•   
  •   

Monde Les ravages du nouveau coronavirus comparés à d'autres virus mortels

14:10  17 avril  2021
14:10  17 avril  2021 Source:   etxstudio.com

Covid-19: le Pérou s'apprête à voter en pleine crise sanitaire

  Covid-19: le Pérou s'apprête à voter en pleine crise sanitaire Ce dimanche, les élections présidentielle et législatives au Pérou auront lieu dans un contexte sanitaire inquiétant. Quatre candidats à la présidentielle ont d’ailleurs été testés positifs au coronavirus. De notre correspondante à Lima, Cette semaine, un 4e candidat à la présidentielle a donc été testé positif au coronavirus. Il s’agit de George Forsyth, ancien joueur de foot professionnel de 38 ans qui est l'un des six candidats favoris à la présidentielle.

- Virus tropicaux -. Le bilan en termes de décès du nouveau coronavirus est déjà bien plus élevé que celui du pourtant redoutable Ebola, dont l'émergence remonte à 1976. Un malade d'Ebola est soulevé par deux soignants, le 15 août 2018 à Beni, en RD Congo (AFP/Archives - John WESSELS). Ebola a pourtant un taux de létalité bien plus élevé que celui du coronavirus Sars-Cov-2: environ 50% des personnes atteintes en meurent et jusqu'à 90% pour certaines épidémies, selon l'OMS. Mais ce virus est moins contagieux que d ' autres maladies virales: il se transmet par contacts directs et étroits et ne

Le bilan en termes de décès du nouveau coronavirus est déjà bien plus élevé que celui du pourtant redoutable Ebola, dont l'émergence remonte à 1976. La dernière flambée de «maladie à virus Ebola» a tué en République démocratique du Congo (RDC) près de 2.300 personnes entre août 2018 et Ebola a pourtant un taux de létalité bien plus élevé que celui du coronavirus Sars-Cov-2 : environ 50% des personnes atteintes en meurent et jusqu'à 90% pour certaines épidémies, selon l'OMS. Mais ce virus est moins contagieux que d ' autres maladies virales: il se transmet par contacts directs et étroits et ne

Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil des trois millions de morts, soit déjà bien plus que la plupart des épidémies virales des XXe et XXIe siècles © koto_feja / IStock.com Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil des trois millions de morts, soit déjà bien plus que la plupart des épidémies virales des XXe et XXIe siècles

Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil des trois millions de morts, soit déjà bien plus que la plupart des épidémies virales des XXe et XXIe siècles, aux exceptions notables de la terrible "grippe espagnole" et du sida.

Hors épidémies, pour se figurer ce que représentent ces trois millions de décès, il s'agit de trois fois le bilan de la guerre Iran-Irak, de 2.000 fois le bilan du naufrage du Titanic ou encore de l'équivalent de la population arménienne.

Covid-19. Les six raisons qui expliquent la descente aux enfers du Brésil

  Covid-19. Les six raisons qui expliquent la descente aux enfers du Brésil Depuis plusieurs semaines, le Brésil s’enfonce inexorablement dans le gouffre du Covid-19, au point d’être considéré comme un paria par le reste du monde. Hôpitaux submergés, variants endémiques, mesures sanitaires sans effet… Autopsie d’une situation qui semble hors de contrôle. Insouciance, défiance ou simple déni ? Sûrement un peu des trois. Dans la soirée du dimanche 11 avril, environ 200 jeunes ont dû être dispersés par les forces de l’ordre sur une plage à proximité de Fortaleza, dans le Nord-Est du Brésil.

Mais il donne des points de repères pour comparer le nouveau coronavirus à d ' autres virus , actuels ou passés. Virus émergent de Chine et premier coronavirus à déclencher une peur mondiale, l'épidémie de Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) n'a, elle, causé au final que 774 morts en 2002-2003. - Épidémies grippales -. Régulièrement, le bilan du Covid-19 a été comparé à ceux des grippes saisonnières qui tuent silencieusement chaque année, sans faire de gros titres.

