•   
  •   

Monde Chili: près de 5 800 tonnes de saumons morts asphyxiés à cause d'algues toxiques

12:30  17 avril  2021
12:30  17 avril  2021 Source:   msn.com

Votre prochain Superfood pourrait provenir d'un ressort volcanique

 Votre prochain Superfood pourrait provenir d'un ressort volcanique Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo Ils ne sont pas simplement jolies à regarder - les paysages stygiens sur le bord des ressorts volcaniques peuvent être la source du prochain grand superfood, Si certains scientifiques ont quelque chose à dire à ce sujet. Nouvelles recherches à l'Université de Wageningen aux Pays-Bas a identifié une sorte d'algues emballées de nutriments qui rend souvent sa maison autour des sources volcaniques chaudes, appelées Galdieria.

Le Chili , deuxième producteur mondial de saumon , peine à se remettre sur pied après une arrivée massive d ' algues le long de ses côtes, sans doute due aux conditions climatiques et qui a causé des ravages, détruisant 12 % de sa production annuelle. En quelques semaines, entre janvier et mars, 40 000 tonnes de saumon ont péri asphyxiés dans la région de Los Lagos (sud), sous l'effet d'une prolifération, un « bloom », de microalgues. Dans l'ensemble du pays, quelque 106 000 tonnes ont été dévastées.

La mort des coquillages fait suite à plusieurs épisodes alarmants au Chili , depuis des mois, avec la mort de milliers de saumons asphyxiés , puis de sardines et de mammifères échoués en masse. Ces derniers jours la « marée rouge », prolifération d ’ algues toxiques Alexandrium catenella, a conduit au décès L’industrie du saumon réfute ces accusations. Produisant 800 000 tonnes par an et générant 3, 5 milliards de dollars, cette industrie est puissante au Chili , deuxième producteur mondial après la Norvège, et d’ailleurs en partie sous capitaux norvégiens avec le géant Marine Harvest bien implanté.

Saumons morts sur une plage de Tolten au Chili. © AP - Felix Marquez Saumons morts sur une plage de Tolten au Chili.

Le Chili est le second producteur mondial de saumon, derrière la Norvège, et ce n'est pas la première fois que des algues nocives prolifèrent dans des zones d'aquaculture et tuent de grandes quantités de poissons élevés en captivité. Les ONG et scientifiques s'inquiètent des conséquences de ces épisodes sur la biodiversité locale.

Avec notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine

De grandes étendues brunes sur l'eau de plusieurs fjords. Voici à quoi ressemblent les épisodes de prolifération d'algues nocives observés dans le nord de la Patagonie chilienne depuis fin mars.

DIRECT. Covid-19 : 34 895 nouveaux cas et 30 671 malades soignés à l’hôpital ce dimanche

  DIRECT. Covid-19 : 34 895 nouveaux cas et 30 671 malades soignés à l’hôpital ce dimanche DIRECT. Covid-19 : 34 895 nouveaux cas et 30 671 malades soignés à l’hôpital ce dimancheLes événements de ce dimanche 11 avril en direct ⤵️

Nouvel épisode de mortalité massive de saumons au Chili , deuxième producteur mondial: quelque 4244 tonnes de poissons ont été victimes d ' algues tueuses dans 18 fermes du sud du pays, a rapporté jeudi 8 avril le Service national chilien de pêche et d'aquaculture (Sernapesca). Cette mortalité est la conséquence de la prolifération d'efflorescences algales nuisibles (HAB), un phénomène qui provoque une réduction de l'oxygène dans l'eau et donc la mort par asphyxie des saumons .

Le Chili , deuxième producteur mondial de saumon , peine à se remettre sur pied après une arrivée massive d ' algues le long de ses côtes, sans doute due aux conditions climatiques et qui a causé des ravages, détruisant 12 % de sa production annuelle. En quelques semaines, entre janvier et mars, 40 000 tonnes Provoquant la mort des poissons en consommant leur oxygène, elles auraient bénéficié principalement, selon les autorités chiliennes, du phénomène climatique El Niño, qui provoque un réchauffement des eaux de l'océan Pacifique. Signe que l'océan était perturbé, la côte chilienne a été

« On observe plus fréquemment qu'avant des épisodes de floraison d'algues nocives, à cause du changement climatique, nous explique Liesbeth van der Meer, directrice de l'ONG Oceana, qui milite pour la protection des milieux marins. Parmi les raisons, se trouvent des périodes de températures élevées, combinées à de faibles pluies, et des apports importants en nutriments, comme ceux de la salmoniculture, parmi d'autres activités. »

Oxygène réduite

Parmi les lieux concernés cette fois-ci, le fjord de Comau, qui abrite un rare récif corallien d'eau froide, proche de la surface.

Vreni Haussermann, biologiste à l'université San Sebastian, connait bien ce fjord et craint que ces algues toxiques affectent la biodiversité locale : « Les algues en question, après avoir proliféré, meurent et se décomposent dans l'eau, ce qui réduit fortement la quantité d'oxygène disponible. Cela peut avoir des conséquences néfastes pour la faune marine, et ils peuvent même en mourir. »

Pour elle, le seul facteur sur lequel le Chili peut agir aujourd'hui pour tenter d'éviter la prolifération d'algues nocives serait de mettre un terme aux élevages de saumons industriels dans ce fjord.

À lire aussi : Chili: le calvaire des petits pêcheurs

Covid-19 au Chili: colère face au manque d'aides de l'État .
Près de 8 habitants sur 10 sont strictement confinés depuis fin mars au Chili, à cause d'une grave seconde vague de Covid-19 sur son sol. Dans ce contexte, les habitants demandent davantage d'aides de la part de l'État face aux conséquences économiques de la crise sanitaire. Sous la pression populaire, et pour la troisième fois en un an, le Congrès a adopté ce vendredi 23 avril une réforme qui permettrait aux Chiliens de puiser dans leur épargne retraite individuelle et obligatoire. Mais le gouvernement tente de bloquer cette mesure et met ainsi en colère une bonne partie des habitants.

usr: 1
C'est intéressant!