•   
  •   

Monde Covid-19 : quatre questions sur le vaccin chinois Sinovac examiné par l'Union européenne

22:50  04 mai  2021
22:50  04 mai  2021 Source:   lexpress.fr

AstraZeneca et Union européenne. Comment la relation s’est-elle dégradée ?

  AstraZeneca et Union européenne. Comment la relation s’est-elle dégradée ? L’Union européenne a lancé une action en justice contre le fabricant de vaccins contre le Covid-19, AstraZeneca. Elle accuse la société pharmaceutique d’avoir réservé un traitement de faveur au Royaume-Uni, dans la livraison des doses. L’Union européenne vient d’entamer une action en justice contre le fabricant de vaccins contre le Covid-19, AstraZeneca. L’UE a déclaré qu’elle poursuivait l’entreprise pharmaceutique pour non-respect du contrat d’approvisionnement et pour ne pas avoir de plan « fiable » pour garantir les livraisons en temps opportun.

L'Agence européenne du médicament a annoncé le lancement d'un examen continu du vaccin chinois.

Une infirmière prépare une dose de vaccin chinois Sinovac contre le Covid-19, dans un éablissement hospitalier de Medellin, en Colombie, le 27 février 2021 © afp.com/JOAQUIN SARMIENTO Une infirmière prépare une dose de vaccin chinois Sinovac contre le Covid-19, dans un éablissement hospitalier de Medellin, en Colombie, le 27 février 2021

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce mardi le lancement d'une procédure d'"examen continu" du vaccin du laboratoire chinois Sinovac contre le Covid-19. Cela ouvre la voie à une éventuelle demande d'autorisation prochaine dans l'Union européenne. La décision du comité des médicaments à usage humain de l'EMA "de commencer l'examen continu se fonde sur des résultats préliminaires d'études en laboratoire [données non-cliniques] et des études cliniques", explique dans un communiqué le régulateur européen installé à Amsterdam.

Mexique ignorant la «propagande» contre le vaccin Covid de la Russie, administrera des tirs

 Mexique ignorant la «propagande» contre le vaccin Covid de la Russie, administrera des tirs seulement deux jours après la décision du Brésil de ne pas approuver le vaccin Spoutnik V Covid-19 de la Russie, le Mexique a annoncé qu'il commencera les doses d'embouteillage et d'emballage.

  • Comment fonctionne le vaccin de Sinovac ?

Le vaccin du laboratoire chinois Sinovac utilise la technique classique du virus inactivé qui aide la personne vaccinée à produire des anticorps contre le virus. C'est aussi la technique utilisée pour le vaccin contre la grippe, par exemple. On injecte des particules virales, afin d'exposer le système immunitaire du corps au virus, mais sans risque, afin de déclencher une réponse à la maladie.

LIRE AUSSI>> INFOGRAPHIES. Covid-19 : un milliard de doses injectées, radiographie de la vaccination

Sinovac est inoculé en deux fois, mais n'a pas besoin d'être conservé à des températures extrêmement basses. Au contraire des vaccins de Pfizer-BioNTech ou de Moderna, il peut donc être conservé dans un simple frigo.

Coronavirus: L'agence européenne des médicaments examine le vaccin de Sinovac

  Coronavirus: L'agence européenne des médicaments examine le vaccin de Sinovac Coronavirus: L'agence européenne des médicaments examine le vaccin de Sinovac © Reuters/Piroschka Van De Wouw CORONAVIRUS: L'AGENCE EUROPÉENNE DES MÉDICAMENT (Reuters) - L'agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mardi avoir lancé une procédure d'examen "en temps réel" du candidat vaccin contre le COVID-19 de la société de biotechnologie chinoise Sinovac Biotech sur la base de résultats préliminaires.

  • Quelle est son efficacité ?

Les études sur lesquelles l'EMA s'appuie "suggèrent que le vaccin déclenche la production d'anticorps qui visent le Sars-CoV-2, le virus qui provoque le Covid-19, et pourraient contribuer à protéger contre la maladie", ajoute l'EMA.

