•   
  •   

Monde Algérie : au moins 35 prisonniers d’opinion libérés en 24 heures

00:55  21 février  2021
00:55  21 février  2021 Source:   msn.com

Retour à Alger du président après une nouvelle hospitalisation en Allemagne

  Retour à Alger du président après une nouvelle hospitalisation en Allemagne Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, 75 ans, a regagné vendredi son pays un mois après une avoir été de nouveau hospitalisé en Allemagne où il a été opéré du pied en raison de complications post-Covid."Le président de la République, chef suprême des forces armées et ministre de la Défense, Abdelmadjid Tebboune, est rentré aujourd'hui au pays", a indiqué la chaîne publique TVA3 qui a diffusé des images de son retour.M. Tebboune n'a fait aucune déclaration.

PARIS (Reuters) - La France a enregistré 24 .116 nouvelles contaminations par le coronavirus en 24 heures , rapporte vendredi Santé publique France (SPF). Les candidats à un retour à la nature sont de plus en plus nombreux avec la crise sanitaire. La commune de Chasteaux porte plainte "Notre initiative est d’inciter les personnes qui détiennent des terrains mais qui ne s’en occupent pas à les mettre à disposition de collectifs qui ont à cœur de régénérer et de préserver les territoires", explique Jonathan.

AFP, publié le samedi 20 février 2021 à 22h51. Au moins 35 détenus d ' opinion ont été libérés ces dernières 24 heures en Algérie après une mesure de grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi le Comité national de libération des détenus (CNLD). Vendredi soir, le ministère de la Justice avait annoncé l'élargissement de 33 personnes poursuivies pour des "actes liés à l'utilisation des réseaux sociaux", ajoutant que des procédures étaient en cours pour d'autres détenus. Il n'a fourni aucun autre chiffre samedi.

Le Parisien © Fournis par Le Parisien Le Parisien

Au moins 35 détenus d’opinion ont été libérés ces dernières 24 heures en Algérie après une mesure de grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi le Comité national de libération des détenus (CNLD).

Vendredi soir, le ministère de la Justice avait annoncé l’élargissement de 33 personnes poursuivies pour des « actes liés à l’utilisation des réseaux sociaux », ajoutant que des procédures étaient en cours pour d’autres détenus. Il n’a fourni aucun autre chiffre samedi.

Le CNLD, une association qui vient en aide aux prisonniers d’opinion, a fait état de libérations également samedi.

Algérie. Ouverture du procès Gourdel, l’otage français assassiné en 2014

  Algérie. Ouverture du procès Gourdel, l’otage français assassiné en 2014 En 2014, Hervé Gourdel, un guide de haute montagne, avait été enlevé et assassiné par des djihadistes en Algérie. Six ans après, le procès s’ouvre à Alger. Le procès des accusés de l’assassinat du Français Hervé Gourdel, un guide de haute montagne enlevé et décapité par des djihadistes en Algérie en 2014, s’est ouvert jeudi matin à Alger, six ans après les faits.Après un report au début du mois, le procès se déroule devant le tribunal de première instance de Dar El Beïda, dans la banlieue d’Alger, en présence de la famille de la victime, notamment de sa compagne. Il devrait durer une journée.

Au moins 35 détenus d ’ opinion ont été libérés ces dernières 24 h en Algérie après une mesure de grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi le Comité national de libération des détenus (CNLD). Les libérations de prisonniers , dont des militants connus du Hirak, ont eu lieu dans plusieurs régions, à la veille du 2e anniversaire de ce soulèvement populaire, le 22 février.

Les libérations de prisonniers , dont des militants connus du Hirak, ont eu lieu dans plusieurs régions, à la veille du 2e anniversaire de ce soulèvement populaire, le 22 février. Le président Abdelmadjid Tebboune a décrété jeudi une série de mesures pour répondre à la crise politique qui ébranle l’ Algérie , dont la libération d’une soixantaine de détenus d ’ opinion , un geste d’apaisement adressé au mouvement de protestation populaire. Selon les derniers chiffres du CNLD avant ces libérations, quelque 70 personnes étaient détenues en lien avec le Hirak et/ou les libertés individuelles.

