•   
  •   

Monde La famine pourrait devenir une "réalité" au Yémen, selon l'ONU

23:30  02 mars  2021
23:30  02 mars  2021 Source:   lepoint.fr

Les rebelles yéménites revendiquent des frappes saoudiennes, menacent de nouvelles attaques

 Les rebelles yéménites revendiquent des frappes saoudiennes, menacent de nouvelles attaques Les rebelles houthis du Yémen soutenus par l'Iran ont revendiqué dimanche les tentatives de frappes qui ont visé l'Arabie saoudite voisine pendant la nuit et menacé de nouvelles attaques, alors que les combats dans la guerre civile acharnée s'intensifient.

Le Yémen importe 90% de sa nourriture. En raison du blocus, les prix des denrées alimentaires et des carburants augmentent et la pénurie atteint un niveau de crise. L’UNICEF estime que plus de 460 000 enfants au Yémen souffrent de malnutrition sévère et que 3,3 millions d’enfants et de femmes qui attendent un bébé ou qui allaitent souffrent de malnutrition aiguë. Sous l’administration Obama cela s’est traduit par des ventes massives d’armes, à hauteur de 115 milliards de dollars ». La situation est critique et tous les États membres de l ’ ONU doivent exiger la fin du blocus et des attaques aériennes

Quelque 12 millions de Yéménites pourraient se trouver au bord de la famine au cours des prochains mois, contre plus de 8 actuellement, si la situation économique et sécuritaire ne s’améliore pas, a alerté mardi l ’ ONU . « Le Yémen fait face à la plus grande crise alimentaire mondiale du moment, avec plus de 18 millions de personnes qui ne savent pas d’où va venir leur prochain repas. Plus de 8 millions d’entre eux sont considérés à la limite de la famine », a déclaré un porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Hervé Verhoosel.

  La famine pourrait devenir une © Fournis par Le Point

La famine pourrait devenir une "réalité" au Yémen en 2021, a averti mardi l'ONU au lendemain d'une conférence de donateurs qui a réuni à peine la moitié des fonds nécessaires pour prévenir un désastre humanitaire dans ce pays ravagé par la guerre.

L'objectif de l'ONU était de lever 3,85 milliards de dollars mais seulement 1,7 milliard ont été promis par une centaine de gouvernements et des donateurs particuliers.

En guerre depuis 2014, le Yémen n'est qu'à "un pas" d'une famine majeure, a déclaré à l'AFP le chef du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner.

La guerre transforme le Yémen en un État brisé, irréparable: UN

 La guerre transforme le Yémen en un État brisé, irréparable: UN La guerre au Yémen transforme le pays appauvri en un "État non viable" qui sera presque irréparable, a averti un haut responsable de l'ONU avant une conférence de donateurs visant à éviter un famine.

Entre Les Nappes De Pétrole Yéménite Convoité, Le Projet Neom Et Le Grand Israël, Le Peuple Yéménite Pris En Étau Des Rapaces Oligarchiques Et De L'

meurtrier provoquait une famine épouvantable. Après des années de soutien américain au dictateur Ali Adullah Saleh, la guerre civile dévaste le Yémen depuis 2014. Son voisin, l’Arabie saoudite, lui-même une des plus cruelles dictatures de la région et un solide allié américain, est devenu nerveux en L’attaque contre le Yémen empêche à la fois les Yéménites et les Somaliens en fuite d’échapper à la pire des quatre crises qui se développent actuellement et qui, toutes ensembles, aboutiront à la pire crise humanitaire de l’histoire des Nations Unies selon l ’ ONU . Depuis la publication de cet article

"La perspective de voir encore plus de Yéménites souffrir de faim vient juste d'augmenter de manière exponentielle", a-t-il ajouté.

Un "point critique" pourrait être atteint dans les "prochaines semaines". "C'est pourquoi nous sommes si inquiets (...) une famine majeure pourrait vraiment devenir une réalité en 2021."

Sonnette d'alarme

Le conflit, qui oppose les rebelles Houthis soutenus politiquement par l'Iran aux forces loyalistes appuyées par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, a fait des dizaines de milliers de morts selon des ONG et entraîné la pire crise humanitaire actuelle au monde, selon l'ONU.

Les combats se poursuivent, avec depuis le 8 février une nouvelle offensive des insurgés sur Marib, dernier bastion loyaliste du Nord, qui a entraîné la fuite de centaines de familles.

Le Congo, l’Afghanistan et le Soudan du Sud au bord de la famine, alertent la Croix rouge et Oxfam

  Le Congo, l’Afghanistan et le Soudan du Sud au bord de la famine, alertent la Croix rouge et Oxfam Plusieurs associations, dont la Croix-Rouge, Oxfam et Save the children, jugent que la crise du Covid-19 pourrait bien se doubler d'une crise humanitaire et de d'une famine dans de nombreux pays en développement ! La crise du Covid-19, qui a déjà fait 2,5 millions de morts, risque d'affamer les pays pauvres, alertent plusieurs associations britanniques spécialisées dans l'aide internationale. Elles ont mis en garde lundi contre le risque d'une augmentation de la famine et de la crise humanitaire dans certains pays fragiles en raison de la pandémie.

