•   
  •   

Monde Angola: Toll de la mort des inondations de Luanda monte à 24 000 personnes déplacées

21:12  22 avril  2021
21:12  22 avril  2021 Source:   aljazeera.com

Gouvernement fédéral insulté d'accélérer l'aide à Timor LaSte au milieu des inondations catastrophiques

 Gouvernement fédéral insulté d'accélérer l'aide à Timor LaSte au milieu des inondations catastrophiques La main-d'œuvre augmente sur le gouvernement fédéral pour envoyer des hélicoptères militaires à Timor-Leste, qui luttait pour aider les communautés isolées dévastées par des inondations catastrophiques. Le gouvernement a annoncé un groupe d'assistance de 7 millions de dollars pour Timor-Leste le dimanche, , y compris des fournitures d'urgence et des équipements de protection individuelle.

Le nombre de morts de la mort d'une tempête de pluie torrentielle qui frappe la capitale d'Angola, la Luanda, cette semaine a augmenté de 24 ans, avec plus de 2 000 maisons inondées, selon des fonctionnaires.

Heavy downpours are not unusual in Angola during the southwest African country's rainy season [Osvaldo Silva/AFP] © Les averses lourdes ne sont pas inhabituelles en Angola pendant la saison des pluies du pays africain sud-ouest [Osval ... Les averses lourdes ne sont pas inhabituelles en Angola pendant la saison des pluies du pays africain sud-ouest [Osvaldo Silva / AFP]

La tempête de l'heure a pilonné le Coastal City lundi, déclenchant des inondations de flash qui a ramené des bâtiments et balayé des arbres et des voitures.

RDC : la situation de 21 000 déplacés dans la région du Grand Kasaï inquiète le HCR

  RDC : la situation de 21 000 déplacés dans la région du Grand Kasaï inquiète le HCR Le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés et les déplacés dresse un bilan alarmant sur la situation dans la région du Grand Kasaï, où il y a plus de 21 000 personnes déplacées en raisons de conflits. Cette situation fait suite à des affrontements entre ethnies Luba et Kuva, au sujet de litiges fonciers. Les combats ont fait au moins treize morts, et près de 200 maisons ont été incendiées depuis un peu plus de deux semaines, selon le HCR, ce qui a donc contraint des dizaines de milliers de personnes à prendre la fuite, dans l’urgence. Leur situation inquiète particulièrement le HCR.

"Le nombre de décès a augmenté de 14 à 24 ans", a déclaré le gouvernement provincial de Luanda dans une déclaration tard mercredi.

Au moins 2 344 maisons ont été inondées et 60 effondrées, elle a ajouté, selon l'agence de presse AFP. Au total, 11 745 personnes ont été touchées.

Quatre centres de santé, quatre ponts et 14 écoles ont également été submergés. Les gravats

ont été dispersés le long des rues de Luanda mardi car les habitants ont fait le stock de dommages causés à la veille, pataugeant des parcelles de terre trempées par l'eau. Plusieurs maisons avaient cavé des toits et des murs de briques brisés.

À l'époque, l'agence nationale a déclaré que les inondations flash avaient déplacé quelque 8 000 personnes.

Les averses lourdes ne sont pas inhabituelles en Angola pendant la saison des pluies.

quarante-une personne est morte et plus de 300 maisons ont été détruites par des inondations en janvier de l'année dernière, affectant plus de 2 000 familles.

RD Congo : une nouvelle montée des eaux du lac Tanganyika menace la ville d’Uvira dans le Sud-Kivu .
Des murs affaissés, des maisons détruites, un port englouti A Uvira, l’une des principales villes du Sud-Kivu (est de la RD Congo), le lac Tanganyika est sorti de son lit. Ses eaux ont inondé plusieurs maisons construites anarchiquement sur les rives, faisant des milliers de sinistrés. Le spectre du drame humanitaire d’avril 2020 plane à nouveau. C’est la saison des pluies dans le Sud-Kivu. Et depuis plusieurs semaines, le niveau du lac Tanganyika monte. Ses eaux se sont déjà déversées profondément dans les terres et menacent désormais de rendre inaccessible la route nationale 5 qui relie la ville d’Uvira à Bujumbura, la capitale burundaise.

usr: 0
C'est intéressant!