•   
  •   

Monde « Syndrome de La Havane » : Washington enquête sur de nouveaux incidents

04:05  01 mai  2021
04:05  01 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

Premier regard sur le Star Wars Rogue Set Setty

 Premier regard sur le Star Wars Rogue Set Setty © Getty Getty Images / IstockPhoto Concept de sécurité Internet et de protection des données, blockchain et cybersécurité © Fourni par Zdnet Microsoft Exchange Server Hack: Qu'est-ce qui s'est passé et comment protéger votre réseau des attaques Regardez maintenant Les leçons tirées des réponses au Solarwinds et des cyber-incidents de Microsoft Exchange seront utilisés pour coordonner l'action contre la cybersécurité future et les incidents de piratage, la Maison Blanche a déclaré.

Le syndrome de La Havane est un ensemble de troubles auditifs, d'étourdissements et de céphalées dont ont eu à souffrir certains membres du personnel diplomatique canadien et américain basé à La Havane , à Cuba, à compter de fin 2016.

Les symptômes des crises du syndrome de La Havane comprennent l’audition de sons étranges suivis de vertiges, de nausées, de maux de tête sévères et de perte de mémoire qui, dans certains cas, peuvent durer des années. Il y a des dizaines de victimes, dont la plupart étaient stationnées à Cuba et en Chine avec une poignée de cas ailleurs. La plupart des personnes touchées, ainsi que de nombreux responsables et experts, pensaient avoir été attaquées par une puissance étrangère avec une forme de dispositif à micro-ondes.

Le Capitole, à Washington, le 29 avril 2021. © AFP / Samuel Corum Le Capitole, à Washington, le 29 avril 2021.

L'administration américaine enquête notamment sur deux cas considérés comme de possibles attaques acoustiques envers des représentants du gouvernement, du genre de celles qui avaient rendu malade les employés du consulat des États-Unis à Cuba entre 2016 et 2018.

Recherche sur le syndrome de bébé secoué aide une détention gratuite de 15 ans

 Recherche sur le syndrome de bébé secoué aide une détention gratuite de 15 ans San Francisco (AP) - Un homme de Californie emprisonné pendant 15 ans dans la mort de son fils de son mois est libre après les procureurs et un juge a convenu que les recherches scientifiques sous-jacentes A été appelé "syndrome de bébé secoué" a considérablement changé ces dernières années.

Une nouvelle étude publiée une l'université canadienne révèle que les symptômes dont souffraient les diplomates américains et canadiens en poste à La Havane «suggèrent» une intoxication aux pesticides, et non plus des «attaques acoustiques». Ottawa et Washington n'ont jamais établi publiquement la nature du phénomène désigné comme «le syndrome de La Havane », ni confirmé qu'il pourrait s'agir d'énigmatiques «attaques acoustiques» ou de micro-ondes, comme la presse américaine a pu s'en faire l'écho, ou encore que ces symptômes seraient dus à des grillons, sans toutefois

L'affaire dite du " syndrome de La Havane " remonte à 2016, lorsqu'une trentaine d'employés de l'ambassade américaine à Cuba se sont plaints de symptômes similaires et inédits. © Fernando Medina, Reuters. Washington a toujours refusé de se prononcer sur la validité de l'une ou l'autre des théories avancées. Mike Pompeo, le secrétaire d'État de Donald Trump, affirmait encore en octobre 2020 que l'administration ne savait pas ce qui s'était passé dans ces ambassades. Un rapport politique.

Washington enquête sur de nouveaux cas de mystérieuses attaques contre des officiels américains dans le monde, ont annoncé vendredi des élus du Congrès confirmant des informations de presse sur une résurgence de ce qui a été surnommé le « syndrome de La Havane ».

« Depuis près de cinq ans, nous sommes informés de mystérieuses attaques contre des représentants du gouvernement américain à La Havane, à Cuba, ainsi que dans le reste du monde », ont indiqué dans un communiqué commun le président de la commission du renseignement du Sénat, le démocrate Mark Warner, et son vice-président, le républicain Marco Rubio.

de Miami et de La Havane, les chanteurs prennent un but dans la bataille de la chanson

 de Miami et de La Havane, les chanteurs prennent un but dans la bataille de la chanson Une bataille idéologique est menée sur le gouvernement communiste de Cuba entre musiciens de La Havane et de Miami, avec des slogans politiques fixés à Reggaeton, à la salsa et au rap. © Eva Marie Uzcategui Hip Hop Duo Genne de Zona sont des Cubains qui, comme beaucoup d'autres, ont fait une nouvelle vie aux États-Unis à travers le détroit de la Floride La dernière volée sera tirée dimanche lorsque Hip Hop Duo Gende de Zona sera tiré.

