•   
  •   

Monde COMMENTAIRE. « Allemagne : les Verts unis, la droite en crise »

22:25  19 avril  2021
22:25  19 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

L'AFD à l'extrême droite de l'Allemagne pour lancer l'élection des élections

 L'AFD à l'extrême droite de l'Allemagne pour lancer l'élection des élections L'AFD d'extrême droite fera fermer son rôle électoral ce week-end que l'Allemagne se prépare à l'époque post-Merkel, avec la partie qui cherche à inverser un décalage dans le cadre du soutien au milieu d'une infrigation et d'une effort d'éclairage pour capitaliser sur la pandémie.

Annalena Baerbock, désignée lundi 19 avril par le parti des Verts pour la candidature à la Chancellerie lors des prochaines élections législatives de septembre. À Berlin. © Annegret Hilse/Pool, Reuters Annalena Baerbock, désignée lundi 19 avril par le parti des Verts pour la candidature à la Chancellerie lors des prochaines élections législatives de septembre. À Berlin.

En affichant leur unité derrière la candidature d’Annalena Baerbock à la Chancellerie, le parti des Verts allemands offre un sérieux contraste avec les divisions qui minent pendant ce temps la droite allemande, entre les deux partis frères, la CDU et la CSU bavaroise. Explications.

Les Allemands éliront-ils une chancelière Verte aux prochaines législatives de septembre ? L’hypothèse n’est plus seulement théorique, depuis que le parti des Grünen a décidé, ce lundi 19 avril, de choisir Annalena Baerbock pour les représenter dans cette campagne. À quarante ans à peine, cette spécialiste en droit international coprésidait jusqu’ici le parti crédité dans les sondages de quelque 22 % des intentions de vote.

Allemagne: Markus Söder et Armin Laschet, un duel pour succéder à Angela Merkel

  Allemagne: Markus Söder et Armin Laschet, un duel pour succéder à Angela Merkel Les présidents des deux partis conservateurs allemands, Armin Laschet pour la CDU, et Markus Söder pour la CSU bavaroise se sont dit prêts ce dimanche à être investis candidat de leur camp pour les élections fédérales de septembre et succéder à Angela Merkel. Leurs ambitions étaient un secret de polichinelle ; elles sont désormais officielles. « Nous avons constaté que nous sommes tous deux aptes et prêts » pour être candidats du camp de la droite, a déclaré Markus Söder à l'issue d'une réunion à huis clos du groupe parlementaire CDU/CSU.

Incontournables

Depuis des mois, tous les sondages (et les élections intermédiaires qui se tiennent dans les Länder) placent les Verts en deuxième position, à quelques points derrière la CDU créditée d’environ 27-29 %. Il est bon de rappeler qu’en Allemagne, c’est le vote à la proportionnelle qui est la règle, avec un barrage à 5 % pour entrer au Bundestag. Les Verts seront donc incontournables au lendemain des élections, dans les discussions pour la composition d’une coalition de gouvernement. Soit comme partenaire de la CDU si celle-ci arrive devant, soit, et ce n’est plus une hypothèse exclue, comme force motrice d’une autre coalition, dans laquelle pourraient confluer les Sociaux-Démocrates (SPD) et les Libéraux (FDP).

Secrétaire de la Défense annonce une augmentation de la présence militaire américaine en Allemagne

 Secrétaire de la Défense annonce une augmentation de la présence militaire américaine en Allemagne Secrétaire de la Défense Lloyd Austin a annoncé mardi que l'armée américaine augmentera sa présence en Allemagne, à la révision des États-Unis à l'Alliance de l'OTAN lors d'une inversion des plans de l'administration précédente pour retirer les troupes de la pays.

Rappelons que les Verts allemands ont déjà gouverné, avec Gerhard Schröder, avant l’arrivée d’Angela Merkel au pouvoir, entre 1998 et 2005. Ils participent en outre aujourd’hui au gouvernement de onze des seize Länder. Les origines contestatrices post-1968, et fortement antiaméricaines au moment de la crise des missiles dans les années 1980, ont laissé place à une culture de gouvernement plus pragmatique. Soucieuse de trouver des compromis et plutôt éloignée des luttes d’ego. Annalena Baerbock incarne ce recentrage des Verts allemands, pragmatique sur le plan économique, libéral sur le plan des droits. Et puis la transition énergétique et l’enjeu climatique, désormais considéré unanimement comme la ​priorité, offre un cadre porteur à leur agenda. C’est notre heure. Les gens comprennent plus que jamais l’urgence de notre combat​, analyse depuis deux ans Annalena Baerbock.

Annalena Baerbock, une jeune écologiste de l'ombre à la lumière

  Annalena Baerbock, une jeune écologiste de l'ombre à la lumière Viser les sommets est une seconde nature pour Annalena Baerbock, ancienne championne de trampoline. Pour tenter de cerner Annalena Baerbock, il faut se rendre sur un trampoline.A seulement 40 ans, c'est elle et non Robert Habeck, son charismatique partenaire à la tête du parti, longtemps favori, qui sera le chef de file des Grünen pour les élections législatives du 26 septembre.

