•   
  •   

Monde A Dakar, Didier Raoult s’offre un accueil de star

14:25  06 avril  2021
14:25  06 avril  2021 Source:   challenges.fr

Sénégal : un hôte de marque nommé Raoult

  Sénégal : un hôte de marque nommé Raoult REPORTAGE. Natif du pays de la Teranga, le professeur Didier Raoult était récemment à Dakar. Un séjour aussi scientifique que personnel pour « un enfant du pays ».Lors d'une conférence qu'il a tenue le 31 mars à l'Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef), un pôle scientifique situé à Diamniadio, à 25 kilomètres de Dakar, le professeur Didier Raoult a redit sa « joie » et son « bonheur » d'être au Sénégal. Lui qui a conservé des « souvenirs attachants » de son pays natal et qui y entretient des liens étroits tant personnels que professionnels, avait dû différer son projet de déplacement de l'année 2020 en raison de la pandémie.

Professeur Didier Raoult © AFP Professeur Didier Raoult

En visite au Sénégal la semaine dernière, le professeur Didier Raoult a été accueilli comme une sommité internationale, loin du toho-bohu suscité en France par ses prises de position. Le chercheur a l'habitude de séjourner dans son pays natal tous les ans dans le cadre de ses travaux, mais il passait jusqu'à présent incognito.

Aucune controverse scientifique, ni polémique sur sa personnalité hétérodoxe. Au Sénégal, où il a séjourné du 26 au 31 mars, Didier Raoult a été accueilli comme une sommité internationale, presque en héros. Et pour cause : l’infectiologue est un fils du pays, où il naquit il y a 69 ans. Partie intégrante de l’Afrique occidentale française (AOF), le Sénégal était alors géré par le gouverneur Lucien Eugène Geay. De cette enfance passée dans le quartier du Plateau de Dakar, face à l’antenne de l’Institut Pasteur, dans les senteurs de lalo et de bougainvillées, sont nés un fort tropisme pour l’Afrique et, en corollaire, une appétence pour les maladies infectieuses et tropicales.

Des bénévoles sénégalais assurent une sépulture halal aux morts sans nom

  Des bénévoles sénégalais assurent une sépulture halal aux morts sans nom Mohamed Diop ne connaissait aucun des défunts enterrés ce jour-là. Je le fais en escomptant une récompense divine et ce n'est pas la première fois", dit Mohamed Diop, âgé d'une vingtaine d'années.Depuis neuf ans, les bénévoles de Jamiyatou Rahmati Wal Ihsani (JRWI, l'Association pour la perfection et la miséricorde, en arabe) se chargent de donner à des morts inconnus des obsèques conformes aux rites musulmans.

Retour au pays natal donc pour le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU), mais dans un contexte très particulier. Si Didier Raoult a pour habitude de séjourner au Sénégal tous les ans dans le cadre de ses travaux ou pour y suivre des chercheurs en devenir, il passait jusqu’à présent incognito. Sa notoriété se limitait à la communauté scientifique. L’apparition du Covid-19, fin 2019, couplée à son offre rapide de prophylaxie associant l’hydroxychloroquine et l’azithromycine ont changé la perspective, plaçant le lauréat 2010 du grand prix de l’Inserm sous le feu des projecteurs médiatiques.

L’hydroxychloroquine défendue bec et ongles au Sénégal

Alors que ce traitement n’a toujours pas fait la preuve de son efficacité dans les études randomisées, soulevant même une mise en garde de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il a été, en revanche, défendu bec et ongles par le Sénégal dès l’identification des premiers cas. Un recours massif encouragé par les plus hautes autorités dont le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), Moussa Seydi, qui ne passe pourtant pas pour un proche de l’infectiologue français.

L'opposition du Sénégal appelle à un nouveau rassemblement après les troubles meurtriers

 L'opposition du Sénégal appelle à un nouveau rassemblement après les troubles meurtriers L'opposition du Sénégal a appelé à un nouveau rassemblement dans la capitale Dakar samedi, jours après l'arrestation d'un rival au président, a suscité la pire agitation de la nation ouest africaine.

