•   
  •   

Monde L’Irak s’apprête à recevoir le pape François entre Covid, roquettes et manifestations

19:07  02 mars  2021
19:07  02 mars  2021 Source:   ouest-france.fr

A la découverte du patrimoine irakien dans les traces du pape François

  A la découverte du patrimoine irakien dans les traces du pape François Le pape François a vu les choses en grand avec un programme fourni pour sa visite historique en Irak à partir de vendredi. Au menu notamment des sites parmi les plus emblématiques du pays. L'AFP vous propose une visite guidée. Bagdad, la forteresse © Fournis par GEO Cathédrale Notre-Dame du Perpétuel secours à Bagdad WIKIMEDIA COMMONSVendredi, le pape prononcera un discours en la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel secours dans le quartier central de Karrada à Bagdad.

Une fresque représentant le pape François à Bagdad, la capitale irakienne, le 1er mars 2021. © SABAH ARAR/AFP Une fresque représentant le pape François à Bagdad, la capitale irakienne, le 1er mars 2021.

Pour son premier déplacement à l’étranger depuis le début de la pandémie, le pape François se rendra en Irak pour trois jours, vendredi 5 mars. En raison du contexte sanitaire, le souverain pontife sera privé de bains de foule. Mais il doit s’adresser au monde entier depuis la ville de Mossoul.

Deuxième vague de Covid-19, nouveau confinement, tirs de roquettes et infrastructures en ruines. En Irak, la visite du pape est un évènement historique mais elle est aussi un casse-tête logistique.

« Nous sommes ravis de la venue du pape François mais elle arrive à un moment assez compliqué », avoue sans détour un des officiels chargés de l’organisation au sein de la présidence irakienne.

Irak: un Américain meurt lors d'une attaque deux jours avant l'arrivée du pape

  Irak: un Américain meurt lors d'une attaque deux jours avant l'arrivée du pape Dix roquettes ont touché mercredi une base abritant des soldats américains en Irak, provoquant la mort d'un sous-traitant civil américain, deux jours avant une visite historique du pape François dans le pays. Cette nouvelle attaque, précédée de plusieurs avec le même mode opératoire ces dernières semaines, vient rappeler à quel point la première visite d'un souverain pontife en Irak est un casse-tête logistique. "Je me rendrai en Irak", a malgréCette nouvelle attaque, précédée de plusieurs avec le même mode opératoire ces dernières semaines, vient rappeler à quel point la première visite d'un souverain pontife en Irak est un casse-tête logistique.

Ce « moment assez compliqué » a débuté il y a quelques semaines avec un nouveau pic d’infections au coronavirus, 4 000 cas quotidiens contre quelques centaines auparavant. Et, parmi les nouveaux malades, figure… L’ambassadeur du Vatican à Bagdad Mitja Leskovar.

Cette augmentation fait craindre que les messes ne deviennent d’immenses foyers de contamination.

Le pape privé de bains de foule

Le pape, comme les dizaines de journalistes et de responsables ecclésiastiques dans son avion, a été vacciné. Mais les premières doses de vaccins, 50 000 seulement, ne sont arrivées en Irak que mardi 2 mars. Quelques médecins ont aussitôt reçu la première dose du vaccin.

Si la distanciation physique, les quatorzaines et le port du masque sont des options que les Irakiens dédaignent depuis des mois, les organisateurs de la visite papale ont fortement limité le nombre de places pour les messes.

"Que se taisent les armes !", lance le pape depuis l'Irak

  "Que se taisent les armes !", a lancé le pape François au début de la première visite papale de l'histoire de l'Irak ravagé par les guerres et désormais confronté à la pandémie, saluant des chrétiens "restés" malgré tout. View on euronews © Photo : Andrew Medichini (Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.) Le pape accueilli par le président irakien Barham Saleh au palais présidentiel à Bagdad le 5 mars 2021.

Le stade d’Erbil (20 000 places) ne devrait accueillir qu’environ 4 000 fidèles pour la messe dominicale, selon des sources sur place.

Et le pape sera privé des bains de foule qu’il affectionne habituellement.

Pour parer au pire, un confinement national sera décrété durant toute la visite papale, du vendredi 5 au lundi 8 mars, et « les forces de sécurité seront déployées pour sécuriser les routes », explique le vice-ministre des Affaires étrangères, Nizar Kheirallah.

Violences, djihadistes

À Bagdad, la deuxième capitale la plus peuplée du monde arabe avec environ 10 millions d’habitants, l’effervescence est tout de même palpable.

