•   
  •   

Monde Covid-19 : nombreux morts au Brésil et en Europe

16:25  15 avril  2021
16:25  15 avril  2021 Source:   capital.fr

Brésil en crise Comme Covid-19 rage à travers le pays: le cahier de journaliste

 Brésil en crise Comme Covid-19 rage à travers le pays: le cahier de journaliste Graviersgotes au Brésil ne peut pas fonctionner assez rapidement. Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo Notre premier arrêt à Sao Paolo était le plus grand cimetière public de la ville où ils ont des sections spécifiques pour enterrer Covid-19 victimes . Porter des équipements de protection individuelle complets, ils pellent de 7h à 9 heures. Avec des funérailles alignées vers le dos, étirement bien dans la nuit.

Covid-19 : nombreux morts au Brésil et en Europe © Wikimedia Covid-19 : nombreux morts au Brésil et en Europe

Avec 3.459 nouveaux morts dans son dernier bilan quotidien, le Brésil est très endeuillé. Rapporté à la population, les pays les plus durement touchés sont toutefois européens. La République tchèque est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 264 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Hongrie (251), la Bosnie-Herzégovine (233), le Monténégro (224) et la Bulgarie (212).

La pandémie de Covid-19 continue à faire des ravages dans le Monde, notamment en Amérique latine et en Europe. Au niveau planétaire, on dénombre au moins 2.974.651 morts depuis fin décembre 2019, un chiffre probablement sous-estimé, pour plus de 138.213.350 cas d'infection officiellement diagnostiqués. Sur la journée de mercredi, 13.427 nouveaux décès et 776.939 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 3.459 nouveaux morts, l'Inde (1.038) et les États-Unis (859).

Brésil : avec une pandémie hors de contrôle, l’armée prend ses distances avec Jair Bolsonaro

  Brésil : avec une pandémie hors de contrôle, l’armée prend ses distances avec Jair Bolsonaro Avec l’élection de Jair Bolsonaro, l’armée brésilienne a reconquis les sphères du pouvoir. Elle détient des postes clés dans les ministères, les institutions et les entreprises publiques. Tout en défendant son influence sur la vie politique, elle ne semble plus aujourd’hui entretenir des liens indéfectibles avec le président brésilien. Car les répercussions de la gestion désastreuse de l’épidémie de Covid-19 dans le pays constituent une bombe à retardement qui peut la discréditer durablement. Avec 66 000 morts en mars, et 100 000 de plus attendus pour le seul mois d’avril, le Brésil connaît une véritable débâcle dans sa lutte contre la pandémie de Covid-19.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 564.405 décès pour 31.422.228 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Viennent ensuite le Brésil avec 361.884 morts et 13.673.507 cas, le Mexique avec 210.812 morts (2.291.246 cas), l'Inde avec 173.123 morts (14.074.564 cas), et le Royaume-Uni avec 127.161 morts (4.378.305 cas).

>> A lire aussi - Covid-19 : la production de Volkswagen suspendue au Brésil

Parmi les pays les plus durement touchés, la République tchèque est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 264 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Hongrie (251), la Bosnie-Herzégovine (233), le Monténégro (224) et la Bulgarie (212). L'Europe totalisait jeudi à 10H00 GMT 1.011.815 décès pour 47.181.750 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 846.330 décès (26.654.271 cas), les Etats-Unis et le Canada 587.835 décès (32.506.610 cas), l'Asie 290.431 décès (20.309.384 cas), le Moyen-Orient 120.490 décès (7.135.628 cas), l'Afrique 116.741 décès (4.384.944 cas), et l'Océanie 1.009 décès (40.768 cas).

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.

Le Covid repart en flèche en Amérique du Sud, alors que le variant brésilien balaie le continent .
Le variant P1, qualifié de « variant Bolsonaro » par Nicolas Maduro, s’est répandu hors du Brésil et est désormais majoritaire dans les pays voisins.Selon l’AFP, le Brésil est le pays qui compte le pire taux de mortalité des Amériques et de tout l’hémisphère sud. Mardi 20 avril, le pays de 213 millions d’habitants a encore recensé 3 481 morts en l’espace d’une seule journée. La journée record en termes de mortalité était le 6 avril, avec 4 211 morts.

usr: 0
C'est intéressant!