•   
  •   

Monde Congo-B: coup d’envoi des travaux de construction de la deuxième raffinerie du pays

03:16  22 février  2021
03:16  22 février  2021 Source:   rfi.fr

déconcertés par la décision d'arrêter la construction lors du verrouillage

 déconcertés par la décision d'arrêter la construction lors du verrouillage Les constructeurs de l'époque victorienne Les constructeurs victoriens n'ont jamais été confrontés à des restrictions plus sévères que le dernier verrouillage de l'État de cinq jours, les restrictions arrêtant les travaux de reconstruction sur les propriétés touchées par le feu. Le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a déclaré que le verrouillage de la couverture à l'échelle de l'État est un "disjoncteur" pour un cluster en pleine croissance dans le nord de Melbourne.

La première raffinerie du Congo, la Congolaise de raffinage (Coraf), opérationnelle depuis presque 40 ans ne fonctionne plus à plein régime. (image d'illustration) © AFP - ISSOUF SANOGO La première raffinerie du Congo, la Congolaise de raffinage (Coraf), opérationnelle depuis presque 40 ans ne fonctionne plus à plein régime. (image d'illustration)

Le Congo sera doté en 2023 d’une nouvelle raffinerie du brut d'une capacité de 2,5 millions de tonnes par an, financée par le groupe chinois Beijing fortune Dingheng investment Co Ltd. Le coup d’envoi des travaux a été donné dimanche 21 février 2021 près de Pointe-Noire, par le président Denis Sassou-Nguesso visiblement en précampagne électorale.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

A Fouta sur la route de la frontière avec l’enclave du Cabinda, la Raffinerie atlantique pétrochimie sera construite sur 240 hectares. Ce projet est structuré par une convention d’investissement conclue en 2020 entre le gouvernement congolais et le groupe chinois.

Le gel profond aux États-Unis ferme les raffineries de pétrole du Texas, perturbe les pipelines

 Le gel profond aux États-Unis ferme les raffineries de pétrole du Texas, perturbe les pipelines Un gel profond à travers le Texas aux États-Unis au cours du week-end a fait des ravages sur l'industrie de l'énergie dans le plus grand État américain producteur de brut, fermant les raffineries de pétrole et imposant des restrictions au gaz naturel exploitants de pipelines. La vague de froid a incité l'exploitant du réseau électrique de l'État à imposer des coupures de courant tournantes, tandis que le président Joe Biden a déclaré une urgence lundi, débloquant l'aide fédérale au Texas.

Le montant du contrat est de 600 millions de dollars (300 milliards de francs CFA), d’après une source parlementaire qui n’a donné aucune indication sur la contrepartie.

« La raffinerie produira de l’essence automobile et d’aviation, du gaz de pétrole liquéfié, du gazole, des lubrifiants, du bitume et du pétrole lampant », a expliqué le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya

« C’est une raffinerie modulable avec une capacité de traitement nominale de 2,5 millions de tonnes par an. Cette capacité pourrait être augmentée en cas de besoin », selon la société chinoise

La première raffinerie du Congo, la Congolaise de raffinage (Coraf), opérationnelle depuis presque 40 ans ne fonctionne plus à plein régime, donc incapable de satisfaire les besoins du pays estimés à 1,2 million de tonnes par an.

Le Congo, l’Afghanistan et le Soudan du Sud au bord de la famine, alertent la Croix rouge et Oxfam .
Plusieurs associations, dont la Croix-Rouge, Oxfam et Save the children, jugent que la crise du Covid-19 pourrait bien se doubler d'une crise humanitaire et de d'une famine dans de nombreux pays en développement ! La crise du Covid-19, qui a déjà fait 2,5 millions de morts, risque d'affamer les pays pauvres, alertent plusieurs associations britanniques spécialisées dans l'aide internationale. Elles ont mis en garde lundi contre le risque d'une augmentation de la famine et de la crise humanitaire dans certains pays fragiles en raison de la pandémie.

usr: 4
C'est intéressant!