La prescription du professeur Raoult a-t-elle permis d’enrayer l’hécatombe annoncée par tous les prédicateurs du malheur africain massés sur l’autre rive de la Méditerranée ? Avec 39.000 cas positifs et 1.100 décès au 4 avril 2021, le "Pays de la Teranga" ("hospitalité" en wolof) peut, en tous cas, se targuer d’une faible morbidité bien que la seconde vague, à partir de décembre dernier, ne l’ait pas épargné.

Alors qu’un voyage prévu au Sénégal en 2020 a été annulé en raison de la pandémie, Didier Raoult a ainsi pu s’enquérir auprès de responsables, dont le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, et la directrice de la santé publique, Marie Khémesse Ngom Ndiaye, du dispositif installé dès les premiers signes. "La stratégie de décision a été raisonnable. Cela ne m’étonne pas", a-t-il expliqué aux médias locaux. "Les membre du comité scientifique sont dans leur rôle. Ils ne se substituent pas à la politique. Ceci a amené à ce que les choses se passent bien".

Daniel Balavoine : son mauvais pressentiment avant sa mort

  Daniel Balavoine : son mauvais pressentiment avant sa mort Daniel Balavoine est mort le 14 janvier 1986 lors du Paris - Dakar. D'après son ancien guitariste, le chanteur avait eu un mauvais pressentiment quelques jours seulement avant de s'envoler en direction de l'Afrique. Des confidences folles diffusées dans un documentaire sur Daniel Balavoine programmé ce 31 mars sur TMC. Le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine est mort lors de la 8e édition du Paris - Dakar. Le chanteur qui s'apprêtait à accueillir son deuxième enfant participait à la course en tant qu'ambassadeur de l'action humanitaire des Paris du Cœur.

Coopération soutenue entre l'IHU et les institutions sénégalaises

Depuis plusieurs années l’IHU mène une coopération soutenue dans le pays. Un partenariat est établi avec l’antenne locale de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) que dirige l’épidémiologiste Cheikh Sokhna, par ailleurs membre de l’IHU, et avec l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique de formation (Iressef) présidé par Souleymane Mboup. En 2012, l’IHU de Marseille a participé activement à l’installation du spectromètre de masse de l’Hôpital principal de Dakar (HPD), le premier de ce type en Afrique. Opération qui permet désormais un dépistage rapide de bactéries.

Tout en vantant le dispositif précoce de lutte anti-Covid (couvre-feu, port du masque obligatoire, contrôle aux frontières, fermetures des classes les après-midis…), Didier Raoult a mis sa visite à profit pour de nouvelles recherches. Avec Cheikh Sokhna, il a procédé à des prélèvements sur des singes dans la réserve de Bandia, à soixante-cinq kilomètres de la capitale. Depuis 2016, les deux hommes mutualisent leurs connaissances sur la circulation d’éléments pathogènes chez les primates.

Au terme de sa mission, Didier Raoult a été élevé par le président Macky Sall au grade de commandeur de l’Ordre national du Lion, la plus haute distinction du Sénégal, loin du toho-bohu suscité, en France, par ses prises de position qui lui valent notamment une poursuite de l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône pour "information erronée au public".

Par Frédéric Lejeal

Deuil national à Madagascar après la mort de l'ancien président Didier Ratsiraka .
Jour de deuil national à Madagascar. L'ancien président l'Amiral Didier Ratsiraka s'est éteint dimanche à l'âge de 84 ans à l'hôpital militaire d'Antananarivo. Ses proches indiquent qu'il a succombé à un arrêt cardiaque alors qu'il était hospitalisé depuis mardi pour un « contrôle de routine dû à une petite grippe ». Les hommages à cette figure emblématique de la vie politique malgache se sont succédé. Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia BezainDans un costume bleu, le visage grave, l'actuel chef de l'État, qui avait présenté ses condoléances dans la matinée sur sa page Facebook, est apparu en fin d'après-midi à la télévision na

usr: 4
C'est intéressant!