•   
  •   

Monde Covid-19 : la situation est-elle vraiment meilleure dans les pays sans confinement ?

22:18  25 janvier  2021
22:18  25 janvier  2021 Source:   msn.com

Covid-19 : comment est mesurée la détresse mentale des étudiants et pourquoi elle est difficile à appréhender

  Covid-19 : comment est mesurée la détresse mentale des étudiants et pourquoi elle est difficile à appréhender Yannick Morvan, maître de conférences en psychologie, psychologue clinicien, à l'université Paris Nanterre - Université Paris Lumières et Ariel Frajerman, médecin psychiatre en thèse de sciences à l'Institut de psychiatrie et neurosciences de Paris (INSERM U1266), reviennent sur la difficulté de mesurer l'impact du Covid-19 sur la santé mentale des étudiants. Alors que l'épidémie de Covid-19 se poursuit, entre confinement et couvre-feu, la question de la santé mentale des étudiants en France, déjà évoquée lors du premier confinement, a ressurgi.

Mais d'après l 'immunologue, les nouvelles mutations du Covid - 19 «changent complètement la «Alors qu'on est dans une situation apparemment relativement stable, si nous continuons sans rien faire de plus, nous allons nous retrouver dans une situation extrêmement difficile, comme les autres pays

Et dans l 'intimité des infirmeries, les élèves confient leurs insomnies, leurs traumatismes et leurs craintes face à une situation qui leur semble inextricable. "Tous ne verbalisent pas que c' est à cause du Covid , mais ça se traduit par un état psychique inquiétant, de grosses difficultés à venir au lycée

Deux passagères du métro à Stockholm, en Suède, le 7 janvier. © Jessica Gow/TT News Agency/AFP Deux passagères du métro à Stockholm, en Suède, le 7 janvier.

Elle est devenue la marotte de Florian Philippot et de nombreux « anti-confinement ». Selon le président des Patriotes, la Suède ferait figure d'exemple dans sa gestion de la crise sanitaire, sans avoir mis en place de mesures coercitives.

Chiffres à l'appui, Florian Philippot affirme ainsi que le pays voit sa courbe des décès baisser ces dernières semaines. « Évolution du nombre de morts Covid de la semaine écoulée par rapport à la précédente […] : France + 24 % (couvre-feu, restos, bars… fermés). Suède -23,4 % (jamais eu de confinement, pas de couvre-feu, tout est ouvert). Et on ose nous parler de reconfiner? », écrit-il sur Twitter.

Soucis scolaires, trop d’écrans, troubles du sommeil… Les enfants des milieux défavorisés ont davantage souffert lors du confinement

  Soucis scolaires, trop d’écrans, troubles du sommeil… Les enfants des milieux défavorisés ont davantage souffert lors du confinement Une étude de l’Ined parue ce jeudi a décortiqué le quotidien des enfants de 8-9 ans pendant le premier confinement, au printemps 2020 © Pixabay Les enfants des classes sociales plus défavorisées ont passé plus de temps devant les écrans pendant le confinement. FAMILLES - Une étude de l’Ined parue ce jeudi a décortiqué le quotidien des enfants de 8-9 ans pendant le premier Moins d’interactions sociales, moins d’école, moins de loisirs… Les enfants ont payé un lourd tribut lors du premier confinement.

La situation est particulièrement critique au Québec et en Ontario. Ces deux provinces qui ont mis en VIDÉO SUIVANTE. EN COURS DE LECTURE: other. COVID - 19 : la situation pourrait devenir «Nous avons décidé que la meilleure prochaine étape stratégique pour notre groupe sportif et toute

La COVID - 19 a fait six victimes au cours des 24 dernières heures en Estrie. © John Naïs /Radio-Canada Le CSSS du Granit, à Lac-Mégantic enregistre trois nouveaux décès liés à la COVID - 19 . Le bilan s' est alourdi dans deux résidences privées pour aînés et un CHSLD de l 'Estrie.

Des chiffres qui ne témoignent pas de la réalité sanitaire dans le pays, qui a récemment reconnu « un échec » dans sa gestion de la crise.

De quels chiffres parle Florian Philippot ?

