•   
  •   

Monde Ethiopie : le Tigré, un haut lieu religieux, économique et politique

12:20  30 avril  2021
12:20  30 avril  2021 Source:   geo.fr

"Que sur toi se lamente le Tigre" : Emilienne Malfatto plonge au cœur de la tragédie du crime d'honneur dans une famille irakienne

  Une jeune Irakienne, enceinte alors qu'elle n'est pas mariée, attend la mort : pour sauver l'honneur de la famille, son frère va la tuer. Un premier roman choc d'Emilienne Malfatto.Que sur toi se lamente le Tigre (éditions Elyzad), un très court roman d'Emilienne Malfatto, est la chronique d'une mort annoncée, celle d'une jeune irakienne qui a commis l'interdit absolu. Enceinte, hors mariage, elle va inéluctablement être tuée par son frère aîné. Un texte fulgurant en forme de tragédie. Il fait partie de la dernière sélection du prix Goncourt du Premier roman, qui sera décerné le mardi 4 mai.

Le Tigré, où le gouvernement fédéral du Premier ministre Abiy Ahmed a lancé il y a six mois une opération militaire, est une région excentrée de l'Ethiopie mais au poids culturel, économique etpolitique historiquement considérable.

De hauts plateaux excentrés

Le Tigré est une région de hauts plateaux montagneux et de basses plaines située dans l'extrême nord de l'Ethiopie, à plus de 600 km d'Addis Abeba, la capitale fédérale.C'est une des dix régions administratives de l'Ethiopie, divisée selon un système dit de "fédéralisme ethnique".

La majorité de la population est composée de Tigréens, une minorité ethnique d'environ 6 millions de personnes, soit moins de 6% des 110 millions d'Ethiopiens.

Le patron du HCR inquiet pour des milliers de réfugiés érythréens «disparus»

  Le patron du HCR inquiet pour des milliers de réfugiés érythréens «disparus» Deux camps de réfugiés situés du nord de la région du Tigré, en Éthiopie, Shimelba et Hitsats, avaient été complètement détruits, il y a quelques mois. Ces deux camps hébergeaient près de 20 000 personnes. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) affirme avoir pu reprendre contact avec 12 000 de ces réfugiés, mais l’agence onusienne s’inquiète aujourd’hui du sort des quelque 8 000 autres réfugiés. Ces 8 000 autres réfugiésCes 8 000 autres réfugiés de ces deux camps situés au nord de la région du Tigré ont « disparu » et auraient été, pour certains, « déportés » en Érythrée, comme l’explique Filippo Grandi, le chef de l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, en tournée dans la région d

La région est bordée au nord par l'Erythrée, son ennemi de longue date, dont les troupes sont intervenues dans le conflit en cours, et au sud par la région éthiopienne de l'Amhara, qui a également envoyé des forces régionales sur place.

  Ethiopie : le Tigré, un haut lieu religieux, économique et politique © Fournis par GEO DR / Wikimedia Commons

Un joyau culturel et un centre économique

Le Tigré a joué un rôle majeur dans l'histoire, notamment religieuse, de l'Ethiopie et constitue un haut lieu touristique. Classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, la ville d'Aksoum était le coeur

de l'Ethiopie antique, dont le puissant royaume du même nom (Ier-IXe siècles) fut christianisé par l'Eglise égyptienne au IVe siècle.

Aksoum est aujourd'hui un lieu sacré pour les chrétiens orthodoxes d'Ethiopie, où l'empereur Menelik 1er aurait, selon la croyance, rapporté de Jérusalem la célèbre Arche d'alliance, un coffre contenant les tables de la Loi.

Éthiopie: Washington s'inquiète du «désastre humanitaire» au Tigré

  Éthiopie: Washington s'inquiète du «désastre humanitaire» au Tigré Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, s'est inquiété du « désastre humanitaire » au Tigré, où le risque de famine est élevé, lors d'un entretien, hier (lundi) avec le Premier ministre éthiopien. Le chef de la diplomatie américaine a également appelé les troupes érythréennes à se retirer « immédiatement, complètement, et de manière vérifiable » du Tigré. Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de Salves Dans son entretien avec leAvec notre correspondant à San  Francisco, Éric de Salves

Fin novembre, des soldats érythréens ont massacré des centaines de civils à Aksoum, dont des croyants rassemblés pour une fête religieuse, selon Human Rights Watch.

La région compte également des dizaines d'églises séculaires creusées à même la roche, au sommet d'éperons rocheux parfois spectaculaires, ainsi que la mosquée Al-Nejashi, un lieu de pèlerinage pour les musulmans, endommagée pendant le conflit.

Le Tigré est une région agricole mais elle abrite aussi des industries d'échelle nationale, bien que des sites clés, comme Almeda Textiles, une des plus grandes usines textiles du pays, aient selon des sources de l'AFP été pillés par les troupes érythréennes.

Siège du pouvoir politique et militaire

Le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) dirigeait la région jusqu'à la chute de la capitale régionale Mekele le 28 novembre, trois semaines après le début de l'opération militaire. A travers ce parti, le Tigré a dominé les structures politiques et sécuritaires de l'Ethiopie pendant près de 30 ans, entre 1991 - date à laquelle il fait chuter le régime militaro-marxiste du Derg - et 2018 -

Un tigre de Sibérie sème la panique dans un village en Chine

  Un tigre de Sibérie sème la panique dans un village en Chine Selon les médias d’État chinois, le tigre s’est jeté sur une voiture et a attaqué un paysan. Un tigre de Sibérie a semé la panique dans un petit village de l’extrême nord-est de la Chine, frontalier de la Russie, en attaquant une voiture et se jetant sur un paysan, ont rapporté lundi 26 avril les médias d’État.Le tigre mâle juvénile a été repéré vendredi, alors qu’il errait près du village de Linhu, dans la province de Heilongjiang, selon le journal The Paper, qui cite la police locale.

l'arrivée du Premier ministre Abiy Ahmed au pouvoir.

Ses dirigeants ont ensuite été progressivement écartés des responsabilités à Addis Abeba et sont passés de fait dans l'opposition, réduisant l'influence politique du TPLF. Depuis fin novembre, la plupart de ses leaders sont en fuite.

A lire aussi :

Les dernières églises-forêts d’Ethiopie

Les vestiges d'une cité antique oubliée depuis 1300 ans refont surface en Ethiopie

PHOTOS - Ethiopie : dans les entrailles de la terre de sel

Ethiopie: l'ex-parti au pouvoir au Tigré, le TPLF, classé organisation terroriste .
Le parlement éthiopien a avalisé jeudi une décision récente du conseil des ministres de classer comme organisation terroriste le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui a longtemps dominé la vie politique éthiopienne et dirigeait jusque récemment la région du Tigré. Cette résolution, adoptée unanimement par des députés acquis au parti au pouvoir, concerne également l'Armée de libération oromo (OLA), un groupe armé actif notamment dans les régions Oromia et Amhara.

usr: 1
C'est intéressant!