•   
  •   

Monde Californie. Le naufrage d’un bateau passeur de clandestins fait 3 morts et 27 blessés

06:15  03 mai  2021
06:15  03 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

"Si le prince Philip était mort une semaine plus tôt..." : Pierre-Jean Chalençon dénonce l'emballement médiatique sur l'affaire des dîners clandestins

  Pierre-Jean Chalençon s'est à nouveau défendu d'avoir organisé des dîners clandestins dans les colonnes d'Ici Paris. Il a également confié son étonnement devant l'ampleur qu'avait prise l'affaire.L'ancien acheteur d'Affaire conclue révèle d'abord qu'il n'a jamais organisé de dîner clandestin au Palais Vivienne le 1er avril. "Cela fait des mois que je n'ai pas organisé de soirées ici. Quand j'invite des copains, ils sont au maximum trois. En plus, ma cuisine est cassée", souligne-t-il. Il juge toute cette affaire "abracadabrantesque". "On a essayé de m'assassiner médiatiquement pour un truc qui a fait pschitt", ajoute-t-il.

Le bateau transportant les migrants s'est brisé en raison de la forte houle. © EPA-EFE / SDFD HANDOUT Le bateau transportant les migrants s'est brisé en raison de la forte houle.

Une embarcation transportant une trentaine de clandestins d’origine mexicaine a fait naufrage au large de San Diego, causant la mort de trois passagers. Les passeurs responsables de la tragédie ont été interpellés.

Un bateau surpeuplé transportant vraisemblablement des migrants clandestins a fait naufrage dimanche sur la côte de la Californie, près de la frontière mexicaine, faisant trois morts et 27 blessés, selon les autorités.

« Les conditions météo étaient très difficiles et inhabituelles pour cette zone », a indiqué le lieutenant Rick Romero, du San Diego Lifeguard Services. « Le courant était fort, les vagues dépassaient trois mètres de haut, le vent n’arrêtait pas de souffler et il faisait assez froid ».

"L'Europe ou la mort": des migrants d'Afrique-Ouest décidés à quitter la Tunisie

  Aminata Traouré a perdu son bébé, sa soeur et sa nièce dans un naufrage. Mais cette Ivoirienne qui travaillait en Tunisie veut malgré tout tenter à nouveau la traversée clandestine vers l'Europe, seule perspective d'avenir d'après elle. La hausse des départs de Tunisie a atteint en 2020 un pic inédit depuis 2011, et se poursuit. Et la majorité des candidats à l'exil ne sont plus des Tunisiens. Les étrangers, essentiellement des ressortissants d'Afrique subsaharienne, constituent 53% des migrants arrivés de Tunisie en Italie au premier trimestre 2021, selon l'ONG Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES).

Le bateau de douze mètres de long s’est désintégré en s’écrasant dimanche matin contre le rivage près de San Diego, les occupants étant contraints de sauter à l’eau pour tenter de sauver leurs vies, selon des vidéos de témoins.

« C’était une embarcation de passeurs » qui tentait vraisemblablement d’introduire des migrants clandestins aux États-Unis, a indiqué Jeffery Stephenson, porte-parole des gardes-frontières américains, ajoutant qu’un homme soupçonné d’être le pilote du bateau était en cours d’interrogatoire.

« Les passeurs ne se soucient pas des personnes qu’ils exploitent. Tout ce qui les intéresse, c’est le profit. Les équipements de sécurité étaient inadéquats et de toute évidence le bateau était fortement surpeuplé », a-t-il ajouté.

Dix-sept migrants retrouvés morts sur un bateau au large des Canaries

  Dix-sept migrants retrouvés morts sur un bateau au large des Canaries Trois survivants – deux hommes et une femme – ont été transportés à l’hôpital de l’île de Tenerife.Le bateau avait d’abord été repéré par un avion de l’armée espagnole à quelque 265 milles marins (environ 500 kilomètres) au sud-est de l’île d’El Hierro, la plus petite des Canaries, et un navire de secours en mer a été envoyé dans la zone.

Les tragédies s’enchaînent

Les 27 survivants, souvent victimes d’hypothermie, ont été hospitalisés avec des blessures de gravité diverse, ont indiqué les pompiers de San Diego.

Le jeudi précédent, les autorités frontalières avaient déjà intercepté un navire voyageant sans feux de navigation à 18 kilomètres au large de Point Loma. L’embarcation transportait 21 personnes à son bord, quinze hommes et six femmes d’origine mexicaine, sans statut légal pour entrer sur le territoire américain. Ces migrants ont été placés en garde à vue. Les deux passeurs présumés seront quant à eux présentés devant la justice.

Début mars, un véhicule tout-terrain transportant également des migrants était entré en collision avec un semi-remorque dans la zone agricole de Holtville (Californie), à environ 200 kilomètres à l’est de San Diego. L’accident avait tué 13 des 25 passagers, y compris le conducteur, dans l’un des accidents les plus meurtriers de l’histoire du franchissement illégal de la frontière.

Les États-Unis font face à un pic des traversées illégales à leur frontière avec le Mexique, avec 172 000 arrestations en mars, un niveau inédit depuis quinze ans.

Une violence sans limite contre les migrants aux frontières de l’Europe .
En Croatie et en Grèce, des «pushback» s’accompagnent de traitements tellement inhumains qu’ils peuvent être qualifiés d’actes de torture d’après un rapport de l’ONG Border Violence Monitoring Network. Les pushback ont toujours été une pratique violente, mais depuis 2015, les abus sont devenus plus sophistiqués.» Selon les témoignages recensés par l’ONG à propos de la Croatie, les mises à nu forcées ont doublé par rapport à 2019, comme les attaques de chiens.

usr: 4
C'est intéressant!