Autres épidémies virales. Autre virus tueur, le VIH-sida, pour lequel, 50 ans après son apparition, il n’existe toujours pas de vaccin efficace, a entraîné de son côté de véritables hécatombes au pire de l’épidémie entre les années 1980 et 2000. Grâce à la généralisation des thérapies antirétrovirales, le Quant aux virus des hépatites B et C, ils affichent un très lourd bilan, tuant annuellement environ 1,3 million de personnes, le plus souvent dans les pays pauvres, par cirrhose ou cancer du foie (900 000 morts pour l’hépatite B et 400 000 pour l’hépatite C). Source principale des données: Organisation

- Epidémies grippales - Le Covid-19 a déjà fait plus de morts que la plupart des épidémies grippales des XXe et XXIe siècles.

En 2009, la grippe A(H1N1), dite "porcine", a officiellement fait 18.500 morts. Mais ce bilan a ensuite été revu à la hausse par la revue médicale The Lancet entre 151.700 et 575.400 morts, soit une évaluation comparable aux bilans des grippes saisonnières, qui tuent entre 290.000 et 650.000 personnes par an selon l'OMS.

Au XXe siècle, deux grandes pandémies de grippe liées à de nouveaux virus, celle de 1957-58 dite grippe asiatique et celle de 1968-70 dite grippe de Hong Kong, ont fait chacune environ un million de morts, d'après des comptages a posteriori.

La grande grippe de 1918-1919, dite "espagnole", a de son côté tué 50 millions de personnes, selon certaines estimations.

B.1.617, le variant «double mutant» qui effraie l'Inde et se propage déjà dans le monde

  B.1.617, le variant «double mutant» qui effraie l'Inde et se propage déjà dans le monde Le Covid-19 et ses variants n'ont pas fini de faire trembler la planète. Partout sur le globe, de nouvelles souches du virus émergent semaine après semaine. Parmi elles, certaines semblent davantage inquiéter les scientifiques que d'autres. Plus contagieuses et virulentes, ces nouvelles souches font des ravages, notamment au Brésil avec le variant P.1. Pendant que nos projecteurs sont tournés de l'autre côté de l'Atlantique, une mutation fait son trou en Asie, et plus spécifiquement en Inde. Depuis plusieurs semaines, le pays fait face à une impressionnante flambée des cas de Covid-19.

- Autre épidémies virales - Le bilan provisoire du nouveau coronavirus est déjà bien plus élevé que celui d'Ebola. Depuis 1976, Ebola a fait environ 15.000 morts, exclusivement en Afrique. Ce virus est plus létal que le Sars-Cov-2 (environ 50% des malades en meurent, selon l'OMS), mais beaucoup Grâce à la généralisation des thérapies anti-rétrovirales, le bilan annuel du sida baisse depuis le pic de 2004 (1,7 million de morts). En 2019, le bilan a été de 690.000 morts selon Onusida. Quant aux virus des hépatites B et C, ils tuent annuellement environ 1,3 million de personnes, surtout dans les pays

Le bilan provisoire du nouveau coronavirus est déjà bien plus élevé que celui d'Ebola. Depuis 1976, Ebola a fait environ 15.000 morts, exclusivement en Afrique. Ce virus est plus létal que le Sars-Cov-2 (environ 50% des malades en meurent, selon l'OMS), mais beaucoup moins contagieux. Grâce à la généralisation des thérapies anti-rétrovirales, le bilan annuel du sida baisse depuis le pic de 2004 (1,7 million de morts). En 2019, le bilan a été de 690.000 morts selon Onusida. Quant aux virus des hépatites B et C, ils tuent annuellement environ 1,3 million de personnes, surtout dans les pays

- Autre épidémies virales - Le bilan provisoire du nouveau coronavirus est déjà bien plus élevé que celui d'Ebola. Depuis 1976, Ebola a fait environ 15.000 morts, exclusivement en Afrique. Ce virus est plus létal que le Sars-Cov-2 (environ 50% des malades en meurent, selon l'OMS), mais beaucoup moins contagieux.

