•   
  •   

Monde L'OMS contre l'usage d'un passeport vaccinal pour voyager

00:50  20 avril  2021
00:50  20 avril  2021 Source:   challenges.fr

Covid-19 en Afrique : "La situation de l’accès aux vaccins est devenue pratiquement intenable"

  Covid-19 en Afrique : L'Union africaine a convoqué un sommet de deux jours, lundi et mardi, consacré à la production de vaccins sur le continent. Les Africains ne représentent que 2 % de la population vaccinée contre le Covid-19 dans le monde selon l'OMS, qui s'inquiète "des problèmes de pénurie, de financement, et d’un manque de personnel qualifié". "La situation de l’accès aux vaccins sur le continent africain est devenue pratiquement intenable", a alerté sur"La situation de l’accès aux vaccins sur le continent africain est devenue pratiquement intenable", a alerté sur France 24 Richard Mihigo, responsable du programme d’immunisation et de développement des vaccins pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Afrique.

Des restrictions levées pour les voyageurs vaccinés ? Or pour l'heure, l'Islande étant le seul pays au monde à proposer ce " passeport vaccinal " à ses habitants, ce document ne vaut rien. Par ailleurs, d ' un point de vue médical, les autorités sanitaires islandaises reconnaissent avoir des doutes sur l'effet du vaccin. Selon la Commission, 11 États membres ont indiqué qu'ils utilisaient déjà des certificats de vaccination anti-Covid, et sept États membres ont l'intention de le faire. Ces documents n'autorisent toutefois pas les vaccinés à voyager librement en Europe. Ailleurs dans le monde, les Seychelles ont

Alors que l'hypothèse du passeport vaccinal est encore écartée par le gouvernement mais que selon un sondage de l'Ifop plus d ' une majorité de français y serait favorable, on en débat avec nos invités dans Points de vue. Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d ’ une meilleure expérience MSN.

L'OMS rejette l'idée d'un passeport vaccinal pour voyager © Denis Balibouse L'OMS rejette l'idée d'un passeport vaccinal pour voyager

L'OMS recommande de ne pas exiger de preuve de vaccination comme condition pour voyager à l'étranger.

Le comité d'urgence de l'OMS sur le Covid a indiqué lundi ne pas être favorable à un passeport vaccinal obligatoire pour les voyageurs internationaux, même si la pratique semble séduire. La septième réunion du comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le Covid-19 s'est tenue le 15 avril, mais ses conclusions n'ont été publiées que lundi. Dans un communiqué, les experts, chargés de guider le chef de l'OMS, recommandent de "ne pas exiger de preuve de vaccination comme condition d'entrée" pour les voyageurs internationaux "étant donné les preuves limitées (bien que croissantes) concernant la performance des vaccins sur la réduction de la transmission et étant donné l'inégalité persistante en matière de distribution mondiale des vaccins". "Les Etats parties sont vivement encouragés à reconnaître que l'exigence d'une preuve de vaccination peut aggraver les inégalités et favoriser une liberté de circulation différenciée", écrivent-ils.

Hawaii's Gov. Détails Effort pour créer un passeport de vaccination pour les voyageurs à ignorer la quarantaine

 Hawaii's Gov. Détails Effort pour créer un passeport de vaccination pour les voyageurs à ignorer la quarantaine Hawaii s'est rapproché d'une étape plus proche de l'approbation des passeports de vaccination pour les voyages la semaine dernière, avec le gouverneur détaillant comment ils pourraient éventuellement être utilisés à la place des mesures de quarantaine actuelles. © fourni par Voyage + Leisure Kat Wade / Getty Images David IgE a déclaré, à temps, les voyageurs pourront télécharger une preuve de vaccination pour participer au programme de voyages sécurisés de Hawaii.

Alors que l’opération de vaccination contre le coronavirus s’accélère en Europe, un débat agite les gouvernements et la société civile : faut-il instaurer un « passeport vaccinal » pour accéder à certaines activités et pouvoir voyager ? Le débat étant posé, la question semble déjà tranchée pour Le débat actuel concerne les voyages et les activités à l’intérieur de l’Europe. La Grèce favorable, la France réticente. La perspective d ’ un passeport vaccinal a été évoquée initialement par le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis. Bien que ne souhaitant pas faire de la vaccination une exigence de

Un passeport vaccinal , futur «laissez-passer» pour le tourisme ? L'idée fait son chemin dans un monde encore verrouillé par les restrictions de voyage . Sans attendre, les Seychelles l'ont instauré à la mi-janvier. Une première. En Europe, la Grèce pousse les feux pour sauver sa saison d'été. Depuis le 14 janvier, les Seychelles, où le tourisme pèse 65% du PIB, fournissent le premier exemple concret d ' un « passeport » qui allège le séjour du touriste vacciné. À ce jour, un voyageur en provenance d ' un nombre limité de pays – dont la France —, peut profiter des plages de sable blanc de l'archipel de

Débat autour du passeport sanitaire

Cet appel intervient alors que de nombreux pays sont en train de réfléchir à la mise en place d'un passeport sanitaire pour les voyages, mais aussi pour d'autres activités, notamment sportives, même si cette idée suscite de vives critiques et des inquiétudes concernant de possibles discriminations et la protection des données privées. L'Union européenne notamment a présenté son projet à ce sujet, la Chine a déjà lancé sa version, tandis que les compagnies aériennes y travaillent également. Aux Etats-Unis, la Maison Blanche a affirmé début avril qu'elle n'imposerait pas de passeport sanitaire, tout en soulignant que le secteur privé était libre d'avancer vers cette idée.

Accélérer l'évaluation des candidats-vaccins

Lors de leur réunion, les experts du comité d'urgence de l'OMS se sont penchés sur d'autres sujets, et demandent notamment à l'OMS d'"accélérer l'évaluation des candidats-vaccins contre le Covid-19". L'OMS a pour l'heure seulement homologué le vaccin de Pfizer-BioNTech, celui d'AstraZeneca-Oxford fabriqué en Inde et en Corée du sud et celui de Johnson et Johnson.

La pandémie a fait plus de 3 millions de morts dans le monde, et son origine reste inconnue, même si une transmission du virus à l'homme par l'intermédiaire d'un animal infecté par une chauve-souris est l'hypothèse privilégiée par les experts internationaux mandatés par l'OMS. Le comité d'urgence de l'OMS appelle l'organisation à poursuivre rapidement les recherches sur l'origine du virus, et demande que la règlementation des marchés vendant des animaux soit renforcée. Ils demandent aussi que la vente et l'importation d'animaux sauvages qui présentent un risque élevé de transmission - à l'homme - de nouveaux agents pathogènes soient découragées.

(avec AFP)

Sans contrôle, les riches Indiens fuient le pays en jets privés .
L'Inde est, depuis quelques semaines, redevenue le triste épicentre de la pandémie de Covid-19. Mais alors qu'un nombre croissant de nations ferment leurs frontières aux vols en provenance de la péninsule, les Indiens et Indiennes les plus fortunées ont trouvé un moyen de fuir l'apocalypse sanitaire: affréter des jets privés et transiter par des hubs comme Dubai. Le 21 février, le Bharatiya Janata Party au pouvoir faisait voter une résolution louant la victoire du pays face au SARS-CoV-2 grâce au «leadership compétent, sensible, dévoué et visionnaire du Premier Ministre Shri Narendra Modi».

usr: 2
C'est intéressant!