On polit les cloches des églises, on décroche les affiches de politiciens pour les remplacer par des messages de bienvenue au souverain pontife, le premier de l’histoire à visiter l’Irak, pays musulman à majorité chiite.

« On a voulu régler quelques petites choses pour que notre ville historique, un symbole pour toute l’humanité, puisse accueillir le pape », assure à l’AFP le maire de Bagdad, Alaa Maan.

Fact Check: Le pape François était-il autrefois un videur de boîte de nuit?

 Fact Check: Le pape François était-il autrefois un videur de boîte de nuit? Le pape François a quitté la Cité du Vatican et est arrivé vendredi en Irak pour un pèlerinage de trois jours, marquant sa première visite dans le pays du Moyen-Orient. © Vincenzo PINTO / Getty Images Le Pape François est accueilli par des sympathisants au Vatican le 9 septembre 2020. "Je viens en pénitent, demandant pardon au Ciel et à nos frères pour tant de destructions et de cruauté; un pèlerin de paix , au nom du Christ, Prince de la Paix.

Mais l’allégresse générale et les préparatifs ont du mal à faire oublier un contexte explosif et un voyage aux ambitions débordantes.

En trois jours, le pape argentin a prévu de parcourir plus de 1 445 kilomètres par les airs, ce qui signifie concrètement, dans un pays comme l’Irak, que son hélicoptère ou son avion survolera parfois des zones où se terrent encore des djihadistes du groupe État islamique (EI).

Il sera notamment à Bagdad et Erbil (nord), deux villes où des roquettes ont visé tout récemment des intérêts américains.

De quoi préoccuper policiers et soldats accompagnant le pape.

Papamobile ou pas ?

Quant à la célèbre « papamobile », la voiture semi-ouverte dans laquelle le pape peut prendre des bains de foule derrière des vitres blindées, a priori, elle ne sera pas du voyage.

Les autorités irakiennes prévoient malgré tout l’hypothèse et les habitants du Sud, rural et tribal, qui manifestent régulièrement pour réclamer de meilleures infrastructures, vont même bénéficier d’aménagements inespérés grâce à la venue du pape.

Dans la province de Zi Qar, où le pape visitera samedi l’antique Ur, des routes se construisent, asphaltées et peintes… comme aucune autre dans cette région ! Des pontons de bois, des tentures pour protéger du soleil, des parcours guidés ont même été installés sur le site.

Irak : le Pape François a rencontré le grand ayatollah Ali Sistani

  Irak : le Pape François a rencontré le grand ayatollah Ali Sistani Irak : le Pape François a rencontré le grand ayatollah Ali Sistani , plus grande autorité religieuse pour la plupart des musulmans chiites d’Irak et du monde. Il s’agissait d’une rencontre à huis clos. Elle a eu lieu dans la ville sainte chiite de Najaf à l’occasion de la visite de François en Irak, qui a rencontré vendredi le clergé catholique local.Le souverain pontife argentin tend ainsi la main à l’islam chiite après avoir signé, il y a deux ans, un document sur « la fraternité humaine » avec une grande institution de l’islam sunnite, l’autre branche majeure de l’islam.

C’est dans cette même province de Zi Qar que les habitants, fer de lance de la « révolution d’octobre » contre le pouvoir en 2019, ont repris leurs manifestations ces dernières semaines. Bilan de la semaine écoulée : six manifestants tués et une colère populaire à son comble avant la venue du pape, qui a condamné par le passé la répression de la révolte.

Après Ur, le pape s’adressera au monde entier de Mossoul, symbole des atrocités de l’EI de 2014 à 2017, et ira à Qaraqoch, ville chrétienne située plus au sud, où des religieuses perchées sur des toits d’églises repeignent des croix tout juste rénovées.

Durant sa visite, gardes du corps et prêtres ne lâcheront pas d’une semelle le pape, handicapé en outre par une sciatique.

« Le Vatican vient de nous annoncer que le pape ne peut pas faire plus de dix pas. On ne sait plus trop quoi faire », avoue le responsable de la présidence irakienne.

Mais le jeu en vaut la chandelle. « Quel officiel étranger pourra désormais refuser de venir en Irak si le pape l’a fait ? »

«L'Irak restera toujours avec moi», lance le pape François en achevant sa visite de trois jours .
La visite du pape en Irak s'est achevée ce dimanche. Dernier temps fort : une messe célébrée devant des milliers de fidèles dans le nord du pays en proie aux exactions des jihadistes. Des exactions que subissent directement les chrétiens d'Irak. Avec notre envoyé spécial à Bagdad, Arthur Herlin

usr: 0
C'est intéressant!