Le sida, pour lequel il n'existe toujours pas de vaccin efficace 50 ans après son apparition, a entraîné la mort de près de 33 millions de personnes, soit 11 fois plus que le Covid-19, qui est toutefois beaucoup plus récent.

Grâce à la généralisation des thérapies anti-rétrovirales, le bilan annuel du sida baisse depuis le pic de 2004 (1,7 million de morts). En 2019, le bilan a été de 690.000 morts selon Onusida.

Quant aux virus des hépatites B et C, ils tuent annuellement environ 1,3 million de personnes, surtout dans les pays pauvres.

Le prédécesseur du Sars-Cov-2, le Sars-Cov-1 à l'origine de l'épidémie de Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002-2003, n'avait causé lui que 774 morts.

100 000 morts liés au Covid-19 en France : comment comparer ce chiffre avec celui des autres pays

  100 000 morts liés au Covid-19 en France : comment comparer ce chiffre avec celui des autres pays Avec plus de 100 000 morts à cause du Covid-19, la France fait tristement partie des huit pays les plus endeuillés au monde. Un chiffre qu’il faut toutefois prendre avec de nombreuses pincettes, car la taille de la population, son âge ou encore la fiabilité des données statistiques modifient clairement le classement mondial. Si l’on s’appuie sur le nombre brut de personnes décédées du Covid-19, le bilan français est éloquent.

Mais il donne des points de repères pour comparer le nouveau coronavirus à d ' autres virus , actuels ou passés. - Virus émergents du XXIe siècle - Le bilan humain du Sars-Cov-2 dépasse largement ceux des épidémies de virus émergents du XXIe siècle. Suscitant une alerte pandémique et une La dernière flambée de "maladie à virus Ebola" a tué en République démocratique du Congo (RDC) près de 2.300 personnes entre août 2018 et fin juin 2020. Si on additionne toutes les épidémies d'Ebola depuis plus de quarante ans, ce virus a fait au total environ 15.000 morts, exclusivement en Afrique.

comparatif Plus d’un million de décès liés au nouveau coronavirus ont été recensés dimanche dans le monde depuis sa détection en Chine en décembre 2019, selon un comptage établi par l’AFP à partir de sources officielles. C’est bien plus de victimes que certains virus comme le A(H1N1) ou même Ebola mais bien moins que la grippe «espagnole» ou le VIH. Tout d’horizon du niveau létal des virus qui sévissent actuellement dans le monde.

- Trois millions, c'est aussi... - Pour se représenter le bilan de la pandémie actuelle, ce chiffre de trois millions, c'est un peu plus que la population de la Jamaïque, de l'Arménie ou de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

C'est aussi trois fois le bilan de la guerre Iran-Irak (1980-1988), ou 2.000 fois celui du naufrage du Titanic (1.500 morts). C'est également 375 fois la capacité du Symphony of the Seas, plus grand navire de croisière au monde qui peut accueillir 8.000 personnes.

Au cours du mois écoulé, plus de 10.000 personnes sont mortes chaque jour du coronavirus.

C'est autant que les 10.000 enfants qui décèdent quotidiennement de la faim dans le monde, selon l'ONU.

C'est aussi plus de trois fois le bilan de l'attentat contre les tours jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001 à New York.

Sans contrôle, les riches Indiens fuient le pays en jets privés .
L'Inde est, depuis quelques semaines, redevenue le triste épicentre de la pandémie de Covid-19. Mais alors qu'un nombre croissant de nations ferment leurs frontières aux vols en provenance de la péninsule, les Indiens et Indiennes les plus fortunées ont trouvé un moyen de fuir l'apocalypse sanitaire: affréter des jets privés et transiter par des hubs comme Dubai. Le 21 février, le Bharatiya Janata Party au pouvoir faisait voter une résolution louant la victoire du pays face au SARS-CoV-2 grâce au «leadership compétent, sensible, dévoué et visionnaire du Premier Ministre Shri Narendra Modi».

usr: 1
C'est intéressant!