•   
  •   

Monde Pays-Bas : explosion près d’un centre de dépistage du Covid-19

13:13  03 mars  2021
13:13  03 mars  2021 Source:   lepoint.fr

En direct : la Moselle bientôt classée zone à haut risque par l’Allemagne

  En direct : la Moselle bientôt classée zone à haut risque par l’Allemagne Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.Novavax s’engage à mettre à disposition 1,1 milliard de doses de vaccin. L’entreprise de biotechnologie américaine s’est engagée à mettre à disposition du programme international de vaccination anti-Covid Covax 1,1 milliard de doses de son candidat vaccin, a indiqué vendredi l’Alliance du Vaccin (Gavi). Le dispositif Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20 % de la population de près de 200 pays et territoires participants.

Pays-Bas, Coronavirus, Couvre-feu, © Fournis par Le Point Pays-Bas, Coronavirus, Couvre-feu,

Une explosion a retenti ce mercredi 3 mars au matin aux Pays-Bas, dans la ville de Bovenkarspel, en Hollande-Septentrionale. La police néerlandaise a expliqué que l'explosif s'était déclenché près d'un centre de dépistage du Covid-19, précisant que l'incident n'avait fait aucun blessé. « Près du centre de dépistage du service local de santé publique à Bovenkarspel, un explosif s'est déclenché à 6 h 55. Des fenêtres ont été détruites, pas de blessé. La police enquête. Le périmètre a été bouclé », a affirmé la police dans un bref communiqué.

Les services de déminage ont été déployés sur place afin de déterminer si du matériel explosif s'y trouve toujours, selon la télévision publique NOS.

Une campagne de dépistage massif lancée à Saint-Etienne avec des tests salivaires

  Une campagne de dépistage massif lancée à Saint-Etienne avec des tests salivaires Présenté comme une première menée en France à grande échelle, ce dépistage prévoit un auto-test antigénique salivaire, complété par un deuxième prélèvement à l’entrée de l’orifice nasal. Mais sur certains sites, les candidats n’étaient pas nombreux ce lundi.Moins invasive, la nouvelle modalité de dépistage brevetée du laboratoire français BioSpeedia est censée lever les réticences de la population constatées lors de la précédente campagne menée en janvier, lorsque moins de 7 000 personnes s’étaient rendues dans les 14 centres ouverts durant une semaine dans la ville.

Un centre de dépistage incendié précédemment

En janvier dernier, lors de l'entrée en vigueur d'un couvre-feu pour lutter contre le Covid-19, un centre de dépistage avait été incendié dans le village d'Urk, dans la province proche du Flevoland.

Pendant plusieurs jours, les Pays-Bas avaient connu des émeutes, les plus importantes ayant eu lieu dans le pays depuis plusieurs décennies. Nombreux ont été les Néerlandais à afficher, parfois violemment, leurs oppositions aux mesures de restriction sanitaire, comme le couvre-feu.

La Chine a-t-elle rendu obligatoire le test Covid anal pour tous les voyageurs venant de l'étranger ? .
CORONAVIRUS - Ils ont été une source de discorde avec les États-Unis qui se sont plaints que leurs diplomates aient dû les subir, les tests anaux pour détecter le Covid vont-ils devenir obligatoires en Chine pour tous les voyageurs étrangers arrivant dans le pays? C’est ce que suggère un article du quotidien britannique The Times publié le 3 mars qui déclare que le dépistage anal pourrait être imposé à la plupart des visiteurs internationaux. Cette affirmation est en partie à nuancer.

usr: 0
C'est intéressant!