•   
  •   

Monde Barrage sur le Nil : des négociations reprennent à Kinshasa

10:25  05 avril  2021
10:25  05 avril  2021 Source:   msn.com

Mort sur le Nil : le scandale Armie Hammer pourrait nuire à la carrière du film

  Mort sur le Nil : le scandale Armie Hammer pourrait nuire à la carrière du film Repoussé à 5 reprises à cause de la pandémie de Covid-19, Mort sur le Nil de Kenneth Branagh est désormais annoncé au mois de février 2022. La cause de ce long report ? Le scandale lié aux accusations de viol dont Armie Hammer fait l'objet.Récemment renvoyé des tournages de Shotgun Stories, Billion Dollar Spy et de la série The Offer sur les coulisses du Parrain, suite aux accusations de viol dont il fait l'objet, le comédien Armie Hammer continue d'embarrasser Hollywood.

L'Ethiopie, l'Egypte et le Soudan ont repris dimanche 4 avril à Kinshasa leurs négociations autour du méga- barrage éthiopien sur le Nil bleu, une centrale hydro-électrique présentée comme vitale par Addis Abeba et perçue comme une menace par Le Caire et Khartoum. Le grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD) est une source de tensions entre les trois pays depuis la pose de la première pierre il y a tout juste dix ans en avril 2011. Le barrage est construit dans le nord-ouest de l'Ethiopie, près de la frontière avec le Soudan, sur le Nil bleu, un bras du fleuve qui fait la jonction

L'Ethiopie, l'Egypte et le Soudan ont repris dimanche à Kinshasa leurs négociations autour du méga- barrage éthiopien sur le Nil bleu, une centrale hydro-électrique présentée comme vitale par Addis Abeba et perçue comme une menace par Le Caire et Khartoum. La conférence doit se conclure ce lundi. Le GERD est une source de tensions entre les trois pays depuis la pose de la première pierre il y a tout juste dix ans en avril 2011. Il est construit sur le Nil bleu (un bras du fleuve qui fait jonction avec le Nil blanc à Khartoum), dans le nord-ouest de l'Ethiopie, près de la frontière

Une vue aérienne des niveaux d'eau du barrage de la Grande Renaissance éthiopienne à Guba, en Éthiopie, le 24 juillet 2020. © AFP (Archive) Une vue aérienne des niveaux d'eau du barrage de la Grande Renaissance éthiopienne à Guba, en Éthiopie, le 24 juillet 2020.

Des négociations "de la dernière chance" ont été entamées dimanche en République démocratique du Congo entre l'Éthiopie qui défend son barrage de la Renaissance du Nil, et l’Égypte et le Soudan, hostiles au projet.

L'Éthiopie, l'Égypte et le Soudan ont repris dimanche 4 avril à Kinshasa leurs négociations autour du méga-barrage éthiopien sur le Nil bleu. Ce projet de centrale hydro-électrique est présentée comme vitale par Addis Abeba et perçue comme une menace par Le Caire et Khartoum.

Ethiopie, Égypte et Soudan lancent des pourparlers de DRC

 Ethiopie, Égypte et Soudan lancent des pourparlers de DRC Une nouvelle série de négociations médiées par l'Union africaine entre l'Éthiopie, l'Égypte et le Soudan a commencé à résoudre un conflit d'une longue des années sur un barrage massif construit par Addis-Abeba sur le Bleu Nil, un affluent principal du Nil. © GERD a été une source de tension dans le bassin de la rivière du Nil depuis l'Éthiopie, car l'Éthiopie a cassé le terrain de ...

L'Ethiopie, l'Egypte et le Soudan ont repris dimanche à Kinshasa leurs négociations autour du méga- barrage éthiopien sur le Nil bleu, une centrale hydro-électrique présentée comme vitale par Addis Abeba et perçue comme une menace par Le Caire et Khartoum.Les ministres des Affaires étrangères et ( )

Kinshasa accueille, à partir de ce samedi 3 avril et ce, jusqu’à lundi, un nouveau round de négociations autour du chantier de construction du barrage de la Renaissance. Les ministres égyptien, éthio… Les ministres égyptien, éthiopien et soudanais des Affaires étrangères seront présents. L’Éthiopie construit sur le Nil , depuis 2011, le plus grand barrage d’Afrique. Le Soudan et surtout l’Égypte craignent un impact sur leurs réserves vitales en eau. Le président congolais Félix Tshisekedi a pris la présidence de l’Union africaine (UA) en février et va, à son tour, tenter de trouver

"Ces négociations représentent la dernière chance que les trois pays doivent saisir pour parvenir à un accord", a affirmé le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, dans des propos aux médias égyptiens.

Cet accord doit permettre de "remplir et faire fonctionner le barrage de la Renaissance dans les prochains mois et avant la prochaine saison des pluies", a-t-il ajouté.

"Chercher ensemble des solutions africaines aux problèmes africains"

"La réunion de Kinshasa se fixe comme objectif de déclencher une nouvelle dynamique", a déclaré l'hôte de la réunion, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, qui exerce aussi la présidence annuelle de l'Union africaine (UA) depuis février.

