•   
  •   

Monde Accord sur la pêche post-Brexit. La France menace le Royaume-Uni de « mesures de rétorsion »

13:20  27 avril  2021
13:20  27 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

Brexit : “la cruelle vérité est qu'il n'y a pas d'accord pêche”, dénonce le maire de Boulogne-sur-mer

  Brexit : “la cruelle vérité est qu'il n'y a pas d'accord pêche”, dénonce le maire de Boulogne-sur-mer Alors que les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer sont en colère depuis l'accord post-Brexit avec le Royaume-Uni, le maire appelle à un "sursaut" de l'UE. Frédéric Cuvillier a évoqué une situation "désespérante". "Unissez-vous et dénoncez ce que l'on vous fait subir", a lancé le maire à l'adresse des professionnels du secteur. La grogne monte parmi les pêcheurs et élus de Boulogne-sur-Mer, depuis la fin de la période de transition post-Brexit...

Des pêcheurs français à Boulogne-sur-Mer, ville très impactée par le Brexit, le 28 décembre 2020. © CHARLES PLATIAU / REUTERS Des pêcheurs français à Boulogne-sur-Mer, ville très impactée par le Brexit, le 28 décembre 2020.

Le secrétaire d’État français aux Affaires européennes Clément Beaune a menacé sur BFM Business le Royaume-Uni de « mesures de rétorsion » sur les services financiers si l’accord post-Brexit concernant la pêche n’est pas mis en place.

La France a menacé mardi le Royaume-Uni de « mesures de rétorsion » sur les services financiers si l’accord post-Brexit concernant la pêche n’est pas mis en œuvre.

« Nous demandons tout l’accord, rien que l’accord et tant qu’il ne sera pas mis en place (…) nous prendrons des mesures de rétorsion dans d’autres secteurs si c’est nécessaire », a déclaré le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, sur la chaîne BFM Business.

Les eurodéputés prêts à voter l'accord post-Brexit malgré un regain de tension avec Londres

  Les eurodéputés prêts à voter l'accord post-Brexit malgré un regain de tension avec Londres Ultime étape d'un Brexit éreintant, le Parlement européen devrait approuver mardi l'accord commercial de l'UE avec le Royaume-Uni en dépit de tensions persistantes entre Londres et Bruxelles.Dernier différend en date: la menace par la France de "mesures de rétorsion" sur les services financiers britanniques si l'accord post-Brexit sur la pêche n'était pas mis en oeuvre."Le Royaume-Uni attend de notre part un certain nombre d'autorisations sur les services financiers.

« Le Royaume-Uni attend de notre part un certain nombre d’autorisations sur les services financiers. Nous n’en donnerons aucune tant que nous n’aurons pas les garanties que sur la pêche et d’autres sujets, le Royaume-Uni respecte ses engagements », a-t-il ajouté.

« Il faut que chacun respecte ses engagements »

« C’est donnant donnant. Il faut que chacun respecte ses engagements sinon nous serons aussi brutaux et difficiles que nécessaire comme partenaires », a-t-il lancé.

Brexit : Les eurodéputés prêts à voter l'accord malgré un regain de tension avec Londres

  Brexit : Les eurodéputés prêts à voter l'accord malgré un regain de tension avec Londres Cet accord encadre les futurs échanges commerciaux entre l'Union européenne et le Royaume-Uni © G. VARELA / 20 MINUTES Le parlement européen à Strasbourg. Le 08 06 2009 NEGOCIATIONS - Cet accord encadre les futurs échanges commerciaux entre l'Unio En dépit de tensions persistantes entre Londres et Bruxelles, les eurodéputés devraient approuver, ce mardi, l’accord commercial de l’UE avec le Royaume-Uni, ultime étape d’un Brexit éreintant.

Point d’achoppement jusqu’au bout des négociations sur le Brexit, l’accord sur la pêche tarde encore à se mettre en place, suscitant la grogne des professionnels et un appel de la France à une action européenne ferme.

Il prévoit notamment que les Britanniques délivrent des licences pour la zone des 6-12 milles marins au large de leurs côtes, où les pêcheurs européens se rendaient traditionnellement.

Mais, plus de quatre mois après l’aboutissement des négociations, seulement 22 bateaux sur 120 de Boulogne-sur-Mer (nord), premier port de pêche français, ont reçu la précieuse licence permettant d’accéder à ces eaux riches en poissons, selon un responsable local de la filière, Olivier Leprêtre.

D’un accord de pêche à un déploiement militaire : comment la situation a déraillé à Jersey .
D’un accord de pêche à un déploiement militaire : comment la situation a déraillé à JerseySi le ton monte entre Paris et Londres, c’est que le premier dénonce le non-respect de la part du second des accords de pêche prévus par le Brexit. Alors que les bateaux français auraient dû bénéficier de licences pour pêcher en eaux anglaises, le compte n’y est pas : une grosse majorité des pêcheurs français n’en ont toujours pas… Pire : les Britanniques ont ajouté leurs propres règles, fixant des conditions d’entrée notamment, pour les licences de pêche au large de Jersey. De quoi mettre en péril l’activité de nos pêcheurs.

usr: 1
C'est intéressant!