•   
  •   

Monde Mali: au moins trois militaires tués par des jihadistes dans le Centre

17:08  24 janvier  2021
17:08  24 janvier  2021 Source:   rfi.fr

Mali : L'Onu annonce la mort d'un Casque bleu, tué par une mine artisanale

  Mali : L'Onu annonce la mort d'un Casque bleu, tué par une mine artisanale C'est le cinquième Casque bleu tué en trois jours au Mali. Sa nationalité n’a pas été dévoilée dans l’immédiat © Kenzo Tribouillard AFP Un Casque bleu de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma)à Kidal, le 27 juillet 2013 CONFLIT - C'est le cinquième Casque bleu tué en trois jours au Mali. Sa nationalité n’a pa La mission de l’ONU au Mali ( Minusma) a annoncé ce vendredi la mort d’un de ses soldats suite à l’explosion d’une mine artisanale au passage d’un convoi dans le nord du pays, devenant le cinquième Casque bleu tué en trois jours au Mali.

Les militaires ont été surpris. Les jihadistes sont venus de l'est et du sud du camp militaire . Ils ont brûlé des véhicules et sont repartis avec des véhicules. Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier le Burkina

Trois militaires maliens ont été tués vendredi dans une embuscade tendue par des jihadistes présumés dans une région du centre du pays où des assaillants s’étaient emparés d’une localité il y a Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda.

Des soldats maliens près du camp de l’armée dans la localité de Niono, centre du Mali. (Photo d'illustration) © AFP PHOTO / FABIO BUCCIARELLI Des soldats maliens près du camp de l’armée dans la localité de Niono, centre du Mali. (Photo d'illustration)

Une double attaque jihadiste, dans le centre du Mali, contre un camp et une position de l'armée malienne a eu lieu, très tôt, ce dimanche 24 janvier.  Un hélicoptère de l'armée malienne est intervenu. Au cours des affrontements, au moins trois militaires maliens et cinq djihadistes ont été tués. D'autres belligérants ont été blessés.

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

Environ 90 kilomètres séparent la localité malienne de Boulikessi de celle de Mondoro, dans le centre du pays. Dans la première, se trouve un camp militaire et dans la seconde, une position de l’armée. Contre ces objectifs, les jihadistes ont mené, très tôt, ce dimanche, une double attaque-surprise, selon des sources concordantes.

L'agenda chargé de Jean-Pierre Lacroix au Mali

  L'agenda chargé de Jean-Pierre Lacroix au Mali Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU est arrivé dimanche à Bamako pour une visite de plusieurs jours au Mali. Jean-Pierre Lacroix rencontrera les autorités maliennes de la transition, la société civile et les acteurs du processus de paix. Il fera également des visites de terrain pour rencontrer le personnel de la mission de l’ONU au Mali. Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU est arrivé dimanche à Bamako pour une visite de plusieurs jours au Mali.

Au moins trois soldats ont été tués , d’autres blessés, ils seront un peu plus tard évacués plus tard vers le centre du Mali , grâce notamment à un hélicoptère de la Mission de l’ONU.Du matériel roulant et militaire a été importé par les assaillants. De leur côté, les assaillants auraient subi des pertes en

*Des dizaines de soldats sont morts ou portés disparus après une attaque imputée aux jihadistes dans le centre du Mali en guerre, ont indiqué des responsables militaires lundi.* Le convoi militaire composé d'une douzaine de véhicules a été attaqué dimanche dans la localité de Bouka Weré, au

Comme d’habitude, ils circulaient à moto (quelques dizaines) et semblaient disposer de précieuses informations. Cependant, l’armée a fait intervenir un de ses hélicoptères, selon des civils qui ont témoigné.

Côté bilan, outre les pertes de l’armée, des corps présentés comme ceux de terroristes ont été identifiés. Des engins à deux roues leur appartenant ont par ailleurs été détruits.

Les blessés de l’armée régulière ont été transportés, à la mi-journée de ce dimanche, vers la localité malienne de Sévaré, selon une source médicale.

Dans le centre du Mali, l’axe Mondoro- Boulikessi est considéré un peu comme « la route de la mort ». Outre les attaques de positions de l’armée régulière, les jihadistes y posent des mines. Cette semaine, trois militaires ont été tués par ces engins explosifs ainsi que des jihadistes eux-mêmes pour « mauvaise manipulation de mines ».

À lire aussi: Dans le centre du Mali, les combats entre groupes armés s’intensifient

Mali : la Minusma enquête sur les lieux d'une frappe aérienne française à Bounti .
Des enquêteurs de la mission de l’ONU au Mali ont été dépêchés sur les lieux d’une frappe aérienne française dans le centre du pays, a indiqué, vendredi, l’organisation. Des civils affirment qu'au moins une vingtaine de personnes ont été tuées lors d'un mariage dans ce village rural. Que s’est-il exactement passé dans le village de Bounti, au centre du Mali, début janvier ? C’est pour le savoir que des enquêteurs de la mission des Nations unies au Mali (Minusma) se sont rendus sur place lundi, a annoncé l’organisation dans un communiqué publié vendredi 29 janvier.Le 3 janvier, une frappe aérienne française a été menée sur ce village et a fait une vingtaine de morts.

usr: 0
C'est intéressant!