Sur la photo : l’ambassade du Canada à La Havane . (Ottawa) Un nouveau rapport commandé par le gouvernement américain laisse entendre que des faisceaux de micro-ondes auraient causé des lésions cérébrales à des diplomates américains en poste à Cuba et en Chine. Publié le 6 décembre 2020 à Ce rapport représente la dernière tentative pour expliquer la mystérieuse maladie connue sous le nom de syndrome de La Havane . Des diplomates canadiens et américains ont souffert de maux de tête, d’étourdissements et de problèmes cognitifs à Cuba en 2016. Cinq diplomates canadiens et leurs

Le « syndrome de La Havane » est imputable à une arme nouvelle (Pentagone). 2143 vues. Dans un entretien au Wall Street Journal ce week-end, l’ambassadeur de Chine aux Etats-Unis, Cui Tiankai, a regretté la rhétorique vindicative de Washington qui selon lui menace de « déstabiliser » la région. Le ministre malaisien de la Défense, Hishammuddin Hussein, a dit craindre que ces contentieux ne finissent par déclencher « un des conflits les plus meurtriers de notre temps, sinon de l’Histoire ».

Malaises

« Ce genre d'attaques contre nos concitoyens qui travaillent pour le gouvernement semble se multiplier », ont-ils ajouté, confirmant implicitement des révélations de CNN sur deux attaques récentes sur le sol américain.

Selon la chaîne américaine, l'administration américaine enquête notamment sur un incident qui s'est produit en novembre dernier lorsqu'un responsable du Conseil à la sécurité nationale de la Maison Blanche s'est brutalement senti mal alors qu'il marchait dans un parc proche du siège de l'exécutif américain.

En 2019, une employée de la Maison Blanche avait été victime d'un malaise similaire alors qu'elle promenait son chien dans la banlieue de Washington.

« Brouillard cognitif »

Le Pentagone, la CIA et le FBI se sont refusés à tout commentaire sur ces incidents et sur les enquêtes menées depuis. Mais selon CNN, qui n'identifie pas ses sources, ces deux incidents sont considérés comme de possibles attaques acoustiques du genre de celles qui avaient rendu malade les employés du consulat des États-Unis à Cuba entre 2016 et 2018.

Les diplomates canadiens accusent leur propre gouvernement de retenue à la source sur les cas «Havana Syndrome»

 Les diplomates canadiens accusent leur propre gouvernement de retenue à la source sur les cas «Havana Syndrome» Un groupe de neuf diplomates canadiens a accusé leur gouvernement de retenue à retenir des informations sur les blessures cérébrales causées par une lettre envoyée au ministre des Affaires étrangères canadiennes, Marc Garneau.

Des diplomates canadiens touchés par le syndrome de La Havane poursuivent Ottawa pour avoir tardé à les évacuer de Cuba et à leur offrir des traitements.

Les Académies nationales des sciences, de l’ingénierie et de la médecine ont publié le mois dernier un rapport résumant leur enquête sur les problèmes de santé de 50 diplomates américains à Cuba en 2016 et en Chine en 2017. Ces pathologies sont maintenant désignées sous le nom de “ syndrome de La Havane ”. “Mais M. Zaid, l’avocat de Washington qui représente huit des diplomates et des membres de leur famille, a déclaré que les attaques par micro-ondes avaient peut-être causé des dommages à ses clients. C’est un peu naïf de penser que cela n’a fait que commencer”, a-t-il déclaré.

Des diplomates en poste à La Havane, ainsi que des membres de leurs familles, avaient alors souffert de maux divers incluant des problèmes d'équilibre et de vertige, de coordination, de mouvement des yeux, ainsi que de l'anxiété, de l'irritabilité et ce que des victimes ont appelé un « brouillard cognitif ».

Ces symptômes, qualifiés de « syndrome de La Havane », avaient conduit Washington à rappeler la majorité de son personnel diplomatique de Cuba en 2017.

« L'énergie dirigée d'ondes radio »

Selon un rapport de l'Académie des Sciences américaine, « l'énergie dirigée d'ondes radio » est la cause la plus probable de ces symptômes.

Les élus américains ont promis dans leur communiqué de « faire la lumière » sur ces attaques.

« Nous avons déjà eu des sessions d'information sur ces attaques débilitantes, dont beaucoup ont provoqué des cas confirmés de lésions cérébrales traumatiques », ont-ils promis, saluant l'engagement du directeur de la CIA William Burns de relancer les enquêtes sur la nature des armes utilisées dans ces attaques.

« Nous finirons par identifier les responsables de ces attaques contre des Américains et nous leur ferons rendre des comptes », ont-ils promis.

35 000 dollars d’amende pour les passagers qui perturbent les vols aux États-Unis .
Tolérance zéro, désormais, pour les passagers aériens les plus indisciplinés, aux États-Unis. Les voyageurs qui perturbent les vols par leur comportement encourront jusqu’à 35 000 dollars d’amende. Les compagnies aériennes en ont assez des débordements, après plusieurs incidents survenus ces dernières semaines. La Federal Aviation Administration (FFA) tire la sonnette d’alarme. L’agence gouvernementale américaine chargée des réglementations et des contrôles de l’aviation civile recense une forte recrudescence de comportements déplacés et indisciplinés la part des passagers, à bord des avions, et cela à travers tout le pays.

usr: 2
C'est intéressant!