•   
  •   

Monde Au Soudan, le luxuriant parc de Dinder menacé par le grignotage de ses terres

12:20  19 avril  2021
12:20  19 avril  2021 Source:   afp.com

Triangle de Gonesse : Valérie Pécresse et 45 élus franciliens défendent la ligne 17 du Grand Paris Express

  Triangle de Gonesse : Valérie Pécresse et 45 élus franciliens défendent la ligne 17 du Grand Paris Express TRIBUNE - La présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, ainsi que son vice-président chargé des transports, les présidents des départements du Val-d'Oise et de la Seine-et-Marne ainsi que 42 maires de communes alentours défendent la ligne 17 du Grand Paris Express et la gare de Gonesse. Après l'abandon du projet de méga-complexe commercial et de loisirs Europacity sur le Triangle de Gonesse, la ligne 17 du futur Grand Paris Express et la gare de Gonesse sont également menacés.

Un lac du parc national de Dinder au Soudan, le 6 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Un lac du parc national de Dinder au Soudan, le 6 avril 2021

Bordé par la frontière avec l'Ethiopie, le parc national de Dinder se targue d'abriter une faune et une flore sans équivalent au Soudan, mais ses gardes-chasse doivent se battre pour les protéger face au grignotage des terres.

Des villageois traversent la rivière asséchée de Rahad près du parc national de Dinder au Soudan, le 9 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Des villageois traversent la rivière asséchée de Rahad près du parc national de Dinder au Soudan, le 9 avril 2021

Plus grand parc national du Soudan avec ses 10.000 km carrés, Dinder est situé à 400 km de la capitale Khartoum, entre les prairies du Sahel et les forêts du parc national Alatash, en Ethiopie voisine.

Soudan: des hommes de main de l'ex-président Omar el-Béchir jugés à Atbara

  Soudan: des hommes de main de l'ex-président Omar el-Béchir jugés à Atbara Il y a deux ans au Soudan, une révolution conduisait à la chute du président Omar el-Béchir après 30 ans de règne. Depuis plusieurs jours, à Atbara, petite ville du nord du pays qui a été l’épicentre de la révolution, des membres du NISS, les services de sécurité du président déchu sont jugés pour le meurtre de manifestants. Avec notre correspondant au Soudan, Eliott Brachet Devant le tribunal une cinquantaine de manifestants réclament la peine de mort pour les hommes de main d’el-Béchir, aujourd’hui sur le banc des accusés. Pour Said Ahmad, il faut que justice soit faite : « On demande que ces hommes soient pendus. On exige justice pour les martyrs. Je suis optimiste.

Savane et régions boisées y sont parsemées de lacs, ce qui en fait une route majeure pour les oiseaux migrateurs.

"Le parc abrite la faune la plus riche du Soudan", affirme le directeur du développement de Dinder, Albadri Alhassan. "Mais le nombre croissant de violations (des règles) par les humains menace cette biodiversité", regrette-t-il.

Proclamé réserve naturelle protégée sous le condominium anglo-égyptien en 1935, le parc était alors très faiblement peuplé.

Mais depuis quelques décennies, la population des villages de Dinder et des zones attenantes a explosé, entraînant une demande croissante de terres dédiées aux cultures.

Leurs pâturages traditionnels ayant été transformés en champs, les éleveurs se sont rabattus sur le parc, une "menace immense pour la réserve", affirme Omar Mohamed, chef du centre de recherche dédié à la biodiversité de Dinder, citant la disparition des girafes parmi les nombreuses conséquences de ces intrusions.

Soudan: le président du Conseil souverain, Abdel Fattah al-Burhan, en déplacement au Darfour

  Soudan: le président du Conseil souverain, Abdel Fattah al-Burhan, en déplacement au Darfour Son objectif est de trouver une issue aux affrontements intercommunautaires dans la province, qui ont fait au moins 144 morts depuis début avril. Déjà, en janvier, des tueries avaient eu lieu dans la ville quand des pasteurs de tribus arabes avaient attaqué leurs adversaires dans la communauté des paysans massalits. Pour montrer qu'il prenait la question très au sérieux, le général Abdel Fattah al-Burhan était très entouré à son arrivée lundi 12 avril à Geneina. Il était accompagné du ministre de l'Intérieur, le général Ezzedine El-Sheikh, et du directeur des renseignements, le général Jamal Abdelmajid.