Markus Söder (à gauche sur la photo), leader bavarois de la CSU, challenger de Armin Laschet (à droite), leader de la CDU © AFP Markus Söder (à gauche sur la photo), leader bavarois de la CSU, challenger de Armin Laschet (à droite), leader de la CDU

Luttes d’ego à droite

Dans les rangs de la droite allemande, en revanche, c’est la pagaille. Les dirigeants de la CDU connaissent souvent une vraie longévité (quatre mandats pour Kohl, quatre mandats pour Merkel), mais les luttes de successions n’en sont pas moins redoutables. La jeune Angela Merkel n’avait pas tremblé lorsqu’il s’était agi de chasser la vieille garde de la CDU, son départ ouvre de nouveau une lutte féroce chez les prétendants.

D’un côté, Armin Laschet, qui lui a succédé à la tête de la CDU, n’a pas vraiment réussi à imposer son emprise. Il ne l’a emporté que de justesse cet hiver, et surtout, dans les sondages, c’est son grand rival de la CSU, le conservateur bavarois Markus Söder, qui caracole en tête. Au point de récuser le choix des dirigeants de la CDU, qui ont confirmé M. Laschet la semaine dernière comme leur ​candidat à la Chancellerie. Les Conservateurs allemands n’ont pas organisé, à proprement parler, de primaires et s’en sont remis aux processus internes à leurs partis (comme les Verts d’ailleurs), mais Markus Söder, fort de sa popularité, agit comme si une primaire était enclenchée.

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

  L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD? Le 4 mars, le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti eurosceptique et opposé à l'arrivée d'immigrants dans le pays, a été officiellement soupçonné par les services secrets allemands d'aller à l'encontre des valeurs constitutionnelles du pays. Cette qualification autorisait la police à intercepter ses communications ou même à infiltrer des agents dans ses rangs pour trouver des preuves démontrant qu'il préconisait des politiques contraires à l'ordre démocratique. Dans cette hypothèse, l'affaire pouvait aller devant la Cour constitutionnelle pour réclamer l'interdiction de l'AfD.

Paris et l’Europe aux aguets

Si le choix de la candidate des Verts ne bouscule pas les options à venir de cette force politique, la guerre des ego chez les conservateurs peut être lourde de conséquences. Elle va inévitablement affaiblir le score global du candidat qui sera finalement retenu. Surtout, choisir Söder ou choisir Laschet ne donnera pas la même politique.

Dans les capitales européennes, on suit ces tourments internes à la politique allemande avec beaucoup d’attention. Car un Armin Laschet, très philo français, incarne le tropisme proeuropéen du centre droit allemand, depuis Adenauer jusqu’à Kohl. Laschet est plus ouvert vis-à-vis de la France que Merkel, il a été plusieurs fois reçu à l’Élysée et connaît bien Emmanuel Macron. Il a coordonné la relation culturelle franco-allemande », explique Michael Backfisch, éditorialiste de politique étrangère du groupe Funke.

Laschet est très sensible à l’approche européenne, même si certains lui reprochent au sein de la CDU d’avoir été trop timide sur Victor Orban. Sa modération est à double tranchant ​, résume un analyste. C’est un homme de dialogue, qui pourra composer avec des forces contradictoires, mais comparé à Söder, il a aussi fait preuve d’un manque réel de leadership. Le Bavarois Markus Söder, s’est, lui, toujours montré radicalement hostile à toute forme d’immigration. Il s’est fait l’avocat jusqu’au bout du maintien au sein du PPE du parti du Premier ministre hongrois, Victor Orban.

Ce qui se joue en Allemagne cette semaine va donc être déterminant dans le cours de cette année électorale. Les élections allemandes auront un impact direct dans la campagne pour la présidentielle en France, car les longues tractations pour la composition d’une nouvelle coalition donneront une issue en fin d’automne à Berlin. Autrement dit, lorsque la campagne française sera déjà lancée et à la veille du semestre de présidence française de l’Union européenne.

Allemagne-Les conservateurs et les Verts au coude à coude dans les sondages .
ALLEMAGNE-ELECTIONS/SONDAGE:Allemagne-Les conservateurs et les Verts au coude à coude dans les sondages BERLIN, 27 avril (Reuters) - Le bloc conservateur de la chancelière Angela Merkel et les Verts sont à égalité dans les intentions de vote pour les élections fédérales du 26 septembre prochain en Allemagne, montre un sondage réalisé par Insa publié mardi. L'alliance CDU-CSU au pouvoir à Berlin, qui a désigné la semaine dernière Armin Laschet comme candidat pour le scrutin , est créditée de 23% des voix, comme les Verts d'Annalena Baerbock.

usr: 0
C'est intéressant!