Yemen : une situation humanitaire de plus en plus précaire. Le Yémen a été dévasté par un conflit qui s'est intensifié en 2015, lorsqu'une coalition dirigée par les Saoudiens est intervenue pour combattre le mouvement rebelle Houthi. Ce mouvement avait pris le contrôle d'une grande partie de l'ouest du pays et forcé le président Abdrabbuh Mansour Hadi à s'exiler. Au moins 6.660 civils ont été tués et 10.560 blessés pendant la guerre, selon l ' ONU . Les combats et le blocus partiel de la coalition ont également poussé 22 millions de personnes dans une situation critique avec pour seule solution de survie l'aide

grande famine encore au Yémen , c'est ça la réalité . Ça dépend maintenant de la vitesse à laquelle les donateurs vont transférer l'argent qu'ils ont promis et des engagements futurs qu'ils pourraient prendre. La moitié des besoins humanitaires sert au Programme alimentaire mondial. Et à lui seul, le PAM a C'est le cas, surtout, des pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite, à la tête de la coalition internationale contre les rebelles houthis. En septembre 2020, l ' ONU a révélé que l'aide essentielle avait été supprimée dans 300 centres de santé du Yémen en raison du manque de financement, et que plus

Pour un habitant de la capitale Sanaa, contrôlée par les rebelles, seule la fin de la guerre pourrait sauver le pays. "Tous les Yéménites souhaitent la fin de la guerre, le plus vite possible, pour que nous n'ayons plus besoin d'aucune aide", dit-il à l'AFP.

Des millions de Yéménites sont au bord de la famine et les ONG n'ont cessé de tirer la sonnette d'alarme. Plus des deux tiers de la population, soit environ 20 millions de personnes, dépendent de l'aide humanitaire, déjà réduite en 2020 face à la pandémie de Covid-19

Selon les derniers chiffres de l'ONU, plus de la moitié de la population sera confrontée à la faim cette année et près de 50.000 sont dans des conditions proches de la famine.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a averti que 400.000 enfants de moins de cinq ans pourraient mourir de malnutrition aiguë en 2021 faute de traitement urgent.

"Question de vie ou de mort"

Selon M. Steiner, les "conséquences immédiates" de la baisse de l'aide seront dévastatrices. "Les agences de l'ONU et les ONG internationales doivent réduire leur soutien au Yémen au pire moment de la crise."

Famine au Yémen : moins de la moitié des dons espérés par l'ONU ont été récoltés

  Famine au Yémen : moins de la moitié des dons espérés par l'ONU ont été récoltés Au cours d’une réunion virtuelle, les Nations unies ont imploré sans succès lundi les donateurs internationaux. Moins de la moitié de l'aide espérée a été récoltée pour essayer d'empêcher la famine de s’ajouter aux souffrances des Yéménites. Antonio Guterres a déploré la baisse des dons qui équivaut, selon lui, à une "peine de mort". "Une peine de mort". C'est ainsi qu'Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU a qualifié, lundi 1er mars, la baisse des promesses de dons pour assurer une aide au Yémen, ce pays dévasté par la guerre.

La famine pourrait aussi survenir dans le nord-est du Nigeria, où les attaques de Boko Haram se poursuivent. De nombreuses familles n’ont pas pu cultiver leur lopin de terre en 2018 à cause du conflit. Près de 2 millions de personnes sont actuellement déplacées. Fews Net prévoit que la situation continue à se détériorer au Yémen , ce pays enlisé dans une guerre civile. La famine pourrait s’y installer si les installations portuaires sont endommagées, empêchant l’arrivée de nourriture, ou encore si les routes entre les ports et les villes sont coupées.

meurtrier provoquait une famine épouvantable. Après des années de soutien américain au dictateur Ali Adullah Saleh, la guerre civile dévaste le Yémen depuis 2014. Son voisin, l’Arabie saoudite, lui-même un des plus cruelles dictatures de la région et un solide allié américain, est devenu nerveux en 2015, et L’attaque contre le Yémen empêche à la fois les Yéménites et les Somaliens en fuite d’échapper à la pire des quatre crises qui se développent actuellement et qui, toutes ensembles, aboutiront à la pire crise humanitaire de l’histoire des Nations Unies selon l ’ ONU . Depuis la publication de cet article

"Les rations doivent être diminuées, des produits alimentaires ne pourront plus être fournis tandis que le matériel de santé et les médicaments de base ne pourront pour la plupart plus être importés."

"Avec les promesses de (lundi), nous avons peut-être gagné quelques mois supplémentaires mais la perspective d'une réduction drastique de l'approvisionnement en nourriture est imminente", se désole M. Steiner. "C'est une question de vie ou de mort pour beaucoup de Yéménites."

Dans ce pays, déjà le plus pauvre de la péninsule arabique avant la guerre, écoles, usines, hôpitaux et entreprises ont été détruits ou fermés. Un quart de la population active est au chômage et ne peut subvenir aux besoins de son foyer.

Selon le PNUD, le Yémen fait face à la pire crise de développement dans le monde après avoir perdu plus de deux décennies de progrès.

"Il y a une génération toute entière de garçons et de filles qui grandissent actuellement sans la chose la plus élémentaire que nous puissions leur fournir au XXIe siècle, l'éducation", déplore M. Steiner.

02/03/2021 20:01:30 -          Dubaï (AFP) -          © 2021 AFP

Qu'est-ce qui se cache derrière la montée des attaques de tit-for-tat saoudien-houthi? .
Le mouvement Houthi du Yémen et l'Arabie saoudite se livrent depuis des années à des attaques tit-for-tat, les rebelles alignés sur l'Iran intensifiant les attaques de missiles et de drones au cours des dernières semaines. © Les organisations de secours préviennent depuis longtemps que les sanctions pourraient s'avérer catastrophiques pour les efforts visant à aider Starvin ...

usr: 11
C'est intéressant!