Le président du groupe Les Patriotes cite des données publiées chaque jour par le site Le Monde. fr, sur « la situation sanitaire en France et à l'étranger » en cartes et en graphiques. Elles sont actualisées chaque jour.

Selon le tableau mis à jour le 24 janvier, l'évolution du nombre de morts du Covid de la semaine écoulée par rapport à la précédente a bien reculé de 23,4 % en Suède, comme l'avance Florian Philippot. Concernant la France, le chiffre est largement surestimé. L'évolution du nombre de décès n'est pas de 24 % mais de 9 %.

Pourquoi les chiffres suédois sont à relativiser ?

Un an après le confinement de Wuhan, un monde sous restrictions et couvre-feux

  Un an après le confinement de Wuhan, un monde sous restrictions et couvre-feux La pandémie de Covid-19 a fait plus de 2 millions de morts depuis le confinement de Wuhan, il y a un an jour pour jour.Ces propos viennent confirmer qu’un an jour pour jour après le spectaculaire confinement décrété en Chine à Wuhan, nombre de pays n’ont toujours pas d’autre solution que de restreindre déplacements et activités pour espérer en finir avec une épidémie qui ne faiblit pas.

Aux Pays -Bas, le couvre-feu a provoqué des émeutes et le Portugal confiné a tenu ses élections présidentielles malgré un taux de contamination record. Un centre de dépistage du Covid - 19 a également été incendié samedi soir dans le village d'Urk Quelle est la meilleure montre connectée ?

Un centre de dépistage du Covid - 19 a également été incendié samedi soir dans le village d'Urk, dans le nord du pays , alors que le couvre-feu national imposé par le gouvernement entrait en vigueur, ont Les Pays -Bas ont entamé samedi leur premier couvre-feu depuis la Seconde Guerre mondiale.

D'abord, pour mieux se rendre compte des dégâts de l'épidémie, il convient de s'intéresser aux morts rapportés à un million d'habitants : au 24 janvier, la mortalité quotidienne en Suède était estimée en moyenne à 9,7 décès pour un million d'habitants, contre 6,2 en France. Au 17 janvier, elle était de 20,8 pour la Suède, contre 5,4 en France. La situation y est donc bien plus alarmante.

- © Fournis par Le Parisien -

Par ailleurs, comme le rappelle le site de d'analyse « Our world in data », les chiffres des décès en Suède sont à prendre avec des pincettes. « Dans les données que nous présentons […] les décès en Suède sont indiqués par date de décès, tandis que les décès dans d'autres pays sont indiqués par date de déclaration. Cela est important car il faut plusieurs jours pour que tous les décès d'un jour particulier soient signalés », indique le site. « Le décompte des décès des 10 derniers jours en Suède doit donc toujours être interprété comme un décompte incomplet des décès survenus au cours de cette période ».

Covid-19 : le verdict sur les effets du couvre-feu attendu cette semaine

  Covid-19 : le verdict sur les effets du couvre-feu attendu cette semaine Face à l'apparition de différents variants, la perspective d'un troisième confinement se précise. Reste à savoir quel forme il prendre, et quand il sera mis en place. © AFP La menace d'un troisième confinement se précise. (Photo by NICOLAS TUCAT / AFP) Le verdict sur les effets du couvre-feu est attendu cette semaine, qui pourrait donc voir l'annonce de "mesures supplémentaires" évoluer en "confinement" si les données hospitalières ne baissent pas et si les variants du Covid-19 continuent de se propager.

"Ces variants, c' est l 'équivalent d'une deuxième pandémie", alerte sur BFM TV le président du Conseil Il considère que les nouveaux variants du virus vont aggraver la situation . "Ces variants, c'est Le spécialiste de l'immunologie avance d'autres pistes dans la lutte contre le virus. Covid - 19 : affrontements avec la police en marge de manifestations contre le couvre-feu aux Pays -Bas.

La France ne devrait pas pouvoir échapper à un nouveau confinement en raison de la circulation sur le territoire de nouveaux variants du Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un décalage désormais estimé à deux trois semaines, selon Lonni Besançon, chercheur à l'université de Monash, Melbourne, Australie, auparavant en chercheur à Linköping University, en Suède. « Les prévisions semblent montrer une diminution, mais ces chiffres-là ne sont pas fiables en tant que tel ».

