•   
  •   

Monde Covid-19 : le dépistage rectal désormais obligatoire pour entrer en Chine

11:05  29 janvier  2021
11:05  29 janvier  2021 Source:   francetvinfo.fr

Coronavirus: La Chine confrontée à la pire résurgence de l'épidémie depuis mars 2020

  Coronavirus: La Chine confrontée à la pire résurgence de l'épidémie depuis mars 2020 Coronavirus: La Chine confrontée à la pire résurgence de l'épidémie depuis mars 2020SHANGHAI (Reuters) - La Chine est confrontée à la pire résurgence de l'épidémie de COVID-19 depuis mars dernier, une de ses provinces affichant une augmentation quotidienne record du nombre de cas.

Seulement 52 cas de Covid-19, officiellement, aujourd'hui en Chine. Les autorités prennent quand même de nouvelles mesures pour endiguer l'épidémie.

  Covid-19 : le dépistage rectal désormais obligatoire pour entrer en Chine © Fournis par Franceinfo

Les passagers qui arrivent de l'étranger en Chine doivent se soumettre à ce nouveau test de dépistage du Covid-19, effectué non plus dans le nez ou la gorge, mais dans le rectum. Et les voyageurs ne sont pas les seuls concernés : la mesure s’applique aussi en Chine, aux habitants des zones considérées à haut risque.

Dans le quartier de Daxing, au sud de Pékin, plus d’un millier de professeurs et d'élèves ont été soumis au dépistage rectal, en plus du prélèvement dans le nez et la gorge. Pour le docteur Li Tongzheng, ces nouveaux test sont très utiles : "Le coronavirus reste présent plus longtemps dans l'anus que dans les voies respiratoires. Le dépistage rectal permet d’augmenter le taux de détection des personnes infectées, notamment par les nouveaux variants."

Covid-19 : ce que l'on sait des variants du virus apparus à l'étranger et qui inquiètent les autorités de santé

  Covid-19 : ce que l'on sait des variants du virus apparus à l'étranger et qui inquiètent les autorités de santé Depuis le mois de décembre, plusieurs variants potentiellement plus contagieux, ou moins sensibles à la réponse immunitaire, font leur apparition. L'arrivée progressive des vaccins laissait entrevoir une lueur d'espoir dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 en ce début d'année 2021. Mais c'était sans compter sur les différents variants du virus identifiés dans plusieurs endroits du monde, notamment au Royaume-Uni et en Afrique du Sud dès le mois de décembre, et plus récemment au Brésil.L'apparition de ces variants n'a rien d'anormal. Tous les virus, quels qu'ils soient, mutent.

"L'ensemble de ces tests, dans la gorge, le nez, le dépistage rectal et la prise de sang, sont des moyens qui limitent le risque de passer à côté d’un cas positif."

Dr Li Tongzheng

à franceinfo

Le dépistage rectal effraie beaucoup de monde. Sur les réseaux sociaux chinois, le test est jugé "embarrassant, humiliant". Les internautes espèrent, pour y échapper, être vaccinés le plus vite possible.

Par ailleurs, à ce nouveau test les autorités ont ajouté un durcissement de la quarantaine jusqu’à quatre semaines, selon les villes.

AUSSI SUR MSN : À Wuhan en Chine, les experts de l'OMS vont tenter d'enquêter sur l'origine du Covid-19

Le dépistage du VIH dans les services de santé sexuelle a chuté de 77% pendant la première vague de Covid-19 .
© Fourni par The i Les personnes vivant avec le VIH vivent normalement avec les bons médicaments (Photo: Getty) Le dépistage du VIH a chuté de 77 pour cent au cours du premier verrouillage, selon les données publiées par Public Health England . Les données provisoires ont montré une baisse significative du nombre de personnes dépistées pour le VIH en janvier et avril 2020 en Angleterre, les résultats séropositifs ayant «légèrement augmenté» entre janvier et mars 2020.

usr: 0
C'est intéressant!