•   
  •   

Monde Covid-19: le gouvernement australien interdit à ses ressortissants bloqués en Inde de rentrer

14:20  04 mai  2021
14:20  04 mai  2021 Source:   rfi.fr

Covid-19. L’Inde en grande difficulté, la communauté internationale à son chevet

  Covid-19. L’Inde en grande difficulté, la communauté internationale à son chevet Face aux difficultés de l’Inde à juguler la progression du Covid-19, qui semble favorisée par la présence d’un variant très contagieux, de nombreux pays ont annoncé qu’ils allaient aider le sous-continent, dont les hôpitaux sont submergés. C’est une véritable « tempête » sanitaire qui s’abat sur l’Inde. La métaphore employée par le Premier ministre indien Narendra Modi pour décrire la situation de son pays face au Covid-19 est limpide : le système de santé du sous-continent est sur le point d’être balayé par une nouvelle vague épidémique.

Pour se prémunir d’une propagation de l’épidémie de Covid-19 qui ravage actuellement l’Inde, le gouvernement australien a décidé d’interdire à ses propres ressortissants, s’ils se trouvent en Inde, de revenir en Australie. Cette mesure inédite au niveau mondial est contraire au droit international, mais le Premier ministre, Scott Morrison campe sur ses positions. © DAVID GRAY AFP Pour se prémunir d’une propagation de l’épidémie de Covid-19 qui ravage actuellement l’Inde, le gouvernement australien a décidé d’interdire à ses propres ressortissants, s’ils se trouvent en Inde, de revenir en Australie. Cette mesure inédite au niveau mondial est contraire au droit international, mais le Premier ministre, Scott Morrison campe sur ses positions.

Pour se prémunir d’une propagation de l’épidémie de Covid-19 qui ravage actuellement l’Inde, le gouvernement australien a décidé d’interdire à ses propres ressortissants, s’ils se trouvent en Inde, de revenir en Australie. Ceux qui essaient risquent jusqu’à cinq ans de prison et plusieurs dizaines de milliers d’euros d’amende. Cette mesure, contraire au droit international, fait polémique et est même accusée de racisme.

Vidéo de camion-citerne à oxygène avec escorte de police en Inde montre une situation de cride Dire Covid dans le pays

 Vidéo de camion-citerne à oxygène avec escorte de police en Inde montre une situation de cride Dire Covid dans le pays Une vidéo d'un camion de pétrolier à oxygène escorté par la police avec des sirènes en Inde met en évidence la situation de la Dire Covid-19 du pays, le pays a enregistré un nouveau record de plus de 350 000 nouveaux cas pour la cinquième jour d'affilée. © Inconnu / AFP via Getty Images Les pétroliers à oxygène sont observés sur un train spécial 'Oxygen Express' à leur arrivée dans une cour de marchandises au milieu de la coronavirus Pandémie de coronavirus à Navi Mumbai le 26 avril 2021.

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

Contre le Covid-19, l’Australie est prête à tout, même à empêcher ses propres citoyens de rentrer au pays. Tous les vols vers l’Inde ont été suspendus ces derniers jours, et les Australiens sur place, environ 9000 personnes, risquent la prison s’ils essaient de rallier l’Australie en faisant escale dans un pays tiers.

Cette mesure polémique, est dénoncée par une partie de la classe politique australienne. C’est le cas de l’ancien Premier ministre, Malcolm Turnbull, pourtant issu de la même formation politique que le gouvernement actuel: « Nous avons un principe fondamental: les Australiens ont un droit inaliénable à rentrer chez eux. C’est l’un des droits conférés à tous les citoyens australiens. Et j’ai été choqué que ce droit ait, dans la pratique, été abrogé. C’est une erreur, qui devrait être rectifiée. »

« La crise du Covid-19 reflète les contrastes et les contradictions de l’Inde »

  « La crise du Covid-19 reflète les contrastes et les contradictions de l’Inde » Dans un tchat avec les internautes du « Monde », notre correspondante à New Delhi, Sophie Landrin, est revenue sur la situation sanitaire en Inde. © Fournis par Le Monde Dans une ambulance à Ahmedabad (Inde), le 27 avril 2021. Correspondante du Monde à New Delhi, Sophie Landrin a répondu aux questions des internautes sur l’épidémie de Covid-19 en Inde, devenue hors de contrôle.

Accusée de racisme, cette mesure inédite au niveau mondial est contraire au droit international. La Déclaration universelle des droits de l’homme prévoit en effet que toute personne a le droit de retourner dans son pays.

Une mesure afin d'éviter une troisième vague en Australie

Mais le gouvernement australien campe sur ses positions. C’est ce qu’a fait ce mardi le Premier ministre Scott Morrison dans une émission matinale australienne: « C’est une pause de deux semaines, pas une pause indéfinie, pas un confinement de quatre mois. Ce qu’on essaie de faire, c’est éviter qu’il y ait une troisième vague en Australie qui se répande à travers tout le pays. »

L’interdiction qui vise les Australiens bloqués en Inde doit être levée le 15 mai prochain. D’après un sondage, seulement un tiers de la population estime que le gouvernement australien n’a pas assez aidé ses ressortissants à l’étranger.

À lire: Covid-19: le variant indien présent dans 17 pays selon l'OMS

Covid-19 : deux nouveaux cas de thromboses atypiques, 30 au total pour 3855000 injections d’Astrazeneca .
Covid-19 : deux nouveaux cas de thromboses atypiques, 30 au total pour 3855000 injections d’AstrazenecaRevivez l’actualité autour du Covid de ce vendredi 7 mai:

usr: 1
C'est intéressant!