•   
  •   

Monde Fuite de Carlos Ghosn. Un juge américain autorise l’extradition de deux complices présumés

07:05  29 janvier  2021
07:05  29 janvier  2021 Source:   ouest-france.fr

Sept Turcs risquent d'être jugés dans l'affaire d'évasion de Ghosn

 Sept Turcs risquent d'être jugés dans l'affaire d'évasion de Ghosn Un tribunal d'Istanbul a repris mercredi le procès de sept suspects turcs accusés d'avoir aidé à faire passer en contrebande l'ancien patron de Nissan Carlos Ghosn "dans une grande affaire d'instruments de musique" du Japon au Liban.

Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge. © LUDOVIC MARIN / AFP Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge.

Les deux Américains soupçonnés d’avoir aidé Carlos Ghosn à fuir le Japon pour rejoindre le Liban pourraient être prochainement extradés des États-Unis pour être jugés à Tokyo. Un juge fédéral a autorisé ce transfert jeudi.

Un juge fédéral des États-Unis a donné jeudi 28 janvier son feu vert à l’extradition vers le Japon de deux Américains, arrêtés en mai 2020 et soupçonnés d’avoir aidé l’ex-patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, à fuir le pays.

Le juge Indira Talwani a estimé que les arguments invoqués par Michael Taylor et son fils Peter Taylor, selon lesquels ils risquaient notamment d’être soumis à des conditions proches de la torture dans les prisons japonaises, n’étaient pas suffisants pour déroger au traité d’extradition liant Tokyo et Washington.

pour être jugé dans l'attentat à la bombe à Paris vole face à des preuves, l'avocat de Diab dit

 pour être jugé dans l'attentat à la bombe à Paris vole face à des preuves, l'avocat de Diab dit L'ordonnance OTTAWA - Un avocat de Hassan Diab dit qu'une cour d'appel française ordonne au professeur de sociologie d'Ottawa d'être jugé pour un attentat à la bombe contre une synagogue vieille de plusieurs décennies est le dernier faux pas dans une longue odyssée d'injustice.

« Même si les conditions carcérales au Japon pourraient être déplorables, et même si la procédure pénale à laquelle les Taylor seront soumis pourrait ne pas satisfaire le processus américain de diligence raisonnable », les conditions japonaises ne constituent pas « une dure souffrance mentale et physique telle qu’envisagée par les textes », a écrit le juge dans sa décision de 29 pages.

Les deux hommes n’ont pas établi « qu’il était plus probable qu’improbable qu’ils soient soumis à des tortures au Japon », a-t-il ajouté.

« Grand risque de fuite »

Le juge a par ailleurs souligné que les faits qui leur sont reprochés constituaient un délit aussi bien aux États-Unis qu’au Japon.

Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter avaient été arrêtés en mai 2020 après l’émission par le Japon d’un mandat d’arrêt contre eux.

Meurtre du journaliste Daniel Pearl : la Cour suprême pakistanaise acquitte le principal accusé

  Meurtre du journaliste Daniel Pearl : la Cour suprême pakistanaise acquitte le principal accusé La Cour suprême du Pakistan a acquitté l'extrémiste pakistano-britannique soupçonné d'avoir enlevé et tué en 2002 le journaliste américain Daniel Pearl, ordonnant sa libération immédiate et celle de trois complices présumés. Dix-neuf ans après l'enlèvement et le meurtre du journaliste américain Daniel Pearl, la Cour suprême du Pakistan a acquitté, jeudi 28 janvier, l'extrémiste pakistano-britannique Ahmed Omar Saeed Sheikh, le principal accusé dans cette affaire. Elle a également ordonné sa libération immédiate et celle de trois complices présumés.

Peter Taylor avait été arrêté à Boston alors qu’il était en partance pour le Liban, pays où s’est réfugié l’ancien patron de l’alliance automobile Renault-Nissan et qui n’a pas de traité d’extradition avec le Japon.

Considérés comme présentant un « grand risque de fuite », les deux hommes étaient incarcérés depuis, en attendant l’issue de la procédure d’extradition.

Appel de la décision

Les deux hommes, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, sont accusés par le Japon d’avoir aidé le magnat déchu de l’automobile à échapper à la justice nippone lors d’une évasion spectaculaire le 29 décembre 2019.

Visé par des plaintes pour malversations financières, Carlos Ghosn était alors en liberté sous caution.

D’après les documents judiciaires américains, les trois hommes l’ont apparemment aidé à se dissimuler dans une grande caisse noire, semblable à un caisson d’instrument de musique, qu’ils ont ensuite embarquée à bord d’un jet privé, le contrôle de bagages n’étant à l’époque pas obligatoire pour ce type d’appareil.

Les avocats des Taylor ont immédiatement fait appel de cette décision, sans que l’on ne sache immédiatement dans quels délais cet appel pourrait être examiné.

L'homme de 81 ans à la conquête des plus hauts sommets du monde .
Lorsque Carlos Soria quitte sa maison pour s'entraîner dans les montagnes à l'extérieur de Madrid, le port d'un masque lui rappelle des souvenirs de l'Himalaya. © Avec l'aimable autorisation de Carlos Soria Carlos Soria a atteint le sommet de 11 des 14 plus hauts sommets du monde depuis ses 60 ans «C'est difficile de respirer, donc ça me rappelle quand je suis en haute altitude», dit-il avec un sourire.

usr: 0
C'est intéressant!