Un troupeau de zébus près du parc national de Dinder au Soudan, le 6 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Un troupeau de zébus près du parc national de Dinder au Soudan, le 6 avril 2021

- Garder le parc "immaculé" -

Les villageois affirment faire de leur mieux pour respecter les restrictions mais se désespèrent du manque de terres pour cultiver de quoi nourrir leur population.

"Nous pratiquons l'agriculture traditionnelle et nous empêchons nos animaux de paître en dehors du village", affirme Aboubakr Ibrahim, fermier à Mai Carato, bourgade située sur la rive ouest de la rivière Rahad qui traverse le parc.

Omar Mohamed, directeur du centre de recherche sur la biodiversité du parc de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Omar Mohamed, directeur du centre de recherche sur la biodiversité du parc de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021

Selon lui, certaines réglementations sont "très dures et peu pratiques" et son village, qui compte environ 2.000 habitants, ne dispose que de 5 km carrés de terres.

Des habitants de Mai Carato, village du parc national de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Des habitants de Mai Carato, village du parc national de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021

"Ce n'est pas assez! La réserve est grande, cela ne fera de mal à personne de nous donner plus d'espace", s'indigne-t-il.

Un buteur venu du Soudan pour Stuttgart, une première en Bundesliga

  Un buteur venu du Soudan pour Stuttgart, une première en Bundesliga Le VfB Stuttgart annonce vendredi la signature d'Alou Kuol, attaquant né au Soudan et révélé cette saison en Australie.Der #VfB verpflichtet Alou #Kuol. Der 19-Jährige Mittelstürmer wechselt ablösefrei vom australischen Club Central Coast Mariners zum #VfB Stuttgart und unterschreibt einen Vertrag bis zum 30.06.2025.

Mais "toute expansion nuirait grandement à la réserve, perturberait sa faune et réduirait ses ressources", répond Omar Mohamed, ajoutant qu'il vaudrait mieux "déplacer ces villages dans des zones mieux desservies et mieux équipées".

Certains villageois, tenaillés par la faim, allument parfois des feux pour éloigner les abeilles et ainsi prélever du miel sauvage, pratique interdite dans le parc.

Les gardes-chasse patrouillent la réserve pour les retrouver mais "ils fuient souvent avant notre arrivée", affirme l'un d'eux à l'AFP. Les contrevenants aux règles encourent des amendes salées voire jusqu'à six mois de prison.

Une gazelle dans le parc national de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021 © ABDULMONAM EASSA Une gazelle dans le parc national de Dinder au Soudan, le 8 avril 2021

Malgré ces menaces pour la faune et la flore, hyènes, lions et genettes apparaissent encore, souvent la nuit, tandis que de jour, les visiteurs peuvent admirer buffles, gazelles ainsi que de nombreux oiseaux.

La réserve est restée quasiment "immaculée et a réussi à maintenir sa biodiversité (...), tout ce que nous voulons, c'est la garder telle quelle", conclut Omar Mohamed.

mz/mdz/vg

Le rapport des Nations Unies avertit le Soudan du Sud à risque de retourner au "conflit à grande échelle" .
Un rapport de l'ONU a averti lundi que la lente mise en œuvre d'un accord de paix revitalisée au Soudan du Sud-Soudan est à risque de rechute en "grande échelle conflit." © Alex McBride Le président sud-soudanais Salva Kiir (R) est doté du premier vice-président Riek Macar lorsqu'ils assistent à une cérémonie d'assermentation à la Chambre d'État à Juba, le 22 février 2020, Soudan du Sud: Les experts des Nations Unies avertissent leur pouvoir -La ranger les risques d'effondrement À la lumière de

usr: 3
C'est intéressant!