératoires » celles qui ont été décidées en octobre, s’est contenté d’observer Jean-Yves Le Drian, alors que les ministres des Affaires étrangères de l’UE doivent se pencher lundi sur la question.

Navalny emprisonnant les liens Russie-UE, et non pas rompre .
L'emprisonnement de la figure de l'opposition russe Alexei Navalny corrode les relations Europe-Russie déjà endommagées, mais les dirigeants de l'UE ne veulent pas couper tout contact avec le président Vladimir Poutine et risquent de sacrifier le climat et la sécurité coopération, disent les analystes.

usr: 0
C'est intéressant!