Actuellement, les différentes études réalisées sur le vaccin de Sinovac ont démontré des taux d'efficacité entre 50% et 90% de ce sérum, selon Reuters. Les résultats obtenus concernant les essais cliniques sont très différents d'une région à l'autre. En février, l'AFP rapportait que la Turquie avait affirmé que le vaccin de Sinovac était efficace à 91,25 % alors que le Chili a avancé un taux de 78%, l'Indonésie de 65,3% et le Brésil de 50,38%. Le 16 avril, le gouvernement du Chili, un des pays les plus avancés dans le monde en matière de vaccination, a publié une étude Coronavac : selon celle-ci, le vaccin de Sinovac est efficace à 67% pour prévenir les cas symptomatiques de Covid-19, et à 80% pour prévenir les décès.

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

  Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. - Nouveaux objectifs pour Biden - Joe Biden a lancé mardi une "nouvelle phase" de la campagne de vaccination contre le Covid-19 aux Etats-Unis, qui doit intégrer les adolescents et cibler les Américains plus réticents, avec un nouvel objectif d'au moins une injection pour 70% des adultes d'ici la fête nationale- Nouveaux objectifs pour Biden -

LIRE AUSSI>> Comment la Chine compte répondre à la faible efficacité de ses vaccins

Quelques jours plus tôt, le 10 avril, le directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, avait reconnu que les vaccins de Sinopharm et de Sinovac "n'ont pas un taux de protection très élevé", lors d'une conférence scientifique à Chengdu. Il avait expliqué que le pays explorait deux options pour "résoudre le problème que l'efficacité de ses vaccins existants n'est pas élevée", d'une part en ajustant la posologie, d'autre part en mélangeant avec d'autres vaccins. Le lendemain, Gao Fu était revenu sur ses propos dans le Global Times, affirmant qu'il parlait des vaccins en général, une déclaration relayée par les représentants chinois.

  • Où est-il utilisé ?

Le vaccin chinois Sinovac est utilisé dans au moins 22 pays et territoires (sur les 209 ayant commencé à vacciner), dont plusieurs pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie, selon un décompte de l'AFP. Il a été autorisé en février en Chine et est également autorisé au Chili, au Brésil, aux Philippines, en Ukraine ou encore en Turquie.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 6 mai

  EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 6 mai Le monde se dirige vers une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, après le positionnement des États-Unis en faveur de cette option mercredi. En France, le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé que les élèves de terminale pourraient, en philo, conserver la meilleure note entre le contrôle continu et l'épreuve finale pour le bac. Suivez notre direct. Les Etats-Unis ont indiqué mercredi qu'ils étaient favorables à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, une décision saluée par l'OMS mais qualifiée de "décevante" par le lobby pharmaceutique.

Sinovac est moins utilisé que les deux vaccins chinois développés par Sinopharm, déjà présents dans au moins 42 pays, dont notamment la Hongrie au sein de l'Union européenne. Actuellement, quatre vaccins sont autorisés dans l'UE : Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson - ces deux derniers sous certaines conditions d'âge dans la plupart des pays européens.

LIRE AUSSI>> Vaccins anti-Covid : bientôt un accord entre l'UE et le français Valneva ?

  • Combien de temps va durer la procédure européenne ?

L'agence européenne va poursuivre sa procédure jusqu'à ce qu'elle dispose de suffisamment d'informations pour que le laboratoire puisse présenter une demande formelle d'autorisation de mise sur le marché. "L'EMA ne peut prévoir de calendrier global mais l'évaluation d'une éventuelle demande devrait prendre moins de temps que d'habitude en raison du travail effectué durant l'examen continu", selon l'agence.

Il s'agit du premier vaccin chinois que l'EMA étudie dans le cadre d'un "examen continu", rappelle Reuters. Avant lui, les vaccins de CureVac (Allemagne), Novavax Inc (Etats-Unis) et le Russe Spoutnik V sont passés par une procédure similaire.

Covid-19 : deux nouveaux cas de thromboses atypiques, 30 au total pour 3855000 injections d’Astrazeneca .
Covid-19 : deux nouveaux cas de thromboses atypiques, 30 au total pour 3855000 injections d’AstrazenecaRevivez l’actualité autour du Covid de ce vendredi 7 mai:

usr: 1
C'est intéressant!