•   
  •   

Monde LEAD 1-Tchad-Macron s'inquiète de la situation et réitère son appel à une transition pacifique

16:45  27 avril  2021
16:45  27 avril  2021 Source:   fr.reuters.com

Idriss Déby Itno : un parcours mouvementé à la tête du Tchad

  Idriss Déby Itno : un parcours mouvementé à la tête du Tchad NÉCROLOGIE. Le président tchadien Idriss Déby a été tué alors qu?il dirigeait ses troupes au front contre des rebelles. Retour sur son parcours.À LIRE AUSSITchad : incursion rebelle en pleine présidentielle

TCHAD-SECURITE/MACRON (LEAD 1, TV, PHOTO):LEAD 1-Tchad-Macron s'inquiète de la situation et réitère son appel à une transition pacifique

(actualisé avec déclarations supplémentaires)

PARIS, 27 avril (Reuters) - Emmanuel Macron a condamné mardi la répression des manifestations de la matinée à N'Djamena, la capitale du Tchad, et réitéré son appel à une transition pacifique dans le pays, où l'armée à pris le pouvoir la semaine dernière après la mort d'Idriss Déby.

Le président français et son homologue de République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, qui était reçu à l'Elysée pour un déjeuner de travail, ont fait part de leur "préoccupation" sur l'évolution de la situation dans le pays et ont "condamn(é) avec la plus grande fermeté la répression des manifestations et des violences qui ont eu lieu ce matin à N'Djamena", a dit Emmanuel Macron lors d'une courte déclaration.

Tchad. La mort du président Idriss Déby Itno ouvre une période d’incertitude

  Tchad. La mort du président Idriss Déby Itno ouvre une période d’incertitude Alors que la France perd son principal allié au sein du G5 Sahel, la mort brutale d’Idriss Déby Itno mardi 20 avril plonge le Tchad dans une période d’incertitude. Les rebelles, qui mènent depuis neuf jours une offensive contre le régime tchadien, ont promis de marcher sur la capitale N’Djamena. La mort du président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans et partenaire-clé des Occidentaux contre les djihadistes au Sahel, ouvre une période d’incertitude au Tchad où les rebelles ont promis de marc Un Conseil militaire de transition (CMT) présidé par le général Mahamat Idriss Déby, 37 ans, fils du défunt président et j

Au moins deux personnes ont été tuées et 27 autres blessées lors de manifestations contre la prise du pouvoir par l'armée à la suite de la mort du président Idriss Déby.

"Nous appelons au respect des engagements qui ont été pris, celui d'une transition pacifique, inclusive sur le plan politique", a ajouté Emmanuel Macron en relayant la position de la France et de l'Union africaine (UA), dont Félix Tshisekedi assure actuellement la présidence.

Plusieurs dirigeants de l'opposition tchadienne ont dénoncé un coup de force de l'armée, qui a mis en place un conseil militaire dirigé par le fils de l'ancien président, Mahamat Idriss Déby.

"Je suis pour une transition pacifique démocratique inclusive, je ne suis pas pour un plan de succession. Et la France ne sera jamais aux côtés de celles et ceux qui forment ce projet", a prévenu Emmanuel Macron. (Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

Au Tchad, un coup d'État militaire qui ne dit pas son nom .
Il était une fois un chef d'État confronté à une rébellion armée qui avançait vers la capitale de son pays pour tenter de le renverser. Il décide alors de se rendre sur le front pour faire face. Lors d'intenses combats, il est blessé et décède quelques heures plus tard. Cela ressemble à une histoire de l'époque lointaine où les dirigeants de pays, et notamment les rois, étaient aussi des guerriers, c'est pourtant le sort tragique qu'a connu Idriss Déby Itno, le 19 avril dernier. Du moins, selon la version officielle.

usr: 1
C'est intéressant!