Le chiffre des contaminations est à ce titre plus éclairant. Le pays possède l'un des taux d'incidence les plus importants en Europe avec 785 cas pour 100 000 habitants sur quatorze jours, selon le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies.

Sur les dix derniers jours, alors que la France et la Suède comptent respectivement 67 et 10 millions d'habitants, le nombre de cas recensés par jour en moyenne pour 1 million d'habitants dans la couronne était de 381, contre 293 en France.

- © Fournis par Le Parisien -

Mais beaucoup d'experts s'accordent à dire que les différences de densité entre les deux pays rendent difficiles les comparaisons. « L'approche suédoise est vantée et comparée avec la France. Mais l'Ile-de-France compte 12 millions d'habitants, et la Suède au total, c'est 10 millions d'habitants. […] Il y a plein de choses qui font qu'on ne peut pas comparer, comme le système de santé qui est différent, ou encore les normes socio-culturelles. Les différences sont à tous les niveaux », rappelle Lonni Besançon.

« Il va falloir reconfiner » : face aux variants, ces scientifiques plaident pour un nouveau confinement

  « Il va falloir reconfiner » : face aux variants, ces scientifiques plaident pour un nouveau confinement « Ces variants, c’est l’équivalent d’une deuxième pandémie », selon le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy.Prochain rendez-vous décisif : un conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron le 27 janvier. En attendant, la pression ne cesse de monter chez les scientifiques, certains réclamant un troisième confinement.

Quelle est la situation en Suède ?

Contrairement aux dispositifs imposés ailleurs en Europe, le royaume nordique a bien mené une stratégie différente basée principalement sur des recommandations, sans confinement. Quant au masque, il n'a longtemps été recommandé nulle part dans l'espace public. Depuis le 7 janvier, il est officiellement recommandé dans les transports publics, mais seulement aux heures de pointe.

Mais si la stratégie reste moins stricte que dans de nombreux pays, le royaume a serré la vis depuis novembre. Contrairement à ce que laisse penser Florian Philippot, le pays n'est pas exempt de toutes restrictions, avec plusieurs séries de mesures restreignant notamment les tablées dans les restaurants ou basculant l'enseignement à distance dans les lycées. « C'est un gros raccourci de dire que tout est resté ouvert. Les lycéens ont fait de l'enseignement à distance, les bars trop petits pour accueillir du monde ont fermé également », souligne Lonni Besançon.

Face à la forte seconde vague dans le royaume nordique, le Parlement a également voté la semaine dernière une loi dotant temporairement le gouvernement de nouveaux pouvoirs contre l'épidémie, permettant notamment de fermer les commerces pour la première fois.

Quid de ses voisins ?

La Norvège, la Finlande, le Danemark ou l'Islande s'en sortent eux beaucoup mieux. Mi-janvier, la Finlande qui a connu un semi-confinement dès mars, pouvait ainsi se targuer, avec la Grèce, d'être le seul pays en zone orange : avec moins de 150 cas confirmés pour 100 000 habitants et un taux de positivité inférieur à 4 %.

S'ils n'ont pas connu de confinement aussi strict qu'en France, ces pays sont très rapidement passés au télétravail, et ont intégré les mesures tels que le port du masque ou l'obligation de quarantaine. « Le Danemark a confiné quelque temps, la Finlande et Norvège ont fermé les écoles. Les voisins ont suivi les preuves scientifiques. Et on prit des mesures de précaution », affirme le chercheur.

Pays-Bas, Danemark, Espagne… les manifestations anti-restrictions sanitaires se multiplient .
Le week-end a été marqué par de nombreuses protestations contre le confinement et le couvre-feu. Si certains accusent les gouvernements d’être liberticides, d’autres ne croient toujours pas à la dangerosité du Covid-19.La patience des populations est éprouvée par une pandémie qui, depuis un an, limite les libertés et a fait perdre leurs emplois à des milliers de personnes, dont certaines ont désormais du mal à se nourrir.

usr: 0
C'est intéressant!