Appel à «Début frais» Alors que les discussions du barrage du Nil se lancent dans le Dr Congo

 Appel à «Début frais» Alors que les discussions du barrage du Nil se lancent dans le Dr Congo des ministres des Affaires étrangères d'Égypte, d'Éthiopie et du Soudan ont lancé des négociations à Kinshasa dimanche sur le barrage géant contesté de Addis-Abeba sur le Nil, a déclaré que les fonctionnaires ont déclaré. © - Le différend sur le barrage de la Renaissance Grand Ethiopian sur le Nil Bleue sur le Nil a été sur la décennie Le différend sur le barreau de la Renaissance Grand Ethiopian (GERD), construit à travers le Nil Bleue, a fait de la quai pendant environ une décennie.

Les négociations tri-partites pour aboutir à un accord sur la gestion du mégabarrage construit par Addis Abeba sur le Nil bleu, ont repris dimanche, a-t-on appris de source officielle éthiopienne. Samedi, l'Egypte et le Soudan avaient affiché leur «optimisme» sur l ’issue des négociations avec l'Ethiopie. La construction a débuté en 2011. Ces tractations entamées il y a plusieurs mois avaient été suspendues deux semaines à la suite de l’exigence d’Addis Abeba de lier la gestion du barrage à une renégociation sur le partage des eaux du Nil bleu. Addis Abeba estime que le Grand barrage de

Les négociations tri-partites pour aboutir à un accord sur la gestion du mégabarrage construit par Addis Abeba sur le Nil bleu, ont repris dimanche, a-t-on appris de source officielle éthiopienne. Samedi, l'Egypte et le Soudan avaient affiché leur «optimisme» sur l ’issue des négociations avec l'Ethiopie. La construction a débuté en 2011. Ces tractations entamées il y a plusieurs mois avaient été suspendues deux semaines à la suite de l’exigence d’Addis Abeba de lier la gestion du barrage à une renégociation sur le partage des eaux du Nil bleu. Addis Abeba estime que le Grand barrage de

"Je vous invite tous à prendre un nouveau départ, à ouvrir une ou plusieurs fenêtres d'espoir, à saisir toutes les opportunités, à rallumer le feu de l'espérance", a-t-il plaidé, saluant la volonté des participants de "chercher ensemble des solutions africaines aux problèmes africains".

L'ambassadeur des États-Unis, Mike Hammer, était également présent à l'ouverture des travaux de cette réunion qui doit prendre fin lundi.

Le plus grand barrage hydro-électrique d'Afrique

Le grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD) est une source de tensions entre les trois pays depuis la pose de la première pierre il y a tout juste dix ans en avril 2011.

Le barrage est construit dans le nord-ouest de l'Éthiopie, près de la frontière avec le Soudan, sur le Nil bleu, un bras du fleuve qui fait la jonction avec le Nil blanc, plus au nord à Karthoum avant de poursuivre son cours vers l'Égypte.

Nile Dam Parler à Kinshasa après le rédaction de Britannique Communiqué Steverback

 Nile Dam Parler à Kinshasa après le rédaction de Britannique Communiqué Steverback Les pourparlers en Égypte, l'Éthiopie et le Soudan sur le barrage contesté de Addis-Abeba sur le Nil ont été prolongés mardi après que Soudan s'est opposé aux termes d'un projet de communiqué, a déclaré un médiateur congolais.

Ces derniers mois, les négociations entre l'Éthiopie, le Soudan et l’Égypte concernant le partage des eaux du Nil étaient à l'arrêt, principalement à cause de l'instabilité au Soudan. Ce week-end, elles ont repris au Caire. Mais les positions restent très éloignées les unes des autres.Les trois pays n'ont L'arrivée d'Abiy Ahmed au pouvoir à Addis-Abeba avait pourtant fait naître un espoir de parvenir à un terrain d'entente concernant la mise en service du futur « Grand barrage de la renaissance éthiopienne ».La construction de l'édifice a débuté au printemps 2011. Les problèmes politiques et financiers ont

© David Lory Vidéographie sur les barrages et leur importance. VIDEOGRAPHIE. Le Soudan a menacé mardi de se retirer des discussions sur le barrage controversée sur le Nil après l'exigence d'Addis Abeba de lier la gestion du barrage à une renégociation sur le partage des eaux du Nil Bleu. Dans un communiqué, le ministre soudanais de l'Irrigation et de l'Eau, Yasser Abbas, a fait état d'une lettre reçue de son homologue éthiopien dans laquelle ce dernier propose que "l'accord en discussion doit se limiter au remplissage du barrage et tout accord concernant sa gestion doit être liée à la

Le GERD pourrait devenir le plus grand barrage hydro-électrique d'Afrique avec une capacité annoncée de près de 6 500 mégawatts.

L'urgence d'un accord

Addis Abeba a annoncé en octobre que la première phase des opérations de remplissage a été conclue en août 2020.

L'Éthiopie affirme que l'énergie hydroélectrique produite par le barrage sera vitale pour répondre aux besoins en énergie de ses 110 millions d'habitants.

L'Égypte, qui dépend du Nil pour environ 97 % de son irrigation et son eau potable, considère le barrage éthiopien comme une menace pour son approvisionnement en eau.

Le Soudan craint que ses propres barrages ne soient endommagés si l'Éthiopie procède au remplissage complet du GERD avant qu'un accord ne soit conclu.

Avec AFP

Egypt's El-Sisi avertit «toutes les options ouvertes» après les discussions du barrage échouant .
Le président égyptien Abdel Fattah El-Sisi a prévenu que "toutes les options sont ouvertes" après la dernière série de discussions entre son pays, le Soudan et l'Éthiopie sur un barrage géant Construit par ce dernier sur le Nil bleu s'est terminé sans progrès.

usr: 0
C'est intéressant!