« Mon combat va se poursuivre »

Les libérations de prisonniers, dont des militants connus du Hirak, ont eu lieu dans plusieurs régions, à la veille du 2e anniversaire de ce soulèvement populaire, le 22 février.

Le président Abdelmadjid Tebboune a décrété jeudi une série de mesures pour répondre à la crise politique qui ébranle l’Algérie, dont la libération d’une soixantaine de détenus d’opinion, un geste d’apaisement adressé au mouvement de protestation populaire.

Selon les derniers chiffres du CNLD avant ces libérations, quelque 70 personnes étaient détenues en lien avec le Hirak et/ou les libertés individuelles.

Parmi les personnes libérées vendredi, figurent l’opposant Rachid Nekkaz et le journaliste Khaled Drareni, devenu un symbole du combat pour la liberté de la presse. « Mon combat (pour la liberté de la presse) va se poursuivre », a-t-il affirmé à la chaîne francophone TV5, dont il est le correspondant en Algérie.

Algérie libère les premiers militants après les grâces présidentielles

 Algérie libère les premiers militants après les grâces présidentielles Algérie a libéré vendredi une dizaine de militants du mouvement de protestation "Hirak" de prison, le premier lot libéré grâce aux grâces présidentielles accordées avant le deuxième anniversaire d'un soulèvement populaire.

(Belga) Au moins 35 détenus d ' opinion ont été libérés ces dernières 24 heures en Algérie après une mesure de grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi le Comité national de libération des détenus (CNLD). Vendredi soir, le ministère de la Justice avait annoncé l'élargissement de 33 personnes poursuivies pour des "actes liés à l'utilisation des réseaux sociaux", ajoutant que des Les libérations de prisonniers , dont des militants connus du Hirak, ont eu lieu dans plusieurs régions, à la veille du deuxième anniversaire de ce soulèvement populaire, le 22 février.

Au moins 35 détenus d ' opinion ont été libérés ces dernières 24 heures en Algérie après une mesure de grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi le Comité national de libération des détenus (CNLD). Vendredi soir, le ministère de la Justice avait annoncé l'élargissement de 33 personnes poursuivies pour des "actes liés à l'utilisation des réseaux sociaux", ajoutant que des procédures étaient en cours pour d'autres détenus. Le CNLD, une association qui vient en aide aux prisonniers d ' opinion , a fait état de libérations également samedi.

Des appels à manifester lundi

L’Union européenne a salué « l’excellente nouvelle de la libération d’un grand nombre de détenus par grâce présidentielle en Algérie ». « Une décision qui reconnaît l’importance de la liberté d’expression et du pluralisme dans le processus démocratique ».

Après plusieurs rassemblements en province cette semaine, des appels à manifester lundi dans tout le pays, notamment à Alger, pour l’anniversaire du Hirak, circulent sur les réseaux sociaux.

Le Hirak a dû suspendre en mars ses manifestations hebdomadaires en raison de l’épidémie de coronavirus.

Haïti: 25 morts dans une évasion de prison, encore 200 prisonniers recherchés .
Le bilan de l’évasion massive qui a eu lieu ce jeudi 25 février en banlieue de la capitale haïtienne est considérable : plus de 200 détenus sont encore recherchés et 25 personnes ont été tuées lors de cet incident. Parmi elles figure un chef de gang notoire, abattu lors d’un contrôle de police au lendemain de son évasion. Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Le Baron Vingt-quatre heures après l’évasion massive qui s’est déroulée jeudi à la prison de Croix des Bouquets, les autorités haïtiennes ont donné un premier bilan chiffré. Selon Frantz Exantus, le secrétaire d’État à la Communication, plus de 400 prisonniers se sont évadés.

usr: 3
C'est intéressant!