•   
  •   

Monde Liban: polémique après la vaccination de députés au Parlement en violation de la procédure

03:05  24 février  2021
03:05  24 février  2021 Source:   rfi.fr

Covid-19 : des députés vaccinés hors du circuit officiel, l'aide au Liban menacée

  Covid-19 : des députés vaccinés hors du circuit officiel, l'aide au Liban menacée La vaccination contre le Covid-19 de députés en dehors du circuit officiel suscite une forte indignation au Liban. La Banque mondiale est allée jusqu'à menacer de suspendre son financement de la campagne en raison de cette "violation". La polémique enfle au Liban après la vaccination en dehors du circuit officiel de membres du Parlement. La Banque mondiale menace de suspendre son financement de la campagne en raison de cette "violation". SeizeLa polémique enfle au Liban après la vaccination en dehors du circuit officiel de membres du Parlement. La Banque mondiale menace de suspendre son financement de la campagne en raison de cette "violation".

La campagne de vaccination , au Liban , n'en est qu'au tout début de sa deuxième semaine, et la voilà déjà entachée par une polémique concernant la vaccination de députés . Grave polémique puisque la Banque mondiale, principal bailleur de fonds pour l'achat de doses de vaccins dans un Liban Selon l'agence al-Markazia, 17 députés et 23 fonctionnaires de plus de 75 ans ayant des maladies chroniques ont été vaccinés mardi. Al-Jadeed évoque pour sa part 16 députés . L'agence précise que Nabih Berry, le chef du parlement , aurait refusé de se faire vacciner, souhaitant respecter l'ordre des

Plus de 11 000 doses de vaccin contre la fièvre hémorragique Ebola sont arrivées lundi soir 22 février par avion en Guinée pour commencer mardi la vaccination après la réapparition de la maladie dans ce pays d’Afrique de l ’Ouest, a constaté un correspondant de l ’AFP. Les 11 300 doses de vaccin Merck fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) devaient initialement atterrir dimanche, mais l’avion en provenance de Genève a été empêché de se poser par d’épais nuages saisonniers de poussière et a été La vaccination est prévue à partir de mardi à Conakry et en Guinée forestière.

Au Liban, l’administration du vaccin anti-Covid à une quinzaine de députés en violation du processus de vaccination a provoqué la colère de la population. © THOMAS KIENZLE AFP/File Au Liban, l’administration du vaccin anti-Covid à une quinzaine de députés en violation du processus de vaccination a provoqué la colère de la population.

Au Liban, l’administration du vaccin anti-Covid à une quinzaine de députés, en violation du processus de vaccination, a provoqué la colère de la population et une vive polémique impliquant la Banque mondiale qui a financé l’achat des doses.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Des milliers de Libanais se sont déchainés sur les réseaux sociaux contre la classe politique, l’accusant de corruption et de favoritisme après la vaccination ce mardi au Parlement de 16 députés et de cinq hauts fonctionnaires de la Chambre.

Liban lance les vaccinations contre Covid

 Liban lance les vaccinations contre Covid Liban a donné dimanche sa première dose de vaccin Covid-19 à un médecin, alors qu'il a lancé une campagne de vaccination qui, espère-t-il, maintiendra la pandémie en échec dans un contexte de crise économique croissante.

La vaccination est souvent au coeur de vifs débats. Quels sont les points qui font polémique ? Des polémiques perdurent alors que les études montrent que les risques liés à l'utilisation des vaccins sont infimes à côté de la protection qu'ils assurent. Quels sont les points qui font polémique ?

Tout simplement parce que cela donne l'impression que seuls «les gros» seront ponctionnés. Or c'est une aberration totale. Imaginez le type qui vend son appartement 200 000 euros pour en racheter un autre, et qu'au même moment sa banque a de sérieuses difficultés. On pourra lui ponctionner de l 'argent alors qu'il n'est pas forcément très riche. Il s'agit de ne pas inquiéter les catégories qui votent pour ceux qui ont pris cette mesure. Les effets de levier des banques sont tels que les pertes peuvent dépasser largement les fonds propres de la banque et ses actifs.

Le président de la campagne nationale de vaccination a dénoncé une « faute grave » et une « violation » de la stratégie mise en place pour administrer le vaccin. Il a annoncé son intention de démissionner avant de se rétracter quelques heures plus tard.

Le secrétaire général du Parlement a précisé que les députés, âgés de plus de 70, avaient été vaccinés « selon la procédure », assurant que leur tour était venu. Mais ces propos n’ont pas convaincu l’opinion publique, les médias ni même la Banque mondiale, qui a financé l’achat des vaccins.

Le directeur de l’institution internationale pour le Moyen-Orient a affirmé sur Twitter que les modalités d'inoculation de ces députés « ne respectaient pas le plan national décidé en accord avec la Banque mondiale ». Il a évoqué des « violations des conditions établies afin d'assurer une vaccination juste et équitable » et rappelé que « tout le monde doit attendre son tour ».

disent que des gangs existent au sein du département du shérif de Los Angeles .
Les députés Une enquête de CBS News a révélé des allégations de gangs existant au sein du département du shérif du comté de Los Angeles, peut-être depuis des décennies. Les députés actuels de la station East Los Angeles disent que l'existence de gangs au sein des forces de l'ordre a été un problème dans la région. © Crédit: CBSNews 1614256659469.png Les députés, qui ne veulent pas être identifiés par peur de représailles, affirment que les plus répandus sont appelés les Banditos - composés princ

usr: 1
C'est intéressant!