•   
  •   

Monde L'adoption autorisée à un couple homosexuel en Croatie, une première

04:30  07 mai  2021
04:30  07 mai  2021 Source:   rfi.fr

Une violence sans limite contre les migrants aux frontières de l’Europe

  Une violence sans limite contre les migrants aux frontières de l’Europe En Croatie et en Grèce, des «pushback» s’accompagnent de traitements tellement inhumains qu’ils peuvent être qualifiés d’actes de torture d’après un rapport de l’ONG Border Violence Monitoring Network. Les pushback ont toujours été une pratique violente, mais depuis 2015, les abus sont devenus plus sophistiqués.» Selon les témoignages recensés par l’ONG à propos de la Croatie, les mises à nu forcées ont doublé par rapport à 2019, comme les attaques de chiens.

© AFP/Archives "Allez à la Coupe du monde, mais soyez prudents": le réseau anti-discrimination Fare a conseillé aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques "de faire attention" s'ils se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018.

C'est un jugement historique pour les droits des homosexuels en Croatie, un pays conservateur à majorité catholique. Un tribunal local a ouvert la voie à l'adoption d'enfants par des couples gays. Il a annulé le rejet formulé en 2016 par un centre d'aide sociale face à une demande d'adoption déposée par deux hommes, deux hommes qui depuis n'ont cessé de se battre.

Allemagne ou Croatie ? L’imbroglio Borna Sosa

  Allemagne ou Croatie ? L’imbroglio Borna Sosa Aaah l'épineuse question des binationaux, épisode 23 786. Borna Sosa, mère allemande, père croate est en passe d'être au cœur d'un nouvel Borna Sosa, mère allemande, père croate est en passe d'être au cœur d'un nouvel imbroglio. Le latéral gauche de Stuttgart (23 ans) a annoncé ce week-end son intention de représenter la Mannschaft plutôt que les Vatreni et ce dès l'Euro 2020. « J'ai décidé de choisir l'Allemagne parce que j'ai bientôt 24 ans, que je joue à un bon niveau en Bundesliga depuis trois ans et que je n'ai jamais été appelé par l'équipe nationale de mon pays.

Ils s'appellent Mladen Kovic et Ivo Segota, voilà plusieurs années qu'ils se sont habitués à lire leurs propres noms dans les journaux dans un pays où il est difficile d'afficher publiquement son homosexualité. Ils ne sont pas mariés puisqu’ils n’en ont pas le droit en tant que couple gay, mais ils ont enregistré un « partenariat de vie ».

Ils désirent avoir un enfant, mais en 2016, un centre d'aide sociale refuse leur demande en concluant que l'adoption par les partenaires de même sexe n'est pas dans l'intérêt de l'enfant. Après trois ans de lutte, ils arrivent à être reconnus comme famille d'accueil en 2020.

Discrimination dans leur demande d'adoption

Et finalement, il y a un peu plus d'une semaine, la Cour administrative de Zagreb a jugé que les raisons avancées par le centre d'aide sociale pour rejeter la demande d'adoption n'étaient pas suffisantes. Les couples de même sexe ne devraient pas subir de discrimination dans leur demande d'adoption.

À l'annonce de cette victoire presque inattendue Mladen Kovic et Ivo Segota ont dans un premier temps consulté les assistants sociaux des deux garçons de 7 et 5 ans qu'ils accueillent depuis septembre dernier.

La Croatie pourrait donc devenir le quinzième pays sur les 27 de l'Union européenne à autoriser l'adoption aux couples gays.

'Maman influenceur' chargé après avoir accusé un couple latino de tentative de tentative de kidnapping .
© fourni par NBC News Un "Maman Influencer" White California Qui a déclaré qu'un couple Latino a essayé de kidnapper ses enfants après que la police ait fabriqué l'histoire. Katie Sorensen, de Sonoma, a été chargée jeudi avec deux chefs de fausses rapports, un à un répartiteur de la police et un à un officier, selon SF Gate . Elle est confrontée à un maximum de six mois en prison pour chaque accusation, la sortie rapportée.

usr: 0
C'est intéressant!